5579

CréerLes qualités de l'entrepreneurPersonnel

Comment emprunter la voie du succès ?

L’aventure entrepreneuriale en séduit plus d’un : créer son projet, devenir son propre patron et acquérir une certaine liberté en matière de directives… Autant d’idées qui donnent envie. Mais lorsque vous créez une entreprise, votre objectif premier demeure de la mener au succès et de voir enfin tous vos efforts porter leurs fruits. Certaines astuces vous permettent d’emprunter cette voie du succès et de la réussite, si elles sont appliquées avec envie et persévérance. Les détails.

1- Travailler sans relâche

Cette étape peut sembler évidente mais reste difficile à appliquer sur le long terme. Lorsque vous vous lancez dans l’aventure entrepreneuriale, l’investissement personnel ne dure pas quelques mois mais bien quelques années. La majorité des nouvelles entreprises n’atteignent pas leur sixième année d’existence. Pour franchir ce cap sans voir son projet échouer, un travail intense est nécessaire : oubliez les 35 heures hebdomadaires pour en effectuer parfois le double, tout en conciliant votre vie professionnelle avec celle personnelle. Devenir un expert dans les nombreux domaines qu’implique le poste de dirigeant (négociation, management, communication…) demeure essentiel et nécessite un entraînement constant !

N’aie pas peur d’avancer lentement. Aie peur de rester immobile.”

Proverbe chinois

2- Se montrer créatif

Une bonne idée ne suffit pas à lancer sa boîte et encore moins à la faire durer dans le temps. Le marché évolue, le numérique également et surtout, les besoins des clients changent puisqu’ils recherchent, constamment, de meilleures performances en termes de produits / services. Un esprit créatif vous permettra de toujours garder un tour d’avance en matière d’innovation ou de perfectionnement afin de ne pas vous laisser dépasser par le marché ou la concurrence. Ce même esprit créatif s’entretient et pas seulement sur son lieu de travail. Les moments de pause ou de détente vous permettent, certes, de décompresser mais également de développer de nouvelles idées prometteuses.

On ne fait jamais attention à ce qui a été fait. On ne voit que ce qui reste à faire

Marie Curie

3- Préserver l’esprit d’équipe

Ne soyez pas individualiste en espérant réussir sans l’aide de personne. Cette manière de surestimer vos compétences peut rapidement vous jouer des tours. Être entouré d’une équipe soudée et efficace représente le meilleur moyen de conduire votre entreprise sur la voie du succès. Chacun apporte ses talents et contribue à son développement. Constituer une bonne équipe s’avère également le moyen de mieux répartir les tâches et, forcément, de vous décharger. En clair, de ne pas vous laisser submerger par une charge de travail trop conséquente et, à long terme, de ne pas perdre le contrôle.

Un leader est plus efficace quand les gens savent à peine qu’il existe. Quand son travail est fait, son but accompli, ses troupes pensent qu’elles l’ont fait elles-mêmes.

Lao Tseu

4- Ne pas se précipiter

Nombreux sont les entrepreneurs à faire l’erreur de lancer leur produit ou service alors que ce dernier est à peine au point. Ce pari comporte un risque considérable, celui de perdre vos clients qui, après avoir consommé le produit/service, ne vous laisseront, s’ils ne sont pas satisfaits, pas de seconde chance en essayant une nouvelle fois votre gamme. Prenez donc le temps de préparer un business plan complet, de réaliser une étude de marché et de peaufiner votre produit/service dans les moindres détails (performances, design, prix…). Prenez tout de même garde à ne pas prendre trop de temps, au risque de voir un concurrent se saisir de l’occasion à votre place ou que votre offre ne devienne obsolète.

Mieux vaut prendre le changement par la main avant qu’il ne nous prenne par la gorge

Winston Churchill

5- Se faire accompagner

Certains créateurs d’entreprise privilégient le fait de démarrer seul. Au-delà de la nécessité de constituer une équipe de collaborateurs solides, le besoin de se faire accompagner par des professionnels ayant vécu une expérience similaire à la vôtre ou par des partenaires se fait tout de même ressentir. Plus de la majorité des nouvelles entreprises augmentent considérablement leur chance de passer le cap des trois ans de pérennité dès lors qu’elles se font accompagner. Les investisseurs représentent également l’un des meilleurs moyens de développer votre projet grâce aux fonds qu’ils apportent.

La pierre n’a point d’espoir que d’être pierre. Mais de collaborer, elle s’assemble et devient temple.

Saint Exupéry

6- Placer le client au cœur de sa stratégie

Il demeure nécessaire, dans les premiers temps, de bien cibler sa clientèle. Si vous réalisez un marketing de masse, votre produit risque de, finalement, ne plaire à personne, n’étant pas assez proche des consommateurs. Personnalisez ainsi la relation avec le client pour le fidéliser : « Aimez vos clients. Soyez customer-obsessed ! Evangélisez sans relâche vos équipes pour que la satisfaction client au sens le plus large soit au cœur de la stratégie de l’entreprise », explique Anne-Laure Constanza, fondatrice d’Envie de Fraise. Les satisfaire doit constituer votre objectif premier.

Il faut viser la Lune, parce qu’au moins, si vous échouez, vous finirez dans les étoiles.

Oscar Wilde

7- Ne pas baisser les bras

Les risques liés à la création d’une entreprise demeurent nombreux et le parcours est semé d’embûches. Ne vous faites pas d’illusions :
coûte que coûte, les obstacles se dresseront sur votre route et même si l’entrepreneur se doit de rester infaillible, il s’expose parfois à l’échec. Une raison de baisser les bras ? Sûrement pas ! Il vous faut sans cesse vous relever et acquérir une capacité à rebondir sans faille ! Rappelez-vous que de célèbres entrepreneurs tels que Steve Jobs furent confrontés à l’échec voire à la perte de leur entreprise, sans pour autant abandonner l’aventure entrepreneuriale. Faites de même !

En chinois, le mot crise est formé de deux caractères. L’un représente le danger. L’autre l’opportunité”.

J. F. Kennedy

8- Se fixer des objectifs réalistes

Se fixer des objectifs clairs et précis demeure un excellent moyen de réussir mais encore faut-il que ces derniers soient réalistes.
Certains d’entre vous ont tendance à voir trop grand et trop vite pour, finalement, observer leur projet rater la marche du succès. Adaptez vos objectifs en fonction de vos compétences ! Se fixer des challenges permet d’entretenir votre motivation, certes, mais cela peut avoir l’effet inverse, s’ils sont irréalisables. Prenez en compte vos capacités et celles de vos équipes pour adapter vos objectifs.

Il n’y a qu’une façon d’échouer, c’est d’abandonner avant d’avoir réussi.

Georges Clemenceau

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page