GérerManagementSanté et bien-être

Entrepreneurs, comment gérer les pauses cigarettes de vos équipes ?

Les pauses sont indispensables pour relâcher la
pression au travail et échanger avec les collègues. Mais comment les gérer de
manière efficace ? Éléments de réponse.

Bien organiser les
pauses cigarettes

De plus en plus d’entreprises prennent conscience de l’importance des
pauses au travail. Mais lorsque ces dernières sont trop fréquentes, elles
peuvent nuire à l’activité de la société. Une organisation rigoureuse est de
mise afin d’éviter les dérapages et le laisser-aller. Tout entrepreneur a le
droit d’interdire totalement la cigarette dans ses locaux. Mais si le trajet
pour sortir des bureaux est trop long, il peut devenir un véritable obstacle à
la productivité globale. Un trajet d’une minute maximum est recommandé pour que
les employés puissent sortir et revenir tout aussi rapidement à leur poste de
travail. Si le lieu de travail est situé à l’étage ou qu’il est
particulièrement isolé de l’extérieur (centre commercial, regroupement de
bureaux, etc…), il semble conseillé de mettre en place, si possible, une
pièce spécialement consacrée à la pause cigarette. Pour la fréquence, il reste
préconisé de définir au préalable avec les équipes le nombre de pauses
autorisées. L’organisation doit également définir un système de rotation afin
que tout le monde ne parte pas en pause en même temps.

La
pause cigarette fait aujourd’hui partie du temps de travail

La justice a récemment tranché sur la question en
affirmant que la pause cigarette fait entièrement partie du temps de travail.
C’est prouvé depuis déjà quelques années, les breaks sont indispensables pour
mieux gérer le stress au travail. Plusieurs études tendent même à affirmer
qu’ils permettent de renforcer la cohésion au sein des équipes et l’efficacité
au travail. Plus qu’un simple break, la pause cigarette a l’avantage de faire
tomber les barrières des rapports hiérarchiques et de favoriser les échanges
entre les collaborateurs de secteurs différents. Les entrepreneurs devront donc
faire avec, tout en gardant à l’esprit qu’elles doivent rester encadrées pour
être efficaces.

Des
limites fixées à l’avance pour éviter les abus

En fixant les limites de la pause cigarette en
amont, l’entrepreneur diminue les risques d’abus de la part de ses équipes.
Mais s’il constate que l’un de ses collaborateurs exagère sur la longueur des
pauses ou la récurrence de ces dernières, un point d’honneur doit être mis sur
le recadrage. Rien ne vous empêche de fixer un temps maximal de pause de dix
minutes par exemple. Ce temps, à la fois raisonnable pour le fumeur et
l’entreprise, permet de responsabiliser les équipes. Attention toutefois à ne
pas se montrer trop autoritaire au risque de favoriser les disparités et les
conflits dans les équipes. Mieux vaudra rester courtois et faire preuve de tact
pour ne pas braquer le collaborateur.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer