DévelopperLe B.A. BA de la communicationManagement

Conseils et outils pour parvenir à créer du lien avec les parties prenantes de sa boîte

Dans ce contexte où les échanges se trouvent limités le plus souvent à l’échange d’e-mails, il s’avère indispensable de nouer des liens conviviaux entre le dirigeant et ses collaborateurs mais aussi avec les clients et les différents partenaires de l’entreprise. Créer une synergie est à la base d’une communication qui ne peut qu’avoir une répercussion sur la visibilité et la notoriété. Tout entrepreneur doit porter une attention particulière à la création de liens de qualité avec les différentes parties prenantes. Voici quelques conseils pour y parvenir.

Les liens avec les collaborateurs

Les liens avec les collaborateurs se situent dans la création de valeur.  Cette valeur, elle n’existe que dans le partage des enjeux. Si ces derniers ne sont pas conscients des objectifs de l’entreprise, ils ne se sentiront pas concernés par les objectifs et le service au client s’en ressentira. Afin de vérifier l’adhésion des collaborateurs aux objectifs de l’entreprise, le taux d’absentéisme peut se révéler un indicateur précieux. Les nouvelles technologies ont supprimé les échanges de personne à personne. Par exemple, le téléphone s’il était jugé envahissant, il permettait de parler, de dialoguer, d’échanger même si parfois cet échange se limitait à des formules de politesse. Sa mutation en mails ne permet plus cet espace d’échange direct. Il est donc nécessaire de créer des lieux de dialogue, des espaces temps et en tant que dirigeant susciter les rencontres même courtes comme le fait de prendre un café pour instaurer la communication. Vous verrez que si vous instituez de tels espaces les collaborateurs en profiteront pour vous faire partager leurs soucis mais leurs idées, ce qui ne peut qu’être bénéfique pour votre entreprise. Outre l’aménagement d’espaces de détente, véritables lieux d’échanges, une attention pourra être donnée au management lors des évaluations mais aussi lors de la constitution des équipes de travail qui doivent être équilibrées. Ainsi, parmi les collaborateurs doivent se trouver des leaders, des relais et des suiveurs. Le lien social devient donc une affaire de personnalités et l’art du chef d’entreprise consiste à provoquer une interaction constructive entre elles.

Les liens avec les clients et les partenaires

Voici quelques outils de communication qui permettent au chef d’entreprise d’établir un lien constructif à la fois avec les clients et partenaires (prestataires, fournisseurs…) de l’organisation.

– le journal d’entreprise ou la newsletter : en format papier ou en version électronique, développe l’actualité de l’organisation et explique ses axes stratégiques. Son contenu sera bien évidemment adapté au lecteur auquel il s’adresse. Son contenu devra être bien réfléchi en amont afin qu’il suscite l’envie de le lire et qu’il devienne une référence.

– les rencontres événementielles : entre les journées portes ouvertes, les cérémonies des vœux du nouvel an, les inaugurations ou tout simplement les présentations pour le lancement d’un nouveau produit, les idées ne manquent pas pour aller à la rencontre de vos clients. Ces moments privilégiés entre clients, partenaires et membres du personnel offriront une convivialité partagée qui contribueront à renforcer l’image de l’entreprise et amélioreront par conséquent, les relations de confiance.

– les salons : sont des lieux propices aux échanges et permettent de nouer ou de renouer des liens mais surtout de rencontrer en une journée ou deux des partenaires, des clients même sans avoir investi dans un stand. 

– la libre expression : boîtes à idées et enquêtes de satisfaction anonymes favoriseront la création de liens, implicites certes, mais qui une fois considérées démontreront l’intérêt que l’entreprise porte aux opinions.

– les réseaux sociaux : qui impliquent une véritable stratégie pour ne pas obtenir un résultat contraire à celui escompté.

Avant de créer des liens, il faut avant tout créer la confiance. Grâce aux outils qui seront mis en place, un chef d’entreprise obtiendra un retour quant au fonctionnement de son organisation. En contrepartie, il sera alors nécessaire pour lui de s’acquitter de son devoir d’information. En effet, un lien unilatéral ne peut exister très longtemps. S’il n’y a pas d’échanges, tout lien sera irrémédiablement amené à disparaître de manière lente et progressive. En favorisant l’échange, le chef d’entreprise créera automatiquement des liens de manière naturelle et non forcée.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer