Développement personnelEntrepreneurGérerGestion du temps et du stress

Dirigeant : comment ne pas sombrer dans l’inertie ?

Quand on est dirigeant, il est courant de ressentir du stress à un haut niveau. Ce métier se trouve inscrit bien souvent dans les palmarès de ceux les plus stressants au monde. Conjugués avec des facteurs de stress personnels, ils mènent bien souvent des dirigeants dans l’inertie voire dans le burn out. Comment vous relever lorsque la procrastination vous guette ?

Se fixer des objectifs et les décortiquer

La première bonne pratique consiste à se fixer des objectifs qu’ils soient sur court, moyen ou long terme. Il s’agit de lister ce que vous allez faire dans le temps. Il vous faut ensuite décortiquer chaque tâche par exemple pour en faire des actions qui doivent être explicites et concrètes afin que vous puissiez voir chaque jour que vous avancez dans votre objectif global. La plus grande source d’inertie reste de constater que vous n’avancez pas ou que le travail est colossal. Il est ainsi plus aisé de se dire que l’on doit finir un article par jour que de se dire que l’on doit terminer un livre. Au fur et à mesure que vous avancerez dans vos tâches, vous pourrez ainsi voir que votre objectif est en bonne voie pour être atteint. 

Créer une to do List

On ne le répètera jamais assez mais la création d’une to do List à plusieurs utilités. Déjà elle vous permet de savoir si vos objectifs journaliers sont réalisables. Ensuite elle vous permet de minuter chaque action même si vous devez ne pas oublier d’intégrer que votre cerveau aura besoin de repos et que des imprévus peuvent arriver. Surtout, elle diminue au fur et à mesure de la journée et vous rassure sur le fait que vous maîtrisez votre planning. Celle-ci doit, si possible, être variée afin que vous ne vous retrouviez pas à effectuer toute la journée la même chose. Certaines tâches demandent moins d’attention que d’autres et il vous faudra par exemple éviter de mettre des tâches trop complexes alors que vous êtes en train de digérer. 

Mettre les objectifs atteints dans une liste

Au fur et à mesure que vous avancez dans vos objectifs, n’hésitez pas à inscrire ceux que vous avez réalisés. Vous aurez un sentiment de fierté de la tâche accomplie. Chaque tâche est importante et vous ne devez pas sous-estimer les petites choses que vous faites. A la fin de la journée, la liste s’avère bien souvent plus longue que ce que vous aviez pensé. Vous aurez réalisé beaucoup plus d’actions que vous n’en avez mémorisé. N’hésitez pas à inclure dans la to do List aussi bien vos réalisations personnelles que professionnelles. 

Commencer la journée par une ou des petites actions

Cela peut paraître bête mais la moindre petite action représente déjà une avancée. Le fait de faire votre lit demeure déjà une action accomplie et donc une réussite. N’hésitez pas à placer plusieurs petites actions dès le début de la journée. Votre liste des réalisations devrait rapidement augmenter et vous devriez rapidement vous concentrer sur ce que vous êtes en train de réaliser et à l’enchainement des tâches plutôt que de laisser vaguer votre esprit à ce qui vous stresse et vous emmène dans l’inertie. 

Vous rappeler des raisons de vos actions

De manière globale, vous devez trouver un intérêt à atteindre votre objectif final, autre que l’objectif en lui-même. Ainsi, le but n’est pas de créer un livre pour créer un livre par exemple. Vous avez des objectifs qui peuvent être l’agrandissement de votre notoriété ou encore d’obtenir des finances suite à des ventes. Vous devez trouver un facteur qui vous motive globalement et vous le répéter. Prenez quelques minutes en fin de journée pour vous dire que vous avez réussi à progresser vers votre objectif. 

Faire fin du passé

Le passé c’est le passé. Arrêtez de ruminer sur ce que vous auriez dû faire et que vous n’avez pas fait. Il ne sert à rien de vous dire « Si j’avais fait ceci, je n’en serais pas là aujourd’hui ». C’est à partir de maintenant que vous construisez votre nouveau vous. C’est d’ailleurs grâce à ce passé que vous avez compris aujourd’hui qu’il ne fallait pas fonctionner ainsi. Vous venez de progresser : la preuve vous êtes désormais dans l’action ! 

Dites-vous qu’après vous serez tranquille. 

A force d’être dans l’inertie, on accumule des conséquences négatives et du stress et une mésestime de soi. Si vous sortez de l’inertie c’est avant tout pour ne pas reporter un stress qui viendra après. Vous serez tranquille et vous facilitez le quotidien des autres. Le quotidien du chef d’entreprise entraîne des conséquences sur le travail de la majorité de ses collaborateurs. Plus vous vous mettez vite à l’effort, plus vos salariés évolueront dans une ambiance sereine. D’ailleurs, plus vous réaliser rapidement vos tâches, moins vous en aurez à faire car les retards entraînent bien souvent des réactions qui vous font prendre encore plus de retard. Ainsi un fichier non remis peut vite entraîner un email de relance que vous devrez traiter ou un mécontentement. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page