Actualité

L’incubateur Rocket Internet lance un service de location immobilière

Rocket Internet, l’incubateur de start-up de Berlin a récemment aidé Netspick à lever des fonds, et à ainsi déposer ses valises dans plus de 14 villes de plusieurs pays, dont l’Angleterre, l’Italie, la France et l’Espagne. Et en décembre dernier, l’incubateur des frères Samwer a décidé de s’approprier une part de Nestpick. Pour promouvoir cette acquisition, Rocket Internet se lance dans un service de location immobilière. Explications.

Des logements pour étudiants étrangers

Récemment, la start-up Nestpick s’est tournée vers Rocket Internet pour boucler sa première levée de fonds. Avec l’aide de l’incubateur, cette mission s’est annoncée plus que fructueuse ! Pour rappel, la start-up allemande propose des logements à des étudiants étrangers. Ces derniers peuvent louer des chambres libres pour des durées de trois mois à trois ans. C’est sur la plateforme de Nestpick que les étudiants peuvent trouver des chambres en location à court terme ou à long terme, dépendant de leurs besoins. Après s’être lancée à Rotterdam, la start-up s’est finalement installée à Berlin, où elle propose des services plus ou moins similaires à Airbnb. Nestpick propose des services complets, où il existe de vraies communications entre les locataires et les logeurs, des vérifications et des mesures de sécurité. 

Nestpick et Rocket Internet fusionnent

La startup Nestpick et l’incubateur Rocket Internet ont décidé de fusionner. L’incubateur des frères Samwer aurait en effet investi une belle somme d’argent dans le projet de service de location immobilière de Nestpick (une somme encore inconnue, mais qui a permis au projet de se concrétiser). À ce jour, ils sont près de 60 personnes à travailler pour la start-up à Berlin et Rocket Internet réalise sa part du contrat, en conservant toutes les transactions financières et les contrats.

Afficher plus

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page