Les qualités de l'entrepreneurPersonnel

Être exemplaire en tant que dirigeant

La qualité que l’on aimerait prêter aux dirigeants est résumée dans cette phrase « Faire ce que je dis et dire ce que je fais ». Exiger des autres ce que vous ne faites pas vous-même est le contraire de l’exemplarité et la marque d’une entreprise hiérarchique d’un autre temps qui se donne des droits au sommet de la hiérarchie et donne des ordres à ses collaborateurs. Mais êtes-vous vraiment exemplaire ?

L’exemplarité ne s’arrête pas au seul dirigeant : elle concerne les actions de l’entreprise. Affirmer sur les réseaux sociaux que le respect de l’environnement et le bien-être de nos collaborateurs est votre devise doit se vivre dans les actes pas seulement dans les discours.

Une exemplarité qui passe par le dirigeant

Si l’entreprise doit être exemplaire, il peut paraître évident que le dirigeant, qui porte les valeurs de l’entreprise, en est le premier garant. Il incarne la vision et transmet ses valeurs qui fait que lors du recrutement les candidats postulent à l’entreprise et que les collaborateurs ont envie de s’impliquer.


Pourtant, il n’est pas rare d’entendre des critiques sur l’attitude du dirigeant et des managers. Que l’on parle d’exemplarité dans la réalisation des tâches (la procrastination, être le dernier à arriver au bureau ou les retards) ou encore de comportements à l’égard des salariés (mépris, gestion de la colère, empathie…), ce n’est pas toujours le cas. Pour être exemplaire, il faut donc commencer par une parfaite maîtrise de vous-même et de votre stress mais également de développer des qualités d’écoute et de management. Or, chacun peut le constater seuls les actes et les comportements qui sont en cohérence avec les discours ou les slogans génèrent la confiance et l’implication des équipes.

Avoir conscience de son attitude

Développer la conscience de soi, c’est être toujours conscient des propos que l’on tient, de ses actions et si les deux sont en adéquation. L’exemplarité, c’est montrer à travers ses propres comportements, votre capacité à diriger. Cette cohérence amène les managers et tous les collaborateurs à les reproduire et développe la confiance au sein de l’entreprise à tous les niveaux. Être exemplaire commence toujours par un travail sur soi pour accepter le fait que l’on ait observé dans ses propos, son attitude et ses comportements au quotidien par les autres. Par ailleurs la visibilité de nos comportements est considérablement amplifiée par le digital dans les commentaires sur les réseaux sociaux ou les évaluations laissées sur les sites et il faut tenir compte de leurs impacts. Mais il faut bien être conscient que le bouche à oreille ou la radio moquette et les sms sont vos meilleurs alliés ou vos meilleurs ennemis. 

Les qualités essentielles pour le dirigeant, les collaborateurs et l’entreprise

Pour instaurer vos valeurs au sein de votre entreprise, il est nécessaire de :

  • Être clair sur le mode de fonctionnement et sur des valeurs.
  • Expliquer leurs raisons de vos choix.
  • Mettre en exergue les bénéfices attendus.
  • Donner des exemples concrets pour obtenir l’adhésion.
  • Mettre en œuvre au quotidien les valeurs et les comportements à adopter.
  • Valoriser les aspects positifs des comportements.

4 piliers du bien-être des collaborateurs

Ambiance conviviale
Mettre l’ambiance dans votre société. Si vous arborez un grand sourire, vous inciterez à ce que vos collaborateurs en fassent de même. Saluez toujours vos collaborateurs quand vous les rencontrez soit par un signe de tête, soit pour un mot empli de bienveillance et évitez de parler des dernières informations qui annoncent des catastrophes ou qui affichent un pessimisme destructeur.

Accessible
Ê
tre accessible montre votre volonté de communiquer avec vos salariés. Laissez votre porte grande ouverte ou n’hésitez pas à prendre le temps de parler avec vos salariés, que ce soit pour vous informer de leur santé, des conditions de travail ou encore pour comprendre ce qui les motive à venir chaque jour. Profitez des pauses cafétérias ou créez un zoom pour parler aux équipes de leur ressenti et de leurs difficultés. Une nouvelle manière d’avoir la porte ouverte !

Empathique
être un bon dirigeant consiste à ne pas penser qu’à vous-même et à rester compréhensif. Ce n’est pas parce qu’un salarié n’a pas atteint ses objectifs qu’il ne vous faut pas comprendre pourquoi.

Self-control
Avant de vous mettre à hurler sur un salarié, imposez-vous le silence. Un conflit ouvert avec un salarié s’avère rarement positif sur le long terme. Il vous tiendra rigueur de l’humiliation surtout si vous vous énervez en public. Pour vous faire apprécier de vos salariés, commencez par contrôler vos émotions à relativiser. l

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page