9445

BusinessCréerPar les nouvelles tendances

Comment avoir une entreprise vraiment à la mode ?

Quoi de mieux que de coller à l’air du temps pour faire prospérer son entreprise ? Proposer une offre ou un business model adaptés aux tendances du moment constitue un gage important de développement et de prospérité.

Mais au fait, être à la mode c’est quoi ?

On peut définir la mode comme étant une tendance temporaire, une manière de vivre ou de se comporter propre à un lieu ou une époque. De surcroît, l’effet de mode s’étend à de nombreux domaines. De plus, il touche plus particulièrement les catégories les plus jeunes d’une population. Être à la mode consiste donc à se conformer à toute une série de codes, plus ou moins diffus, pour coller à une tendance limitée géographiquement et temporellement.

Comprendre son temps

Une entreprise, quel que soit son secteur d’expression, qui entend être à la mode, doit évidemment savoir apprécier les tendances du moment, les anticiper voire les créer ! Un challenge pas vraiment évident. L’entrepreneur est habitué à évoluer au milieu de données tangibles, quantifiables et donc immédiatement appréciables. Il devra, pour être à la mode, se frotter à un univers plus flou, aux codes parfois ésotériques. Les adolescents par exemple aiment à créer un univers qui leur est propre et réservé. Ils sont un terreau important des effets de mode à venir. Il s’agit donc pour l’entreprise de comprendre son temps et de développer une offre ou un enrobage marketing adapté.

Les codes actuels

Pour ne citer que les grandes tendances du moment, le green, l’intelligence artificielle, le communautaire ou le made in France sont aujourd’hui plébiscitées. Des entreprises comme La Ruche qui dit oui, Blablacar, Airbnb, Le Chocolat des Français ou le Slip Français surfent sur ces tendances. D’ailleurs, elles sont réputées être à la mode. La dernière de ces modes, relativement récente, est particulièrement intéressante. En mettant en avant le savoir-faire et la qualité à la française, des entrepreneurs ont su s’imposer et prospérer dans des secteurs réputés saturés. Le constructeur automobile Renault a nettement senti cette tendance et adapté son marketing qui est passé de la dérision comique de la qualité allemande à la mise en avant de la créativité française.

Le pouvoir des réseaux sociaux

Pour être réellement à la mode, une entreprise doit comprendre l’importance des réseaux sociaux dans la diffusion des tendances et des modes de vie contemporains. Les plateformes comme Instagram, TikTok, ou encore Twitter sont devenues des vecteurs majeurs de l’influence culturelle et sociale. En s’engageant activement sur ces plateformes, en partageant du contenu pertinent et en interagissant avec leur audience, les entreprises peuvent non seulement suivre les tendances émergentes, mais aussi les influencer. Les campagnes virales, les collaborations avec des influenceurs et la création de communautés en ligne sont autant de stratégies efficaces pour rester à la pointe de la mode et se connecter avec un public jeune et engagé.

L’innovation constante

Pour être véritablement à la mode, une entreprise doit cultiver une culture de l’innovation constante. Cela implique non seulement d’anticiper les tendances futures, mais aussi de les créer en proposant des produits ou des services uniques et disruptifs. Les entreprises à la mode ne se contentent pas de suivre le courant, elles le créent. Elles investissent dans la recherche et le développement, encouragent la créativité de leurs équipes et restent constamment à l’affût des opportunités d’innovation. En adoptant une approche proactive et visionnaire, ces entreprises peuvent non seulement rester pertinentes dans un environnement en constante évolution, mais aussi façonner l’avenir de leur industrie et inspirer les autres à suivre leur exemple.

Comment s’y mettre ?

Bien sûr, il y a des entreprises qui par nature collent à la mode puisque leur création s’inscrit dans le courant porteur du moment. C’est le cas de sociétés comme Blablacar ou Airbnb dont les créateurs ont non seulement concrétisé les opportunités de la digitalisation de la société mais aussi grandement contribué à la popularisation de l’économie communautaire issue des réseaux sociaux. Rien n’interdit aux autres de s’y mettre ! 

Il s’agit soit d’adapter son modèle ou de décliner un marketing et une communication adaptés. Ce n’est pas simple et grand est le risque de tomber dans l’imposture ou la caricature. Le virage et le dosage doivent comporter une part non négligeable de sincérité ! Faire bien et le faire savoir en quelque sorte ! Une entreprise qui s’engagerait dans cette direction ne pourrait faire l’économie d’un ou de plusieurs recrutements de cadres issus de la catégorie génératrice de l’effet de mode. En gourous de la tendance, ils devront pouvoir guider ce changement de cap.

Être à la mode n’a rien de simple. Il s’agit non seulement de recoller à son temps mais aussi par la suite de gérer les évolutions rapides de tendances changeantes. Un challenge, certes, mais qui peut rapporter très gros !

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page