GérerL’installation de l'entrepriseTendance

Quelles sont les régions dynamiques en matière de coworking ?

En France, le coworking est un phénomène qui prend de plus en plus
d’envergure. Nés en 2005 aux Etats-Unis, ces espaces de travail partagés sont
aujourd’hui plus répandus en Europe, notamment en Allemagne et en France, avec
plus de 1000 sites sur tout le continent. La France est d’ailleurs le 6e pays
au monde à utiliser ce système de travail coopératif puisqu’elle compte environ
10 000 utilisateurs répartis sur 250 sites. Si Paris sort du lot, Lyon,
Marseille, Bordeaux et Nantes suivent de près.

Paris, précurseur du
coworking en France

Comme souvent, l’Ile-de-France et surtout Paris sont des précurseurs en la
matière, avec plus de 92 espaces de coworking comme le Beetop à Clichy, un site
qui offre plus de 6500 m² d’installations bureautiques.

Lancé en 2008 à Paris, le premier espace de coworking français a fait de
nombreux émules. Cœur économique du pays, la région Ile-de-France est
naturellement la plus dynamique, aussi en matière de coworking. Elle compte à
elle seule plus d’un tiers des espaces de travail partagés, dont une
cinquantaine pour la seule ville de Paris. La capitale a su recycler d’anciens
entrepôts ou des usines abandonnées pour les transformer en nouveaux espaces de
travail dynamiques. Avec un ticket d’entrée moyen de 350 euros, Paris offre des
lieux et des concepts de coworking atypiques qui participent à la croissance du
secteur. Un entrepôt désaffecté de la SNCF dans le 18e arrondissement, une
ferme rénovée du XVIIe siècle dans le 11e arrondissement ou encore les locaux
d’une ancienne société de montgolfières sont autant de lieux transformés en
espaces de coworking.

En province, quatre
régions se démarquent

Le développement de ces espaces a tendance à se superposer au dynamisme
économique des régions. Ainsi, les régions Rhône-Alpes et PACA sont les deux
plus dynamique en matière de coworking, avec respectivement 38 et 36 lieux
autours des agglomérations lyonnaises et marseillaises. Ces deux villes ont
développé des concepts intéressant comme la Ruche à Marseille qui offre 400m²
de bureaux et une micro-crèche pour les enfants des coworkers.

La région Aquitaine arrive en troisième position avec 25 espaces de
coworking présents autour de Bordeaux. Les Pays de la Loire arrivent en fin du
top 5 avec plus d’une vingtaine de lieux principalement installés dans les
agglomérations comme Nantes.

Des villes moyennes de
lancent dans l’aventure

Si la croissance des espaces de coworking est plus faible en province, des
villes moyennes se lancent tout de même dans l’aventure. Le Nord-Pas-de-Calais
dispose d’environ une quinzaine d’espaces répartis entre les villes de Lille,
Roubaix et Calais. Suivent l’Alsace, la Bretagne et la région Midi-Pyrénées
avec chacune une dizaine de lieux de travail partagés.

Si les villes moyennes disposent de moins d’espaces de coworking, leur
succès est au rendez-vous et leur développement reste très dynamique. À
Strasbourg, la Plage digitale créée en 2012 s’est récemment agrandie sur plus
de 2000m² et propose désormais deux espaces de coworking, ce qui témoigne de
son succès.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page