CréationDéveloppement personnelSe former / Se faire accompagner

Pourquoi est-il nécessaire de se projeter ?

Quand on parle entrepreneuriat, on parle souvent de vision du chef d’entreprise. Au vu du peu de visibilité parfois sur le long terme, on peut légitimement se demander à quoi pourrait bien servir de faire des projections qui ne se réaliseront peut-être jamais. Que ce soit à court, moyen ou long terme, cette capacité à vous projeter demeure pourtant essentielle pour bien des raisons.

La vision à très long terme

Celle-ci est essentielle à votre entreprise pour une raison bien simple : c’est elle qui va montrer la direction vers laquelle vous voulez tendre. Il s’agit en général de définir la mission de l’entreprise car c’est elle qui motivera vos équipes. Elle doit être dynamique et enthousiasmante surtout dans ce monde nouveau dont on commence à percevoir les traits en espérant qu’ils ne soient pas qu’éphémères. Les nouvelles générations comme les anciennes sont en quête de sens et c’est bien cette vision long terme qui doit les y mener. Toutes les autres projections ne servent finalement qu’à sa réalisation. Il est fondamental pour vous car vous devez savoir pourquoi vous œuvrez. Certes dans un premier temps, vous pouvez ne vouloir que réaliser du chiffre d’affaires ou que votre entreprise fonctionne. Vous ne demeurerez pas éternellement motivé par le simple fait de faire plus de chiffres car cela n’a pas de sens en soi. Pour emmener vos équipes sur le long terme vous devez donc fixer une vision à long terme et qu’elle soit en accord avec vos valeurs.

La vision à moyen terme (3-5 ans)

Il s’agit en réalité d’un objectif qui représente une grande étape de votre parcours pour atteindre votre vision à long terme. La vision à long terme peut souvent paraître utopique ou inatteignable et il vous faut bien montrer que le chemin est long mais qu’il est réalisable. Cette étape intermédiaire permettra à chacun de se repérer et de vous encourager d’avoir atteint cette première étape. C’est sur elle que vous concentrerez généralement votre management et grâce à elle que vous arriverez à motiver vos équipes. Si l’objectif est trop loin dans le temps vous aurez du mal à impliquer vos équipes car elles auront toujours l’impression d’être très loin de l’objectif et de ne pas avancer. Cet objectif demeure rarement réaliste dans les prévisions et rarement atteint de la manière à laquelle vous l’avez envisagé. Votre vision sera probablement amenée à changer et à évoluer en fonction des épreuves que vous rencontrez, des changements éventuels de business model ou des réalités du terrain. Vous évoluerez parfois plus vite parfois moins vite. Cette vision est également utile pour votre business plan ou encore les éventuelles levées de fonds.

La vision à court terme (1 an) 

Il s’agit de celle qui est en général maintenu à jour, tout simplement pour des raisons de trésorerie. Elle vous permet de vous projeter et d’éviter de vous planter sans même savoir pourquoi. Elle vous offre l’opportunité de décliner votre atteinte du moyen terme et de mobiliser les ressources qui sont nécessaires car devant votre objectif, vous allez mettre des chiffres à atteindre certes mais également des moyens. Dans l’idéal, cette manière de procéder doit s’étendre jusqu’à la vision à moyen terme car certains résultats ne peuvent être atteints que par l’immobilisation de certaines ressources et que son déploiement peut prendre du temps ainsi que les effets. Certaines machines prendront du temps à être amorties, certaines ressources humaines à être formées. Bref tout n’est pas immédiat mais avoir au moins une vision à court terme demeure nécessaire pour éviter de vous retrouver dans le mur. 

La vision à très court terme (3 à 6 mois)

C’est celle de l’opérationnel et celle que vous mettrez à jour tous les jours comme votre to do list en prenant en compte les fluctuations du terrain. Vous ne pouvez bien entendu pas vous en contentez même si la majeure partie des dirigeants a du mal à s’en extraire. Et pour cause, l’opérationnel va vous prendre du temps et énormément d’énergie et il est parfois hautement difficile de prendre ce premier pour prendre de la hauteur. Mais comme nous l’avons vu, si ce n’est pas le cas, vous ne pourrez mettre en place des actions qui prennent parfois du temps et qui sont pourtant nécessaires. La grande difficulté est de tenir le cap surtout quand de nombreux éléments viennent sans arrêt perturber vos plans et que vous passez votre temps à « courir » de problème en problème, d’imprévu en imprévu. Car il faut le dire, la première fonction du chef d’entreprise reste de les résoudre. L’opérationnel peut être considéré comme l’action basique, celui que vous avez quand vous n’avez vraiment pas pu établir les autres mais il reste recommandé de ne pas s’en contenter. On ne parlera pas de la nécessité de fixer votre vision car, sans elle, vous ne serez qu’une machine qui agit au jour le jour et ballotée par l’opérationnel. Vous serez vite lassé si vous ne voyez pas le bout du tunnel. On ne parle même pas de vos équipes qui risquent bien de jeter rapidement l’éponge sans elle. 

De manière globale : une nécessité

Que ce soit pour motiver les troupes, donner du sens, mobiliser les ressources ou avoir une perspective d’un avenir meilleur, lever de l’argent, convaincre les institutions financières, … il est nécessaire de vous projeter. Nombreux sont les entrepreneurs qui ne prennent pas le temps de faire cet exercice et pourtant plusieurs grands bienfaits en découlent. Surtout n’oubliez pas que si elle est nécessaire c’est d’abord parce qu’elle vous permet de prendre du recul. A force d’être dans l’opérationnel, vous ne prenez pas en compte suffisamment l’environnement extérieur et son évolution mais ce n’est pas tout ! Le recul vous permet avant tout de trouver des solutions qui pourront vous éviter de vous retrouver devant un mur. Parfois, leurs mises en place vous demanderont des efforts supplémentaires et vous pourrez vous légitimement vous poser la question de « comment il est possible que je fasse plus ? ». Déjà au bord de l’épuisement il est souvent difficile de mobiliser cette énergie supplémentaire mais c’est bien parce que vous anticipez des problèmes et mettez en place des mesures que vous allégerez la charge future et que vous pourrez profiter du temps que vous avez investi. Alors si vous n’avez rien établi, c’est peut-être le moment ! 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page