Attirez de nouveaux clientsMarketingPar les nouvelles tendances

Conseils marketing pour faire de son entreprise une marque responsable

Les consommateurs sont de plus en plus sensibles au discours éthique des marques. Ainsi pour se démarquer et garder leurs clients, les entreprises doivent-elles adopter un discours responsable. Engagement associatif, lutte contre le gaspillage, vente de produits d’occasion, prise de position contre le plastique… il existe de multiples façons pour une marque d’adopter une image plus responsable.

Si de nombreuses start-ups sont créés de toute pièce à partir d’un concept responsable, d’autres doivent se réadapter aux nouvelles tendances du marché. Le marketing responsable donne l’opportunité aux entreprises de se renouveler et de se démarquer. Pour Maxime Jalbert, expert en marketing du groupe Reviewbox, il s’agit même d’une nécessité. Pour lui, les entreprises ont tout intérêt à jouer le jeu si elles gagner de nouveaux clients et même pérenniser leurs consommateurs existants. Ce nouveau marketing permet non seulement d’améliorer l’image de la marque mais également de booster sa notoriété et par la même occasion son référencement. Voici quelques moyens pour les marques d’adopter un marketing responsable réussi. 

S’engager dans le plastic bashing

La grande consommation est gourmande en packaging. Face à la mobilisation de l’opinion publique sur l’écologie et la pollution des océans, les marques se doivent d’agir en prouvant leur engagement dans la lutte contre le plastique. Mais il s’agit également en France d’une obligation légale puisque le gouvernement a voté l’année dernière l’interdiction du plastique à usage unique pour favoriser sa disparition totale d’ici 2040. La marque Dove s’est d’ailleurs engagé dans une triple action “Zéro plastique, Moins de plastique et Meilleur Plastique” en retirant les emballages plastique des savons Dove ou en utilisant du plastique recyclé pour ses bouteilles de shampooing. 

Faire de la lutte contre le gaspillage

En France, le gaspillage alimentaire représenterait 30 kg par habitant et par an, dont 7 kg de produits qui n’ont même pas été déballés. Pour lutter contre ce fléau et adopter une image plus responsable, de plus en plus d’entreprises s’investissent activement contre le gaspillage. C’est le cas notamment de l’enseigne Carrefour, qui sous l’impulsion de l’application Too Good to Go, qui propose à prix cassés les invendus des boulangeries et supermarchés, est passé à l’action. En effet, l’enseigne de grande distribution a décidé d’ajouter la mention “pour une dégustation optimale” derrière la mention “à consommer de préférence avant”. En effet, de nombreux produits peuvent être consommés plusieurs jours voire plusieurs semaines après cette date indicative. 

Proposer des locations courte durée d’appareils

Un autre moyen de s’engager contre la surconsommation est de proposer la location d’appareils sur une courte durée. Monoprix s’est récemment associé à Seb pour proposer la location d’appareils culinaires. Il est ainsi possible de louer un appareil à raclette, une crêpière ou encore une plancha pour une soirée entre amis. 

Vendre des appareils d’occasion

Toujours pour éviter le gaspillage et la surconsommation, certaines marques font le choix de vendre des produits d’occasion. Décathlon se propose par exemple de racheter de vieux vélos en échange de bons d’achat et des enseignes de vêtements comme Cyrillus ou encore l’enseigne de vente en ligne Asos offrent une section vêtements d’occasion, où les produits de la marque peuvent être revendus entre particuliers. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer