Aides pour l'accompagnementCréationCréationSe former / Se faire accompagnerSe former à la création

Le NACRE est un accompagnement performant, garants de la pérennité

Écoute, compétences financières, connaissance marketing, imagination et bienveillance : voici comment les acteurs de l’accompagnement résument les actions que leurs structures réalisent en faveur des entrepreneurs.

Le Nacre (Nouvel Accompagnement pour la Création et la Reprise d’Entreprise) est un dispositif mis en place en mars 2009 par le ministère d’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi. Il est principalement destiné aux demandeurs d’emploi et aux bénéficiaires des minima sociaux. Le Nacre offre l’opportunité d’obtenir un suivi personnalisé par un professionnel pour le projet d’un créateur ou repreneur d’entreprise. Ce suivi s’effectue pendant le lancement de l’activité des créateurs et repreneurs d’entreprises, mais également pendant 3 ans durant. Tour d’horizon de la dynamique de l’accompagnement entrepreneurial.

Évolution du dispositif, évolution des pratiques

La mise en place du dispositif NACRE, ce dispositif permet de développer l’accompagnement post-création des jeunes entreprises sur trois années, ce qui augmente leurs chances de pérennité et oblige les structures à intensifier la professionnalisation de l’accompagnement qu’ils proposent. Elles peuvent ainsi répondre aux exigences liées à la possibilité d’être labellisées ou de recevoir les agréments nécessaires pour effectuer un accompagnement intégré au dispositif NACRE.

L’accompagnateur ? Qui est-il ?


Aujourd’hui, le métier d’accompagnateur bouge et se réinvente pour aider au mieux les entrepreneurs. Le but de ces recherches ? Définir de nouvelles méthodes pour aider au mieux les entrepreneurs à révéler leur potentiel et à passer à l’acte de création. Les chercheurs en entrepreneuriat ont défini la posture idéale de l’accompagnateur comme ayant un comportement modeste et discret qui permette à l’entrepreneur de structurer son projet. Les accompagnateurs ne doivent pas faire « à la place de », et toujours savoir s’adapter à la singularité des projets et des personnalités. Ils doivent ainsi maîtriser les différentes techniques d’accompagnement qui existent afin de fournir à chaque entrepreneur l’appui qui lui correspond.

L’accompagnateur doit toujours osciller entre deux postures :

La posture qui est de cadrer l’entrepreneur pour qu’il se conforme à des règles sociales et la posture qui est de le pousser à trouver une différenciation qui lui permettra de se démarquer.

Quelles sont les conditions pour obtenir le NACRE ?

Les demandeurs d’emploi ou les personnes en difficultés de réinsertion professionnelle qui souhaitent créer ou reprendre une entreprise peuvent bénéficier du dispositif NACRE : Cependant elles doivent justifier de l’une des conditions suivantes : 

  • Percevoir l’allocation d’aide au retour à l’emploi ou de l’allocation de sécurisation professionnelle (ASP).
  • Être demandeur d’emploi non indemnisé inscrit sur la liste des demandeurs d’emploi depuis plus de 6 mois ces 18 derniers mois.
  • Percevoir le RSA ou l’allocation de solidarité spécifique (ASS)
  • Avoir entre 18 et 25 ans (ou 29 ans si vous êtes reconnu handicapé)
  • Avoir moins de 30 ans et pour ne pas remplir les conditions d’activité antérieure pour bénéficier de l’indemnisation chômage
  • Être salarié ou licencié d’une entreprise en sauvegarde de justice, en redressement judiciaire ou liquidation judiciaire reprenant une entreprise (il ne s’agit pas forcément de votre entreprise d’origine)
  • Être sans emploi titulaire d’un contrat d’appui au projet d’entreprise
  • Cape (une personne titulaire du Cape peut aussi être salariée d’une entreprise en redressement ou liquidation judiciaire qui reprend l’entreprise)
  • En situation de création ou reprise d’une entreprise dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPPV)
  • Avoir perçu la prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE)

Comment obtenir le NACRE ?

Il faut faire une demande d’accompagnement par courrier auprès d’un organisme agréé par l’État et la Caisse des dépôts et consignations (CDC). L’organisme compétent varie selon les régions.

 QUEL EST DONC CET ACCOMPAGNEMENT ?

 Une aide au montage qui permet de : 

  • finaliser techniquement le projet de création ou de reprise d’entreprise pour le présenter à des tiers (financeur, partenaire, etc.),
  • étudier les conditions de mise en œuvre et anticiper les difficultés.
  • aider à la structuration financière. Cette phase a pour objectif de permettre au porteur de projet d’obtenir des conditions de financement avantageuses. Sous conditions, le porteur de projet peut obtenir un prêt à taux zéro.

L’aide à la structuration financière permet :

  • de vérifier la pertinence économique de votre projet et d’élaborer le plan de financement,
  • d’être appuyé dans les recherches de financement auprès des banques,
  • d’obtenir des financements adaptés, par exemple, un prêt à taux zéro sur 5 ans maximum financé par votre région. Ce prêt doit être couplé avec un prêt complémentaire dont le montant et la durée doivent être supérieurs ou égaux à ceux du prêt à taux zéro.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page