ConseilsLes qualités de l'entrepreneurManagement

Comment devenir un meilleur manager ?

Ils sont nombreux à penser qu’être un bon manager serait une qualité innée. Si certaines qualités peuvent vous permettre de le devenir plus facilement, être un bon manager est avant tout une manière d’être. Des techniques efficaces peuvent vous permettre de mieux encadrer votre équipe et faire de vous un manager estimé et respecté. Zoom sur ce que vous pourriez faire si vous souhaitez devenir un excellent manager.

Être à l’écoute, une base

Le bon manager ne se contente pas de donner des ordres et d’en vérifier l’application, loin de là. Il doit commencer à être à l’écoute des collaborateurs pour de multiples raisons. Déjà, il doit être à l’écoute pour bien comprendre les différentes situations et avoir un avis le plus objectif possible. Il ne s’agit pas de résoudre des difficultés rencontrées par un collaborateur ou de résoudre un conflit sans en maîtriser les tenants et les aboutissants. Ensuite, parce qu’un bon manager doit savoir écouter pour appréhender les problématiques qui affectent la productivité de ses collaborateurs tant à titre personnel que professionnel. Son but est de soutenir et permettre que chacun puisse travailler dans les meilleures conditions. Aussi, recueillir les avis de son équipe apparaît comme une évidence, tout simplement parce que dans les équipes, il y a des collaborateurs qui disposent d’une meilleure expérience dans des domaines spécifiques et qu’ils pourraient trouver des solutions que le manager serait incapable de trouver seul. Ce ne sont pas les seules raisons d’être à l’écoute mais elles constituent déjà une base qui devrait vous permettre de remettre en cause le fait de n’écouter que vous. 

Cerner les objectifs personnels de chacun

Pour vous améliorer bien cerner les objectifs de chacun tant au niveau de la progression professionnelle que de la formation est un atout précieux. Vous devez savoir quel est le but visé par vos collaborateurs afin de les motiver en leur proposant des formations adéquates ou encore en leur faisant un plan de carrière qui les motive. Autre raison de bien connaître vos collaborateurs, vous devez savoir si le sens ou la mission de l’entreprise leur parle et bien comprendre ce qui les motive dans le travail qu’ils font. Aujourd’hui le salaire est loin de représenter à lui seul un motif de motivation et vous ne pouvez pas vous attendre à ce que votre équipe performe juste parce qu’ils reçoivent ce dernier. 

Être capable de définir des objectifs acceptés

Un bon manager sait faire des objectifs SMART. On ne reviendra pas sur la définition mais l’un des points est essentiel : celui de l’acceptation de ses objectifs. Il est courant qu’un manager donne des objectifs à un salarié en fonction des anciennes performances et ne cherchent pas à aller plus loin. C’est oublier qu’ils doivent être acceptés car ils doivent sembler réalisables par le concerné. La partie réalisable implique au fond une acceptation car à défaut, vous pourriez vite vous retrouver dans une situation où le salarié pense que les objectifs que vous lui donnez sont utopiques. De ce fait, il perdra sa motivation et n’arrivera jamais à les atteindre. N’hésitez pas à discuter avec lui de l’éventuelle mise en œuvre ou non de ceux et si ce n’est pas le cas, des moyens qu’ils estiment nécessaires pour que ceux-ci deviennent réalisables. Parfois certains objectifs prioritaires ne sont pas faisables car des tâches secondaires, que vous pourriez déléguer à une autre personne, ralentissent son action, par exemple. 

Être accessible pour votre équipe

Si vous passez votre vie enfermé dans votre bureau, vous risquez bien de dissuader vos collaborateurs de venir vous voir. Un des bons réflexes en tant que manager reste de vous montrer disponible. Il ne s’agit pas d’une tâche aisée quand on a un emploi du temps aussi chargé que le vôtre mais essayez bien prendre en compte le fait qu’ils doivent pouvoir venir vous s’ils rencontrent une problématique qu’ils ne peuvent résoudre d’eux-mêmes. Autre raison de rester à l’écoute : ils attendent parfois des décisions que seul vous pouvez prendre et quelques-unes d’entre elles peuvent bien les paralyser dans leurs actions. Votre rôle reste de fluidifier leurs actions et de faire en sorte que chacun ne soit pas ralenti. Être accessible même si ce n’est pas envisageable tout le temps fait partie de votre mission. 

Gérer vos mauvais traits de caractère

Hurler sur une personne n’a JAMAIS servi à rien. Pour devenir un bon manager, il faut avant tout que vous appreniez à bien vous maîtriser. Infantiliser vos collaborateurs reste l’une des pires choses que vous pouvez faire. Sachez que plus votre équipe se sent responsabilisée plus elle aura tendance à être productive et impliquée. Il vous faut donc apprendre pour commencer à bien respecter chacun de vos collaborateurs notamment en vous contrôlant lorsque vous êtes en colère. Ce n’est pas parce qu’un salarié commet une erreur qu’il y a une raison de lui hurler dessus. Vous n’y gagnerez qu’une chose : le fait d’avoir une chance de le braquer contre vous. Vos collaborateurs doivent certes avoir de remplir leur mission pour eux mais un bon manager sait se faire apprécier de son équipe. Nombre de collaborateurs n’hésitent pas à donner le meilleur d’eux-mêmes juste pour remercier leur manager. Que vous soyez dirigeant ou manager intermédiaire n’y change rien, le respect est une qualité qu’il est nécessaire d’acquérir.

Fédérer vos équipes

Dernier réflexe de base pour devenir un meilleur manager, entraînez-vous à fédérer vos équipes et créez une émulation positive entre chacun de ses membres. Cela est vrai en termes de motivation mais également en termes d’ambiance. Si l’ambiance de votre cellule est bonne (ce qui ne l’empêche pas d’être fondée sur le travail), vos collaborateurs ne viendront pas à reculons au travail et vous pourriez vite avoir des équipes qui sont ravies de se retrouver chaque matin pour arriver à atteindre des objectifs. 76% des personnes interrogées et qui sont actuellement en confinement souhaiteraient retourner sur le lieu de travail. Vous doutez encore de leur volonté à se retrouver ensemble ? Plus votre équipe sera soudée, plus l’envie de se retrouver sera forte et plus la productivité sera améliorée alors ne négligez pas l’ambiance ! 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer