Actualité

L’environnement mis à toutes les sauces

A chaque fois qu’une nouvelle loi est promulguée sur l’environnement, tout le monde se réjouit mais il faut bien comprendre que parfois celle-ci peut être retoquée au détriment d’une avancée de la protection de la planète mais aussi pour mieux protéger les citoyens. Focus sur des actualités de tous les horizons.

Le Conseil d’Etat annule le décret sur l’interdiction des emballages plastique, une

A peine entrée en vigueur, le décret d’application de la loi Agec interdisant les emballages plastique pour les lots de fruits et légumes non transformés de moins de 1,5 kg a été jugé « illégal » par le Conseil d’Etat Le gouvernement est convié à se repencher sur les termes de son texte. Le président de la République, Emmanuel Macron, en septembre 2021 affirmait : « Nous serons le premier pays dès le 1er janvier prochain à ne plus avoir de plastique autour de nos fruits et légumes et tout ce qui pèse moins d’1,5 kilo. C’est une vraie révolution et un changement car ce plastique polluait ». Pourtant, saisi par plusieurs organisations professionnelles de la filière et de la plasturgie, qui contestaient, la liste des exemptions et le calendrier d’application, le Conseil d’État vient de faire un pas en arrière et vient d’annuler le décret qui transcrivait cette disposition de la loi Antigaspillage pour une économie circulaire (Agec), le jugeant « entaché d’une illégalité ». Ce décret, paru en octobre 2021, établissait les tolérances d’emballages plastique jusqu’en 2026 pour les plus fragiles comme les fruits rouges. C’est ce calendrier qui a été jugé illégal. Dans son communiqué, le Conseil d’Etat avait « confié au gouvernement la tâche de lister les seuls fruits et légumes présentant un risque de détérioration s’ils étaient vendus en vrac, afin de les exempter de l’interdiction d’emballage plastique de façon définitive », Or, dans le décret d’application, le gouvernement a « inclus dans sa liste des fruits et légumes ne présentant pas nécessairement de risque de détérioration », et « fixé, pour chacun de ces fruits et légumes, la période durant laquelle ils pourraient continuer à être vendus sous emballage plastique après le 1er janvier 2022 ». En conséquence, le Conseil d’Etat a annulé le décret « le décret n° 2021-1318 du 8 octobre 2021 relatif à l’obligation de présentation à la vente des fruits et légumes frais non transformés sans conditionnement composé pour tout ou partie de matière plastique est annulé ». !!!

Les toilettes de Bill Gates réduisent en cendre les excréments

Samsung et Bill Gates travaillent sur les toilettes du futur : avec elles,  ils cherchent un monde

Cette initiative consiste à procurer des toilettes saines aux populations défavorisées. Le cofondateur de Microsoft et Samsung se sont associés pour ce projet humanitaire. Bill Gates et le groupe sud-coréen ont présenté un prototype de toilettes dont la particularité consiste à réduire en cendre les éléments collectés. Cette technologie permet d’éliminer les agents infectieux responsables de maladies et de la mort de millions de personnes.

« Le système permet de recycler intégralement les eaux usées grâce à un processus de purification biologique, selon Samsung. Les déchets solides sont déshydratés, séchés et brûlés. Les cendres peuvent ensuite être rejetées sans risque. ». 

La mairie lance un ultimatum aux 3 opérateurs de trottinettes

La mairie de Paris s’interroge sur le « rapport coût-bénéfices » des trottinettes, ainsi que sur leur « coût environnemental ». Ce marché rapporte à la ville « moins d’un million d’euros » par an (907 000). Un quart des Parisiens déclare utiliser régulièrement une trottinette, selon un sondage publié par Bolt, tandis que les trois opérateurs (Lime, Dott et Tier) mettent en exergue que cette filière représente 800 emplois à Paris. En 2018, une douzaine de sociétés avaient envahi les trottoirs avec leurs trottinettes en libre-service. Les trottinettes doivent désormais être garées sur des places dédiées, leur vitesse est limitée à 20 km/h partout, et 10 km/h dans 700 zones denses. La mairie de Paris donne un mois aux opérateurs de trottinettes en libre-service pour trouver des solutions afin de limiter les dangers et l’encombrement des rues. 

Samsung investit dans un nouveau centre de R&D

Semi-conducteurs : Samsung investit 15 milliards de dollars dans un nouveau centre de R&D en Corée
© Samsung

Samsung a posé le 19 août la première pierre d’un nouveau centre de recherche et développement consacré aux semi-conducteurs en Corée du Sud, à Giheung au sud de Séoul. L’entreprise va investir 15,1 milliards de dollars d’ici 2028, afin de mener des recherches avancées sur les technologies futures, qui équiperont ses terminaux. Le complexe s’étendra sur 109 000 m². A noter que le groupe possède un autre centre de R&D à Hwaseong, et une méga-fab à Pyeongtaek en Corée du Sud. En mai dernier, Samsung a déclaré qu’il investirait en tout 356 milliards de dollars sur cinq ans dans les semi-conducteurs, les biotechnologies et l’intelligence artificielle. 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page