Par les nouvelles tendancesTendance

La nouvelle vie des entreprises, des dirigeants et des salariés

Alors que le déconfinement est enfin acté, force est de constater qu’il va falloir reprendre les bonnes habitudes pour ne pas rater le coche d’un dernier trimestre qui devrait se faire à toute allure. Adopter les gestes qui feront barrières dès aujourd’hui à vos mauvaises pratiques représentent une bonne manière de vous protéger. Ceux-ci ne se limitent pas au port du masque, car vous le savez bien, il vous faudra traiter parfois cette maladie qui se propage à la racine. Vous pouvez bien entendu commencer par faire un bilan de santé de votre entreprise et analyser comment réagit votre concurrence face à la pandémie mondiale de mauvaises pratiques. Il s’agit d’aller plus loin et il vous sera certainement nécessaire de bien analyser les pertes de temps ou encore cerner les risques qui pèsent sur votre entreprise. Pour bien avancer et prendre vos décisions, les prévisions pourront vous être fortement utiles afin de pouvoir mettre en place les outils qui pourront vous servir à retrouver vos pleines capacités dans cette période pour le moins compliquée et instable. 

Des bouleversements incessants

Vous devrez prendre en compte le fait que la société s’est largement numérisée et notamment un travail à distance qui s’est ancré dans les nouvelles habitudes. Il est clair qu’il est impossible d’effacer ces deux dernières années et qu’il faudra prendre en compte que les habitudes de travail ont fortement évolué. Si on regarde souvent les conséquences internes de la COVID car elles entraînent une profonde restructuration du fonctionnement des entreprises, il ne faut pas oublier l’externe. Les changements ont affecté votre façon de commercialiser ou de communiquer et le retour à la normal (ou plutôt l’ancienne manière de fonctionner) risque de ne jamais se faire. Ceci d’abord parce que les habitudes des clients ont changé. Pour ne pas vous retrouver sur le lit de réanimation des entreprises, anticiper les transformations demeure un enjeu essentiel. 

La digitalisation : un défi très actuel

La crise sanitaire a largement amplifié la digitalisation des entreprises, comme nous venons de l’écrire. Si une bonne partie des sociétés françaises s’est dotée d’un site internet vitrine alors que d’autres sont allées plus loin, la digitalisation ne s’arrête pas à seulement créer un site internet fonctionnel comme beaucoup l’ont constaté. 

Être performant grâce à de nouvelles méthodes

Nombre de dirigeants ont vite compris qu’il s’agissait dans un premier temps d’améliorer l’ergonomie et la rapidité de leur site mais ont réalisé que ce n’était qu’un premier pas dans l’aventure de la digitalisation. Elles ont ainsi pu s’apercevoir qu’avoir un site, certes, c’est bien mais que la transformation ou encore la visibilité de ce dernier ne sont pas une mince affaire car rien ne sert d’avoir un site commerçant qui n’a pas de trafic, ne transforme pas ses visiteurs en clients ou encore dont le budget de communication est plus important que la rentabilité (quoique parfois il faut voir sur le long terme). Ainsi, elles sont plus d’une à s’être penchées sur des problématiques de référencement en SEA ou de SEO afin d’augmenter leur trafic. Nombreuses sont celles qui ont compris qu’un trafic qualifié demeure une base et qu’avoir une pléthore de visiteurs ne fait pas tout. Aujourd’hui la problématique va plus loin puisque la digitalisation affecte même le fonctionnement de l’entreprise et notamment le télétravail. Si les outils ont fait en sorte que les documents se sont de plus en plus digitalisés au cours des années, c’est l’ensemble du fonctionnement qui a bien des chances de changer d’ici peu. 

Le bien-être des salariés, un incontournable

Un bien être pour certains salariés qui veulent pouvoir travailler à distance pendant quelques jours de la semaine, simplement pour gagner du temps et diminuer leur stress en ne se retrouvant pas dans les transports bondés ou encore tout simplement de pouvoir s’organiser à leur guise avec notamment une meilleure gestion de leurs horaires. Pour les entreprises, une diminution des coûts de structures parfois nécessaires, une volonté d’augmenter la productivité ou encore tout simplement de se rendre attractives et pouvoir recruter des profils talentueux qui souhaitent travailler à distance. Le phénomène de la digitalisation reste encore un défi et continuera à l’être car si certains pas ont été réalisés, nul ne doute que la digitalisation devrait se poursuivre avec toujours plus d’outils performants et un fonctionnement des entreprises qui devraient affronter des changements permanents. 

Et puis la pandémie l’a appris aux entreprises, tout  peut être remis en cause.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page