Actualité

La startup à suivre…

Jeremy et Julien développent depuis peu Geokiwi, une plateforme web qui s’est très vite fait remarquer par les professionnels… et les investisseurs !

Parlaient-ils déjà ensemble de business plan ou de levées de fonds dans le bac à sable ? L’histoire ne dit pas si les rêves entrepreneuriaux de Jeremy et Julien ont démarré en même temps que leur amitié, à la maternelle… Toujours est-il qu’une vingtaine d’années plus tard, les voici réunis pour créer Geokiwi, la première plateforme de communication locale. Trouver un partenaire à côté de chez soi pour aller jouer au tennis, organiser un dîner de quartier ou vendre des produits à vos voisins, voilà quelques-unes des possibilités offertes par la plateforme.

Un démarrage en trombe

En 2011, les deux associés quittent leurs jobs pour démarrer un projet de galerie d’art sur le web. Mais un simple trousseau de clé va changer leurs plans ! Dans la rue, ils tombent sur un petit message laissé par une personne ayant trouvé des clés par terre. C’est le déclic : pourquoi n’existe-t-il pas de plateforme web dédiée à ces « petits messages » que l’on souhaite passer localement ? Cette plateforme, ils décident donc de la créer eux-mêmes : le projet de Geowiki était né. Et là, tout s’enchaîne. Seulement deux mois après avoir commencé à travailler sur la plateforme en ligne, ils terminent finalistes du concours du prestigieux salon LeWeb11. Les investisseurs commencent alors à « roder » autour du projet !

Le Facebook des voisins

Des mentors décident de soutenir les deux entrepreneurs. Ils leur conseillent de continuer le travail sur le site pour le rendre vraiment conforme aux besoins des utilisateurs avant de se lancer dans une première levée de fonds. Cette arrivée de capitaux leur permettra ensuite de démarrer la communication et de recruter. L’axe de déploiement en B to B de la plateforme va également être développé. Autre ambition prochaine des deux entrepreneurs : traduire le site en différentes langues pour donner une dimension internationale au projet. Pour cela, ils vont d’abord commencer par le tester à New York et à Londres grâce à des communautés de français installés sur place. La petite plateforme de communication locale compte bien devenir un succès international !

Afficher plus

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page