Actualité

[Emploi] Quelles sont les motivations des cadres à changer de poste ?

Selon le baromètre Deloitte-Nomination, publié jeudi 12 juin, un cadre sur 5 (environ 22%) a changé de poste en 2013 (que ce soit en interne ou en externe). La construction de la carrière professionnelle s’est inscrite dans une stratégie personnelle, et dépasse le contexte économique et social du moment. Quels sont aujourd’hui les cadres qui changent d’entreprise pour s’accomplir ?

Les jeunes au même rang que les seniors

Les jeunes sont les plus disposés à bouger. En effet, les moins de 35 ans sont 31% à bouger. Mais ils sont rattrapés par les seniors, qui bougent encore plus : 52% des 45-50 ans ont une grande mobilité externe, ainsi que pour les plus de 55 ans. Cette mobilité des seniors peut s’expliquer par une raison toute simple, liée à la démographie. Même si les chiffres du chômage ne le reflètent pas, il existe des secteurs en France qui ont besoin de ressources, secteur qui ont besoin d’une certaine expertise dans leur domaine. Les seniors sont donc appelés, car ils possèdent une grande expérience.

Les hommes et les femmes au même niveau également

Le taux de mobilité internet et celui de mobilité externe sont égaux, avec une forte progression du taux de mobilité interne en 2009. Ce phénomène se justifie par la crise et ses retombées sur les entreprises : il y eut un gel des recrutements externe. Les entreprises se sont rabattues sur le recrutement interne, car cela représentait de nombreux avantages : temps de formation moins long, temps d’intégration moins long également car le salarié connaît déjà l’entreprise.

Néanmoins il existe des disparités suivant la taille de l’entreprise : la mobilité externe est moindre chez les entreprises de 50 à 200 salariés (- 7 points depuis 2012), mais elle explose chez les entreprises de plus de 2 000 salariés. Enfin, les hommes et les femmes sont à égalité dans la mobilité, à la seule différence que les femmes changent plus facilement d’entreprise que les hommes.

Un but à atteindre pour les cadres : faire parti de la Direction Générale

Le taux de mobilité interprofessionnelle (changer de secteur d’activité) chez les cadres est d’environ 35%. Une des fonctions qui font rêver est celle de la Direction Générale. 20% des cadres veulent être nominé à ce poste. Le fait que beaucoup de fonctions dans l’entreprise se financiarisent, la direction financière et juridique n’est plus le cœur des cadres maîtrisant cette compétence. Une grande diversité de profil a maintenant accès à cette fonction. De plus, maintenant, on peut affirmer que mobilité et croissance vont ensemble. Les cadres qui sont en écoute du marché (près de 80%) et ceux qui recherchent activement (80% des cadres en poste) veulent dans un premier temps évoluer dans leur carrière et dans leurs responsabilités. Le témoin de la réussite professionnelle d’un cadre est non pas la rémunération, mais le niveau de responsabilité. Une étude appuie cette affirmation : pour 9 cadres sur 10, la rémunération est motivante MAIS pour seulement la moitié d’entre eux, une meilleure rémunération entraînerait une meilleure motivation.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer