CréerDigitalLes étapes de la création

5 erreurs à ne pas commettre lorsqu’on crée son site d’e-commerce

Créer un site e-commerce ne peut se faire sans une réflexion approfondie en amont. Les paroles comme « on verra bien à l’usage » peuvent vous conduire à regretter sincèrement de ne pas avoir été assez prudent et vous obliger à investir davantage. Les sites d’e-commerce, plateformes Internet, permettent l’échange
de biens et de services entre particuliers et professionnels. Aussi connus sous
le nom de sites de vente en ligne ou sites de vente à distance, ils prennent
désormais une place prépondérante sur le marché. Si vous aussi, vous choisissez
de vous lancer dans la création d’un site de vente en ligne, il existe des
écueils à éviter pour ne pas courir à l’échec. Voici les cinq erreurs les plus
fréquentes à éviter pour un succès garanti.

Choisir l’hébergeur
au hasard

Pour la création de votre site d’e-commerce, vous devez choisir un hébergeur. Ces plateformes vous offrent l’hébergement de votre site
d’e-commerce contre une rémunération. On est alors souvent tenté d’opter
pour le prestataire le moins cher. Mais attention ! Un prix moindre signifie
des fonctionnalités réduites. Ne faites pas l’impasse sur l’ergonomie du site,
notamment depuis un smartphone ou une tablette, au risque de voir les clients
délaisser votre site de vente en ligne. Privilégiez des hébergeurs ayant des
références sérieuses, visitez leurs réalisations, et garder un œil attentif aux
publicités qu’ils vous imposent.

Ne pas tenir compte
du référencement Google

Le flux de visites sur un site depuis le moteur de recherche Google peut
atteindre les 80 %. Alors pour vous, qui créez votre site de vente à distance,
un tel flux représente de sérieuses chances de concrétiser des ventes. Ne
prenez donc pas les contraintes de référencement imposées par Google à la
légère : contenu, mots clé, présentation, accès depuis des terminaux autres
qu’un ordinateur (tablette ou smartphones), etc. Ces critères ne sont à prendre
en compte, si vous voulez voir votre site bien classé par le géant américain.

User et abuser des
effets, des animations et des couleurs

Les animations interactives réalisées notamment depuis Adobe Flash peuvent
séduire. Mais attention ! Elles sont très mal lues lors de la navigation depuis
un smartphone ou une tablette. La consultation des sites à partir d’autres
écrans qu’un ordinateur atteint les 60 %, il y a de quoi réfléchir. Il semble
donc préférable d’opter pour une interface sobre, simple, facile à lire et
surtout ergonomique. N’abusez jamais des couleurs ! Le mieux est l’ennemi du bien.

Négliger la phase
de vente

Quand on crée son site de vente en ligne, on met bien souvent l’accent sur
la présentation du site et des produits et on favorise la communication pour
faire connaître le site. Alors une fois que le client est sur votre site, qu’il
semble séduit par vos produits, il les ajoute au panier. Et là, le client rencontre
des difficultés de tous types : peu de moyens de paiement proposés, délais de
livraison exagérément longs, des prestataires de livraison peu sérieux ou
encore une inscription difficile, etc. La phase de vente paraît aussi
importante que la prévente. Un client séduit par vos produits, mais qui
n’achète pas, ne vous rapportera pas un centime. Pensez à soigner toutes les
étapes de la vente en ligne et bien sécuriser la phase de paiement du client.

Ne pas garder un
client

Dans le même esprit que le point précédent, ne négligez pas
« l’après-vente ». Un client satisfait est un client susceptible de
revenir, et qui aura envie de vous connaître autour de lui. Alors pensez à
fidéliser votre client par des envois de promotions (mais non de manière
intempestive), par un service client performant, ou autre.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page