Confiance en soi et créationCréationLe B.A. BA du créateurSe former à la création

Entreprendre : bien plus qu’un simple parcours initiatique

L’aventure entrepreneuriale n’est guère un parcours de santé. Une kyrielle d’obstacles au fur et à mesure plus élevés les uns que les autres se dressent sur la route d’un dirigeant et, parfois même, l’empêchent d’avancer. Loin des allures d’une simple promenade, ce véritable parcours du combattant constitue un rite de passage obligé. Certains ont tenté de relever le défi mais, confrontés à des sentiers barrés ou sans issue, se sont retrouvés contraints de rebrousser chemin. D’autres, plus chanceux, entrevoient enfin, après de multiples péripéties, le bout du tunnel, et quelques-uns seulement, sont déjà parvenus à en sortir. 

Se lancer dans un tel voyage requiert courage, endurance et détermination. 

Au cours de celui-ci, vous pouvez être amené à emprunter tous les détours possibles et inimaginables. Face à ce genre de situation, il n’y a pas de raccourci. Pas le temps non plus de faire une pause. Une fois la nuit tombée, les loups vous observent et guettent sans scrupules votre perte. Un dirigeant non averti pourrait bien y laisser son âme d’entrepreneur… Plongé au cœur de la forêt, les difficultés s’ajoutent les unes aux autres. Une association qui tourne mal, un business model qui n’est pas rentable, une erreur de positionnement, une mauvaise gestion de ses finances, une hyper-croissance qui survient sans qu’on y soit préparé, un produit/service trop avant-gardiste ou qui tarde trop à sortir, un bad buzz généré autour de votre boîte ou encore un simple accident sont autant de mésaventures qui peuvent survenir tout au long de votre activité. 

Tout cela peut susciter la peur.

 Mais comme l’a dit un jour un grand sage japonais, c’est au nombre de kilomètres parcourus et d’embûches rencontrées qu’on reconnaît la valeur d’un être humain. Pas de panique donc si vous devez faire la traversée à la nage, du moment que vous gardez la tête hors de l’eau. Il n’est pas non plus inquiétant de croiser sur sa route certains entrepreneurs sans sac à dos ni provisions. S’ils parviennent à franchir la ligne d’arrivée (cela est valable aussi pour vous) leur bagage se sera enrichi d’une expérience pleine de sens pour l’avenir. 

Halte  aux préjugés sur l’entrepreneuriat !

L’entrepreneuriat représente avant tout une source d’espoir pour soi, pour les autres et pour l’environnement. Il met à mal la théorie de la reproduction sociale qui vous condamnait à vivre dans une sphère prédestinée et apparaît comme l’ascenseur social par excellence. La réussite entrepreneuriale ne dépend pas ou peu de ce que vos parents ont réalisé dans leur vie mais essentiellement de vos capacités.

Les entrepreneurs à succès émergent de tous les coins de la planète et défient les stéréotypes de notre société. 

Que vous soyez pauvre ou riche, femme ou homme, jeune ou plus vieux, français ou non ou encore en situation de handicap, rien n’arrête les entrepreneurs. Car créer son entreprise est avant tout l’affaire d’une personne qui perçoit le monde différemment de ce qu’il est, qui a détecté un besoin et qui souhaite y répondre. N’oubliez pas que la réussite ne repose ou ne reposera pas seulement sur vos talents créateurs ! 

Bien vous entourer et fédérer les forces de vos équipes, 

Tout au long de votre aventure sera votre enjeu majeur. Certes trouver le bon business model reste souvent plus compliqué qu’on ne l’imagine et dans cette recherche votre persévérance sera sûrement mise à rude épreuve. Gardez à l’esprit que si, hier, entreprendre représentait une prise de risque peu accompagnée, aujourd’hui, tout est fait pour vous aider à vous lancer. Les gouvernements ont (enfin) réalisé que ceux qui créent leur activité sont un gisement d’emplois. C’est la raison pour laquelle ils leur accordent une attention toute particulière. Bien entendu, d’autres efforts sont nécessaires pour donner davantage de chances à la réussite des projets et un long chemin reste encore à parcourir pour offrir à tous un accompagnement et des moyens. 

La confiance en soi

Pourtant le frein qui empêche d’avancer ne se situe pas forcément dans le matériel, le principal frein demeure la confiance en soi, essentielle pour un entrepreneur qui devra persévérer malgré les difficultés. Alors de remettre en cause les préjugés et de vous donner des exemples concrets de réussite qui vous permettront de comprendre que lancer sa boîte (et réussir !), c’est possible ! Croyez en vous, en votre idée et faites-vous confiance ! 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page