ActualitéBien préparer sa repriseLe B.A. BA du commercialVente

L’ouverture des commerces pour quand ?

Si tout le monde s’attend à une reprise de la vie normale dès le 11 mai, en réalité de nombreux commerces devraient rester fermer et les habitudes comme la possibilité de distanciation devrait être une condition requise. Zoom sur les commerces qui vont ouvrir ou non et les dates prévisionnelles pour ceux qui seront encore contraint d’attendre. 

Les commerces qui pourront ouvrir.

Ne vous inquiétez pas ! Vous pourrez bientôt retrouver une apparence normale : les coiffeurs devraient rouvrir rapidement ainsi que les magasins de vêtements. La réouverture de tous les magasins au-delà de l’alimentaire devraient avoir lieu donc à cette date. Toutes les mesures ne sont cependant pas claires pour les moments car certaines mesures devraient être rendues obligatoires comme de la distanciation sociale aux caisses ou encore la limitation du nombre de clients présents dans les magasins. 

Bien entendu, tous les commerces déjà ouverts comme ceux alimentaires ou encore les pharmacies, banques, stations-service, « garages automobiles, centres de contrôle technique, commerces d’ordinateurs, cavistes, quincailleries, bureaux de tabac, commerces de cigarette électronique, commerces d’aliments et fournitures pour les animaux de compagnie, blanchisseries-teintureries, librairies, magasins de jouets, boutiques de mode, jardinières » pourront rouvrir. 

Quid de ceux qui ne peuvent pas ouvrir

Si la majorité des commerces pourront ouvrir, il faut bien constater que les lieux de vie eux resteront fermés comme les cafés, les bars ou encore les restaurants, cinémas, théâtres, salles de spectacle, hôtels et musées. Une première date semble annoncée pour ceux-ci qui seraient le 15 juin même si beaucoup de restaurateurs estiment qu’il s’agira du 1er juillet en réalité. 

La difficulté résidera dans la possibilité de mettre en œuvre la distanciation sociale. Si les grands restaurants pouvaient ainsi mettre de la place entre les clients, on voit mal comment ce serait le cas dans ceux qui sont de taille plus modeste et où les tables sont collées les unes aux autres. La possibilité d’ouvrir une table sur deux entraînerait d’ailleurs la faillite de la plupart d’entre eux sauf à relever le prix de chaque couvert car on comprend bien que pour amortir un cuisinier, un ou plusieurs serveurs plus les frais comme l’électricité ou le loyer, un certain nombre de couverts est nécessaire. On peut donc se demander comment sera organisée l’ouverture de ceux-ci car dans la pratique la distanciation sociale n’est pas possible. 

Des comportements avant tout à changer

Ce qu’il faut considérer c’est qu’en réalité, le plus simple reste de mettre en place de nouveaux comportements plutôt que d’essayer de mettre à tout prix des « distances de sécurité » dans le cas où une véritable volonté de rouvrir ce type de commerce serait présente. Bien entendu, retirer une ou deux tables pourrait être utile dans les commerces où la promiscuité est vraiment trop grande.

D’autres solutions comme la présence de distributeur de gels hydroalcooliques pour tout client présent serait ainsi une première mesure facile à prendre (ce qui devrait être le cas un peu partout).  Le fait d’éviter tout simplement de se toucher comme en évitant de serrer la main sauf à se mettre du gel juste après ou encore d’éviter les embrassades représente un B.a.-ba. L’affichage obligatoire des bons comportements pourraient être une mesure simple mais efficace sachant que les français ne tarderont pas à se retoucher dans la vie privée (sauf à vivre dans un monde complètement aseptisé). 

D’ailleurs si vous êtes déjà allé dans des commerces déjà ouverts, il est clair que le fait de croiser des personnes à moins d’un mètre arrive tout simplement car vous les croisez dans des allées qui font moins d’un mètre ou qu’il vous arrive de vous retrouver au même rayon pour atteindre un produit désiré et naturellement la distance se retrouve réduite alors que l’on retrouve la distance d’un mètre dans la file d’attente. 

En attendant les détails qui vont prochainement être annoncés, il faut donc s’attendre à ce que les parcs ou les zones comme le canal soient naturellement bondés de monde…  

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer