Créer et utiliser un réseauDévelopperDigitalLes tableaux de bord

POURQUOI UTILISER UN VPN ET COMMENT CHOISIR LE BON ?

Le réseau privé virtuel ou en anglais Virtual Private Network (VPN) est un réseau informatique qui permet de faire des liens directs entre deux ordinateurs. Si on peut penser que tous se valent, il existe en réalité des critères à prendre en compte avant de sélectionner celui qui vous conviendra. 

Un VPN, qu’est-ce que c’est ?

Un VPN est un type de réseau informatique qui permet la création de liens directs entre des ordinateurs distants. A l’origine, vous faites appel à un VPN au travers de votre box internet qui relie à la fois votre PC de bureau, PC portable, tablette, imprimante, smartphone ou encore votre télévision. Ces appareils communiquent entre eux au travers de celles-ci et vous disposez d’un réseau local, celui de votre domicile.

Une connexion est établie et vous pouvez facilement transférer vos données. C’est ce qui se passe par exemple quand vous imprimez. Le fichier est transmis à l’imprimante. 

A quoi cela sert ? 

Un VPN fait exactement la même chose sauf qu’il le fait à distance (même si vous pouvez en avoir un à la maison). Il relie les appareils géographiquement distants et vous pouvez ainsi accéder à distance aux données qui sont chez vous.

Il est particulièrement utilisé par les entreprises où le besoin d’accéder aux informations doit se faire de la manière la plus sécurisée possible. Il s’agit avant tout de sécuriser la connexion au réseau local, peu importe l’endroit où vous ou vos salariés se situent. Ils peuvent ainsi accéder aux données de l’entreprise de manière sécurisée. Le VPN, contrairement à internet crée un tunnel de connexion sécurisé entre ces 2 réseaux. Les données sont cryptées et ne sont donc ni lisibles ni déchiffrables.

Il est également utilisé car il permet de masquer son adresse IP. Il ne s’agit pas de faire des activités illégales mais parfois simplement d’accéder à des données ou sites qui ne sont pas autorisés dans votre pays mais qui le sont ailleurs. Vous pouvez d’ailleurs constater que certaines vidéos étaient innaccessibles depuis certains pays. Les VPN sont présents partout sur la planète et vous permettent d’y avoir accès.

Sans lui, la source de votre requête demeure votre réseau local. Le VPN modifie la source de votre requête puisque c’est lui qui en est à l’origine. Le site reçoit donc une requête du réseau local du VPN. L’adresse IP qui vous identifie devient donc celle du VPN. Votre fournisseur d’accès quant à lui voit qu’il y a une connexion entre vous et votre VPN mais celle-ci demeure chiffrée. 

Les éléments fondamentaux pour choisir son VPN

On pourrait se dire que tous les VPN se valent et qu’il suffit de se référer au prix pour choisir celui qui nous convient le mieux. En réalité d’autres critères sont à prendre en compte.

Déjà, il faut avoir un fournisseur sérieux qui n’utilise pas des versions dépassées et qui ont déjà des programmes malicieux en son sein notamment si vous ne souhaitez pas que vos données soient enregistrées. En ce sens, NordVPN fait figure d’un des fournisseurs les plus sérieux sur le marché.

Ensuite, il vous faut vous demander si vous avez besoin d’une grande bande passante, ce qui peut être le cas si vous envoyez de gros fichiers ou que vous regardez des films en streaming par exemple. Une faible bande passante reste suffisante pour les emails et aller sur les réseaux sociaux. 

Vous pouvez également regarder les lieux où sont situés les VPN notamment si vous devez accéder à du contenu bloqué dans le pays, et ne vous trompez pas, beaucoup de contenus sont également censurés en France. Si on imagine que vous êtes en déplacement dans un pays qui ne laisse pas accès aux médias français par exemple, cela peut se révéler très utile. Il est donc préférable que celui dispose de serveurs partout sur la planète. 

Autre critère, certains VPN stockent vos données, ce que vous ne souhaitez pas forcément car on peut alors remonter jusqu’à vous et savoir ce que vous faites. Plus le nombre d’utilisateurs sur un service VPN est élevé, plus il est difficile de remonter à la source. C’est d’ailleurs une des raisons qui font que les VPN sont parfois basés aux USA car la justice américaine ne peut pas imposer de fournir les données dans ce cas précis. 

Le niveau de sécurité est particulièrement à regarder car le cryptage des données varie d’un VPN à un autre. Les protocoles ne sont pas tous identiques et n’offrent pas tous le même niveau de sécurité. Aujourd’hui, le privilégié demeure le protocole OpenVPN. Les protocoles PPTP et même L2TP/IPsec demeurent considérés comme relativement obsolètes (surtout le premier). A noter que OpenVPN ne fonctionne pas dans certains cas et qu’il vous faudra faire appel à ce deuxième. Il est donc toujours bien d’avoir le choix, d’autant que la cybersécurité est devenu un enjeu majeur, sujet que nous avons déjà abordé sur Dynamique Mag.

Deux autres critères : le nombre de connexions autorisées notamment si vous souhaitez que plus d’un appareil se connecte à la fois mais aussi la bande passante. Certains VPN limitent cette dernière, ce qui peut ralentir votre connexion et donc votre transfert notamment quand il s’agit de gros fichiers.

Le dernier élément de choix reste souvent sur le fait que le VPN enregistre des données ou non sur vous. Certains le font pour une période de temps limité et d’autres ne le font pas du tout (ce qui réduit leurs coûts et renforcent votre anonymat). Le stockage de vos données est rarement à leur avantage car il y a un coût lié à l’espace de stockage et l’énergie utilisée. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer