GestionLe B.A. BA de la gestion

Comment gérer son épargne : quelques pistes de réflexion

Gérer son épargne n’est pas une mince affaire. C’est pourquoi certains utilisent des moyens qui  sortent des sentiers battus : arts divinatoires, sciences occultes, lecture des lignes de la main, voyance, magnétisme, boule de cristal. Prenez rendez-vous au [phone].

C’est une question qui revient dès qu’on commence à avoir accumulé ou économisé assez pour se la poser. Nous avons travaillé dur, durant des années, et les questions d’investissement, d’épargne, de placement font leur apparition dans nos esprits. C’est aussi le cas lorsqu’une succession arrive et qu’on reçoit un héritage. Dans le meilleur des cas, on y est préparé ; dans le pire, tout ça nous tombe sur la tête d’un seul coup. Alors, la question se pose de manière concrète : que faire de son épargne ? Des sites comme jepargneenligne.com vous donne des conseils et des tuyaux d’experts. Explorons quelques pistes.

Les erreurs à éviter

Ce sont les solutions les plus communes, que l’on retrouve chez de nombreuses personnes quelque peu désemparées devant une rentrée soudaine d’argent. Certains, pris de panique ou d’une frénésie dépensière, dilapident leur capital en une paire d’années, en menant enfin la vie grand train dont ils ont toujours rêvé. Une « vision » trop éphémère.

Certains placent sagement l’intégralité de leur épargne à la banque, sur un livret sûr (Livret A, PEL, etc.). Cette solution a l’avantage de ne comporter quasiment aucun risque, mais présente la contrepartie de ne pas rapporter grand-chose (surtout si l’on prend en considération que les taux restent les mêmes depuis des années alors que l’inflation est de plus en plus forte en France).

Se constituer une épargne sur-mesure

Nous ne sommes pas tous égaux devant l’anxiété, le risque, le placement. Comprenez avant tout ce qui vous empêchera ou non de dormir. Car placer son argent et se priver de sommeil n’est pas un bon investissement. En fonction de votre tempérament, vous choisirez une formule plus ou moins offensive.

Ayez aussi conscience de votre situation : une personne en pré-retraite n’aura pas les mêmes projets et contraintes que des jeunes parents.

Choisir parmi trois catégories d’épargne

Où placer son argent ? Il existe bien des réponses à cette question. Pour vous aiguiller au mieux et schématiser ce qui peut vous paraître confus, nous vous proposons trois visions d’épargne.

La première consiste à conserver son épargne, sans y toucher et sans la placer. Elle peut vous permettre de voir venir, en termes de soins médicaux, d’accidents, de sinistres et autres besoins impromptus.

La deuxième consiste à placer son argent pour un projet à moyen terme : achat immobilier, d’une voiture, ou autre. Ce placement est plus risqué, mais doit vous rapporter des intérêts rapidement. Veillez bien à ce que vos bénéfices soient mobilisables facilement et sans frais lorsque vous en aurez besoin.

Pour la troisième approche, on parle de placements sur le long terme (plus de dix ans). Vous pouvez vous permettre de prendre moins de risques et de tabler sur un rendement régulier sur plusieurs années. Le rapport risque/bénéfice est le plus intéressant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page