Actualité

Priceminister fait la chasse aux e-mails

Envoyer moins d’e-mails pour améliorer les rapports entre salariés. Voilà peut-être une bonne solution pour humaniser quelque peu la communication au sein d’une entreprise.

C’est en tout cas l’avis d’Olivier Mathiot, PDG du site d’e-commerce Priceminister, qui a décidé de partir en guerre contre l’envoi d’e-mails au sein de sa société. Il s’est rendu compte que les salariés avaient la fâcheuse tendance à abuser des courriers électroniques.

Rendre les rapports plus simples

Le chef d’entreprise cherche donc à rendre les rapports entre les collaborateurs plus simples et surtout, plus directs. Il déplore en effet que certains salariés ne prennent pas la peine de s’adresser directement à leurs voisins de bureaux pour leur transmettre des informations qui ne devraient pas nécessiter l’envoi d’un courriel. Il incite donc ses salariés à privilégier la communication verbale, chose qui tend de plus en plus à se perdre dans ce genre d’entreprises.

Pour mener à bien ses objectifs, Olivier Mathiot a imposé à chacun de ses collaborateurs, quel que soit son rôle au sein de l’entreprise, de ne pas consulter sa boite mail pendant une demi-journée par mois.

Ne pas entraver la productivité

Selon l’entrepreneur, à recevoir trop de courriers sur sa boite électronique, on en perd le sens des priorités, et l’on éprouve des difficultés évidentes à hiérarchiser les tâches à réaliser dans leur ordre d’importance. Un salarié qui arrive le matin au bureau et qui passe près d’une heure à consulter ses e-mails passe sans aucun doute à côté d’un grand nombre d’informations. En « dépolluant » les boites e-mails, les collaborateurs auront plus de temps à consacrer à des choses plus importantes pour l’entreprise.

Partant de ces principes simples, le PDG de Priceminister cherche donc à rééduquer ses salariés à la transmission orale dans un souci de productivité et d’efficacité. Y parviendra-t-il ?

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page