Start-Up

L’homme des voitures à 1 € ! Interview de Geoffroy Lambert

Geoffroy
Lambert, cofondateur de Driiveme, propose des voitures en location à 1 €.
Retour sur le parcours modèle d’un entrepreneur né.

Depuis son plus jeune
âge, Geoffroy désire fonder son entreprise. « Je me voyais déjà plus tard
avec mon entreprise » nous raconte t-il. Bien aidé par une famille qui
trempe dans l’entrepreneuriat (ses parents comme son frère ont créé leur
entreprise), il ne tarde pas à se lancer.

La fibre familiale et entrepreneuriale

Dès ses 17 ans,
Geoffroy monte une première structure avec des amis. Il effectue ses études
dans une école de commerce et enchaine les stages dans des PME. Parallèlement,
il s’investit dans le milieu associatif, là où « on apprend le
mieux » selon lui. Il poursuit son expérience dans une start-up, en
qualité de commercial mais son rêve est ailleurs. Cela tombe bien : l’idée
de Driiveme lui vient pendant son salariat. Dans sa famille, « bien
choisir ses associés » est le principe essentiel. Son frère lui apparaît
immédiatement comme l’homme de prédilection grâce à leur complémentarité :
si Geoffroy est commercial dans l’âme, Alexandre possède un profil d’ingénieur.
Les débuts sont difficiles, les doutes et le stress s’installent. Geoffroy
partage ses difficultés avec son frère et sa famille, qui l’encouragent. Les
deux cofondateurs s’accrochent et Driiveme décolle enfin !

Coulisse d’un succès

L’idée est
remarquable : utiliser le marché de la location de voitures… pour les
obtenir gratuitement. Les agences de location consacrent une grosse partie de
leur capital à réacheminer leurs véhicules par des convoyeurs. Driiveme leur
propose de les rapatrier. Les clients se chargent de ce service, et y trouvent
leur compte en voyageant gratuitement, une solution rentable d’un côté et
économique de l’autre. Les particuliers sont mis en relation via la plateforme
Internet. Avec un concept qui arrange tout le monde, Driiveme se pose comme la
première alternative au covoiturage… Le démarrage n’est pas de tout repos. 6 à
7 mois sont nécessaires pour convaincre les agences de location qui
entendent parler du concept pour la première fois. Geoffroy a conscience
qu’il faut réaliser un travail colossal de communication dès le départ. Il
sollicite les médias qui, à l’écoute de la société de « voitures de
location à 1 € », se précipitent. Driiveme est présente sur TF1,
France 2, BFM, RTL,… qui s’emparent du buzz. Aujourd’hui, l’entreprise
familiale déplace près de 1000 véhicules par mois, et compte
100 000 membres inscrits ! Le succès est au rendez-vous et le
jeune homme pense déjà à de nouveaux projets avec son frère… Une aventure qui
commence sur les chapeaux de roues.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page