Actualité

Comment adopter une bonne hygiène de vie dans l’entreprise ?

En France, selon une étude de l’agence Alizeum, 7 millions de journées de
travail par an sont perdues, en raison de troubles
musculo-squelettiques. Par ailleurs, le stress, les troubles de sommeil,
une alimentation déséquilibrée etc. sont également des facteurs pouvant
nuire à la santé du salarié. Quelles sont les méthodes pour combattre
ces risques ?

« L’entreprise est l’endroit où le salarié passe la majeure partie de son temps. C’est donc le lieu idéal pour sensibiliser et amorcer les changements de comportements individuels », explique Benoît Eycken, directeur d’Alizeum, qui a créé « BeWizz », le premier programme de prévention sport, santé et bien-être destiné à l’entreprise. Selon l’agence, 66 % des salariés se disent stressés au travail, un salarié sur 5 souffre de lombalgies liées aux conditions de travail et 7 millions de journées de travail sont « perdues » par an, à cause des troubles musculo-squelettiques.

Dans les grandes entreprises adhérentes au programme telles que Pepsico France, le bien-être des équipes est un sujet primordial. Pour remédier à cela, les salariés bénéficient de la mise à disposition d’une salle de sport dans les locaux de l’entreprise, de bilan de santé régulier et gratuit, et de la possibilité d’exercer un sport tel que le tennis de table, le football ou le badminton grâce à un partenariat avec la Mairie de Colombes.

Autre entreprise exemplaire qui a adopté ce programme : Vélux-France. Cette dernière a opté notamment pour les thèmes « relâchement physique et mental » et « réveil musculaire », lors de leur dernier événement en interne. « L’idée est de promouvoir l’activité physique, le sport et le bien-être en général, déclare Nicolas Bruneteaux, DRH de Velux-France. Le souci du bon accompagnement de nos collaborateurs fait partie intégrante de notre politique globale. La notion de confort de vie est au cœur de notre activité et de notre vision de l’entreprise ». Une formule qui marche puisque des initiatives se développent en interne : participation à des courses sportives et création d’un club de marche active.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page