BusinessCréationSe former à la création

Pourquoi l’entrepreneuriat attire de plus en plus de monde ?

Depuis l’apparition de l’auto-entrepreneur, les créations d’entreprise ne cessent d’augmenter et battent depuis 2 ans des records. Si on aurait pu croire au début à un effet conjoncturel et à une volonté de légaliser le travail dissimulé, il faut constater qu’il n’en est rien et que la création d’entreprise s’est petit à petit imposée comme une réelle alternative au salariat.

L’effet de la loi, la démythification

Tout d’abord, il faut constater un effet de la loi de l’auto-entrepreneuriat. En 2008, l’entrepreneuriat semblait réserver à une élite qui avait les moyens de se le permettre. La création de ce statut a largement popularisé la création d’entreprise qui est devenue accessible à tout à chacun. Les précédentes lois comme le retrait de la contrainte par corps ou encore l’abaissement du capital social ont également contribué à son essor. Aujourd’hui, il est rare de ne pas avoir un ami ou un membre de sa famille qui ne possède sa propre entreprise. Créer son entreprise est clairement une voie possible pour ceux qui souhaitent et les succès de toutes les tranches de la population ont contribué à son essor. Dans un monde où l’ascenseur social semblait en panne, il a donc représenté une opportunité pour chacun une possibilité de se sortir par ses propres moyens d’une situation que le système semblait avoir bloquée jusqu’à l’inertie. 

Le manque de visibilité sur l’avenir

Le salariat a perdu de sa valeur sacrée ces dernières années. Le CDI ne représente plus une étape ultime dans un monde plus qu’incertain. L’absence totale de visibilité sur l’avenir a entrainé une désertion des entreprises traditionnelles. Il ne suffit plus aujourd’hui de donner un salaire pour que chacun soit heureux. Des questions comme les retraites se posent et la perspective de devoir travailler très longtemps pour une entreprise qui ne respecte pas forcément nos valeurs ou encore qui ne propose pas de s’épanouir a fortement fait réfléchir la plupart des gens. Si l’entrepreneuriat a en partie pris de l’ampleur, c’est surtout parce que le salariat a perdu de son attrait. L’avenir étant incertain dans les entreprises traditionnelles, il est logique qu’ils soient pléthores à avoir voulu reprendre le contrôle de leur avenir. 

Les effets d’internet et les évolutions technologiques

De nombreux business models sont apparus avec l’arrivée d’Internet et de multiples opportunités avec. La possibilité de créer des entreprises sans se ruiner et à distance ont attiré une bonne partie de la nouvelle génération qui a vu grandir bon nombre de société dans les années 2000 et particulièrement de puis l’Internet haut débit. Les évolutions se font de plus en plus rapides et offrent chaque jour de nouvelles opportunités. L’accélération s’est imposée et les sociétés ont du mal à s’adapter à un environnement en constante évolution. Les géants autrefois bien établis voient arriver des concurrents du jour au lendemain. La difficulté à prendre le virage s’est parfois fait ressentir et les nouveaux entrants ont leur place dans un univers où la flexibilité et l’agilité des petites entreprises peuvent se révéler décisives. La capacité de l’entrepreneur à s’organiser librement et de travailler à distance attire et les organisations tardent à adapter leur mode de fonctionnement aux outils modernes. 

L’écosystème financier est en place

Autrefois et il n’y a pas si longtemps, réaliser une levée de fonds semblait relever du miracle et une société qui levait un million d’euros était exceptionnelle. L’ensemble des aides mises en place permettant de démarrer quasiment sans capital puis de faire appel à des acteurs comme les Business Angels, la BPI France ou encore les récents acteurs qui sont arrivés pour financer les start-ups françaises semblent ne plus avoir de limites. Désormais, il est bien plus facile de trouver des fonds et de nombreuses solutions sont proposées pour financer les bons projets. Il n’y a qu’à prendre les montants investis et des solutions comme le crowdfunding ou le crowdlending pour comprendre que l’environnement financier a changé et que de nombreux nouveaux acteurs ont surgi.

La capacité à mettre du sens

Les enjeux RSE et les difficultés du système capitaliste a également entrainé une volonté de vouloir remettre du sens à son action. La possibilité pour l’entrepreneur de mettre en adéquation sa puissance de travail au service d’une mission qu’il trouve honorable a convaincu plus d’une personne à se lancer. Surtout qu’elle s’étend à la manière de manager. Les nouvelles pratiques de la Silicon Valley se sont rapidement diffusées notamment parce que l’information est désormais accessible de partout. 

La valorisation de l’entrepreneur

Si les choses ont changé c’est également parce que le style de management a profondément été transformé ces dernières années. L’image même du grand chef à la mode Big Brother et un peu tyrannique s’est transformée au profit d’un management à la cool. Les success story ne s’arrête plus seulement à quelques grands noms comme Bill Gates ou Steve Jobs. Tout un processus d’humanisation de la fonction a eu lieu et ceux qui donnent un nouveau sens, autre que le profit, sont de plus en plus admirés. Si le chef d’entreprise représentait hier, une personne un peu à part qui profitait des autres, il est aujourd’hui intégré comme une fonction valorisante qui se bat contre des difficultés. 

L’univers de l’entrepreneuriat s’est propagé

Depuis 2008, l’entrepreneuriat a le vent en poupe et de nombreux sites d’information liés à la création, comme celui de Dynamique, sont nés et ont permis à l’information de se propager. Les bonnes pratiques et astuces ne sont plus l’apanage d’un petit groupe qui détient l’information. 

Il faut tout de même noter que le législateur a fait bien des efforts et que l’Etat a fortement contribué à mettre des structures en place pour permettre au porteur de projet de concrétiser celui-ci. Les structures d’accompagnement ont ainsi littéralement explosé, tout comme les organismes de financement étatique. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer