Entrepreneur

Interview de Jonathan Benassaya, PDG de DEEZER

Pourriez-vous nous résumer en quelques mots votre entreprise ?

Deezer.com est un site d’écoute de musique gratuit illimité et légal créé en août 2007 par Daniel Marhely et moi-même et qui compte à ce jour 30 salariés. Il s’agit d’un concept simple puisque nous rémunérons les artistes et l’ensemble des ayants droits en partageant les revenus publicitaires. Le site propose aux utilisateurs d’écouter librement plus de 3.7 millions de titres ou d’accéder à plus de 30 webradios thématiques. Grâce au réseau communautaire de plus de 6 millions de membres, les deezernautes peuvent échanger et partager leurs playlists.

Comment vous est venue votre idée de création ?

L’idée vient de Daniel Marhely, 24 ans, autodidacte, qui a rapidement arrêté l’école à 16 ans pour se consacrer à sa passion : l’univers du net. Il avait créé en avril 2006 un site de partage de musique sous le nom de Blogmusik. Le site existait sans accord avec la Sacem. J’ai rejoint Daniel dans l’aventure en janvier 2007 pour réfléchir à une stratégie de « légalisation » du site. A ce moment-là, crise du marché oblige, le site stagnait et sa place interdite par la Sacem devenait une entrave. Nous avons décidé de fermer Blogmusik pour négocier avec les ayants droits. Le 22 août 2007, un premier accord était signé avec la Sacem et Blogmusik s’est refait une santé sous le nom de Deezer.com !

Vous êtes-vous associés ?

Oui ! Daniel et moi sommes associés. En qualité de Directeur Général, il gère toute la partie technique du site et, moi en qualité de Président, je gère toute la partie business au quotidien.

Quelles sont les premières difficultés que vous avez rencontrées ?

Dés le départ nous étions en difficulté. Nous avions déjà des contacts avec des majors qui nous ont dit « ironiquement » d’aller négocier avec la Sacem avant de venir les voir. Nous devions d’une part convaincre la Sacem et par la suite les maisons de disques de nous rejoindre dans ce nouveau business model. Ce qui n’était pas simple …

Comment les avez-vous résolues ?

Avec de la volonté, de la persévérance mais aussi avec bon sens et du « bagou » ! Le marché de la musique étant en crise, nous avons commencé à leur démontrer que les habitudes de consommation de la musique étaient en train de changer : les ventes de CD étaient en chute libre. Le numérique était en train de prendre le dessus. Le téléchargement illégal ne cessait d’augmenter. Il fallait donc leur démontrer qu’en se réunissant entre acteurs du marché, il existait des portes de sortie et que nous étions peut être une solution face à la crise, en proposant de la musique en écoute gratuite sans limite et surtout légalement.

Comment êtes-vous parvenus à développer votre activité ?

Petit à petit : à deux au départ avec Daniel, puis à 4 puis 10 et 30 aujourd’hui ! Nous avons aussi la chance d’avoir à côté de nous des partenaires financiers qui ont cru en nous, au concept et qui nous soutiennent régulièrement.

Quels ont été vos facteurs clés de succès ?

Je dirais que nous sommes arrivés au bon moment : Radioblog fermait. Aussi, il y avait une place à prendre, une attente de la part des consommateurs. Nous avons eu aussi un bon soutien médiatique, nous étions les premiers en France à lancer un site d’écoute de musique gratuit et légal ! Nous avons aujourd’hui acquis le soutien des maisons de disques, que ce soit les majors ou les labels indépendants. Et nous avons aussi la chance d’avoir des « deezernautes » fidèles et de plus en plus nombreux, puisque nous sommes passés de 600 000 au lancement en août 2007 à plus de 3 millions de membres en France.

Quels sont vos nouveaux défis ?

Continuer à développer et faire évoluer le site, développer la publicité… car il faut bien tenir compte que nous avons seulement un peu plus d’un an d’existence. Le site a grossi et a évolué très rapidement, tout cela il faut aussi le « digérer » et le gérer au quotidien ! mais nous avons sous le coude de nombreux projets !

Quels sont vos axes de développement ?

Nous travaillons sur la notion de mobilité. Les utilisateurs veulent aujourd’hui retrouver et accéder à l’offre de deezer partout ! On a lancé avec succès une application iPhone et iPodtouch pour pouvoir retrouver gratuitement les webradios de deezer sur ces supports. Nous nous sommes associés avec Logitech afin de retrouver également les 30 webradios thématiques sur toute la gamme de radio wifi Squeezebox.

Trois conseils pour ceux qui entreprennent ?

Je pense qu’il faut de la détermination, de l’ambition et du courage !

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page