DévelopperDigitalLes outils commerciaux

Les nouvelles pratiques des consommateurs et comment s’y adapter ?

Grâce à la
transformation digitale de nombreuses entreprises proposent d’acheter leurs
produits et leurs services en ligne. Les consommateurs n’ont pas toujours le
temps de se déplacer en magasin et le fait d’acheter en ligne au moment
où l’on est libre est un avantage indéniable. Développer son commerce ou son service sur le
web correspond désormais à une nouvelle
manière de vendre. Mais attention, les consommateurs ont des comportements
spécifiques et souvent atypiques. Pour les attirer sur votre plateforme :
comment faire ?

Une étude
réalisée dans le cadre
du baromètre
2017 FEVAD/CSA, instaurée depuis 2013, permet
de connaître les intentions des acheteurs en ligne. L’étude a été réalisée entre le 26 décembre 2017 et le
2 janvier 2018. 1002 acheteurs en ligne ont été interrogés dans le cadre de
cette enquête
et le résultat est empli d’informations qui sont une véritable manne pour les
plateformes.

Les habitudes des
consommateurs en 2018

Sur Internet, de
multiples services et produits sont disponibles et s’adressent à toutes les
catégories d’acheteurs. Contrairement aux idées reçues que la vente en ligne soit l’apanage de
certains secteurs tous les types d’entreprises peuvent être concernés par les
achats en ligne ou bien par la réservation. Dans la hiérarchie des secteurs vient
en premier le secteur concerné par l’habillement, vient ensuite les produits
culturels, le voyage et le tourisme. De nouveaux secteurs commencent à s’imposer
sur Internet comme les sites d’abonnements aux services de musiques ou de
films. Et aussi les achats qui concernent les transports qui proposent des
abonnements ou des réservations à des prix défiant toute concurrence.

Les entreprises peuvent
profiter de ces opportunités d’autant plus que le nombre d’acheteurs en ligne
augmente chaque année. Lors des fêtes de fin d’année en 2017, ils étaient 75% à
passer leurs achats sur Internet. Le fait de ne pas avoir à se déplacer et
d’avoir un choix varié incite les consommateurs à commander régulièrement sur
des plateformes en ligne. En 2017, ils étaient 65% à faire des achats sur
Internet au moins une fois par mois. Ces e-acheteurs, se situent plus dans la
tranche d’âge 25-34 ans avec une classe socioprofessionnelle favorisée (74%).

Les sites privilégiés
restent toujours les marketplaces les plus diversifiés comme Amazon. Un
cyber-acheteur sur deux réalise des achats sur des sites étrangers. Ce
phénomène séduit notamment en raison des prix attractifs. Les secteurs
privilégiés restent l’habillement et l’électroménager. La France occupe une
place indéniable sur Internet, même si celle-ci est un défi de taille et
permanent puisque la Chine représente 75% des achats réalisés hors de l’Union
européenne. Les acheteurs nécessitent d’être écoutés afin d’être concurrentiel
face aux grands marketplaces.

Une hausse des
recommandations chez les consommateurs

Pour les entreprises,
se démarquer sur Internet reste difficile, mais au sein du baromètre FEVAD/CSA,
les e-acheteurs ont de nombreux critères concernant les achats en ligne. Les
pratiques régulières et les demandes des acheteurs peuvent aiguiller les
entreprises pour réaliser une plateforme adaptée à leurs besoins. Des priorités
sont mises en avant par les personnes interrogées. Le point numéro
un et non des moindres concerne la sécurité du site internet et de la transaction effectuée. Ils
sont 62% à considérer cet élément comme primordial. Pour 56%,
il faut plus de clarté sur les chiffres affichés, une priorité pour les
acheteurs pour ne pas se sentir menacé par une arnaque et un service après-vente
performant. Pour établir une relation de confiance pérenne, une réelle authenticité
des commentaires des autres acheteurs est un atout majeur. Les entreprises doivent
permettre aux clients de se sentir sereins lors de leurs achats, grâce à une
plus grande transparence. Le respect de ces critères donne une idée précise aux
entreprises de type de plateforme de ce qu’elles doivent développer.

L’e-reservation, un atout majeur

En plus de ces
préoccupations majeures, les clients deviennent de plus en plus attachés à
l’e-reservation que ce soit pour les compagnies de transports, de tourisme mais
aussi pour les magasins. Le click and collect, cette pratique qui consiste à réserver
un service ou un objet et venir le payer en magasin satisfait 38% des acheteurs
en ligne. Des grandes marques participent à l’e-réservation et au click and
collect. Elles évitent le transport de marchandises et facilitent la remise de
la commande pour l’acheteur. Il s’agit d’éviter les impacts sur l’écologie et
cela s’avère aussi plus rapide dans certains cas. Ces solutions à la
portée de tous les magasins
et de beaucoup d’entreprises incitent les acheteurs, même les plus
réfractaires, à pratiquer la réservation en ligne puisqu’ils peuvent payer en
magasin et donc s’écarter du danger du paiement en ligne.

Satisfaire les
consommateurs

Si les achats en ligne
deviennent une tendance pour beaucoup d’acheteurs, les entreprises doivent
emboîter ce pas. Mais attention, il faut alors se positionner avec un site à la
hauteur des attentes des consommateurs. Respecter leurs recommandations et
leurs préoccupations reste primordial. Pour effectuer cela, les sites de vente
ou de réservation en ligne doivent être sécurisés pour les transactions et pour
éviter le piratage des données des utilisateurs. Si l’information coure que le
site n’est pas fiable en ce qui concerne le paiement, ils préféreront commander
sur un autre site. Il faut savoir les rassurer.

 Mis à part la sécurité
du site web, faciliter l’achat et attirer les utilisateurs devient une
priorité. Au sein du baromètre FEVAD/CSA, les utilisateurs déclarent utiliser davantage
leurs smartphones pour leurs achats en ligne. Ce phénomène progresse de 8 points
par rapport à l’année 2016. Il est nécessaire de réaliser un site compatible
pour smartphone et tablette. Considérés, comme des mini-ordinateurs pouvant
être emmenés partout, les utilisateurs auront plus de facilités à faire leurs
achats dès qu’ils en ont besoin. Une application sera d’ailleurs plus intuitive
et pourra faire progresser les ventes de votre entreprise. Sur ce secteur, les
applications comme vente-privée ont le vent en poupe. Elles permettent aux
consommateurs de réaliser leurs achats tout au long de leur journée depuis leur
smartphone. Le phénomène nécessite d’être pris en compte pour aider votre
entreprise à décoller dans le secteur des achats en ligne. Et il en faut que
lorsqu’on achète des jouets par exemple les uns incitent leurs amis, familles,
collègues à acheter. Le bouche à oreille fait partie des incontournables. Un
client satisfait…. vous permet d’acquérir une clientèle exponentielle !!

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page