DévelopperLes autres méthodesManagement

Comment célébrer la fête de la musique en entreprise ?

Le 21 juin, c’est la fête de
la musique. Célébrée depuis 1982 en France, sous l’impulsion de Jack Lang,
ancien ministre de la Culture et de la Communication, cette festivité populaire
promeut la musique en invitant les amateurs et professionnels à montrer
l’étendue de leur talent. Sur tout le territoire national, les Français
envahissent les festivals, les concerts gratuits et les bars afin d’honorer
cette manifestation culturelle qui s’est internationalisée en moins de trente
ans. La société, lieu de travail, mais également espace d’échanges et
d’émulation, n’échappe à la règle. La fête en entreprise est un bon moyen de
souder les liens entre collègues et de se rapprocher de ses partenaires et
clients. Voici quelques exemples pour organiser une soirée sous le signe de la
musicalité.

36 % des Français assistent au
moins une fois par an à un concert, selon un sondage réalisé par BVA en 2015.
55 % d’entre eux ont participé à des festivals et 72 % à la fête de la musique.
La musique
est un langage universel. Cet art stimule le cerveau et invite au partage ainsi
qu’à l’échange. Il permet, selon plusieurs études, une amélioration de la
performance au travail et une diminution du stress et de la fatigue.

Organiser une soirée karaoké
ou « blind test »

Qui n’a jamais chanté seul sous
la douche ou en voiture… Mais avec un public en face de soi, pousser la
chansonnette devient plus difficile. Le karaoké permet de dévoiler le talent de
chacun en alliant gestion du stress, dynamisme et créativité. Il met en lumière
les aspects insolites et insoupçonnés des collaborateurs. Les plus timides ne
seront peut-être pas les plus silencieux devant un micro. Les comportements
évoluent et les masques tombent quand les paroles d’une chanson se dévoilent.
Ce type d’animation team
building
permet d’identifier, de valoriser etmême de faire naître
des leaders et des managers, dans un contexte positif. Quant au « blind
test » musical, il favorise l’esprit d’équipe, la réactivité et le besoin
de challenges. Chaque groupe doit reconnaître le titre de la chanson qui est
lancée ainsi que son interprète, afin de marquer des points.

Faire appel à un groupe de
musique ou un DJ

Faire appel à un groupe de
musique ou un DJ pour créer un événement particulier dans l’entreprise peut
constituer une bonne idée. Une animation musicale en direct confèrera une
ambiance vivante et conviviale à la soirée, même si ce n’est qu’un bruit de
fond. Les collègues, associés et clients échangeront sereinement autour d’un
cocktail et dans un cadre souvent familier de l’entreprise. L’atmosphère
restera ainsi moins bruyante et envahissante qu’un concert. Que ce soit du
rock, du jazz, de la variété française ou de l’électro, l’environnement est
propice à la rencontre, à la discussion et à la complicité. Créée en 2016 par
trois amis, Antoine, Henri et Jean-Baptiste, passionnés de musique live, la
start-up LiveTonight propose, à ce propos, une plateforme de mise en relation
entre musiciens professionnels et établissements privés tels que les bars et
les entreprises. En remplissant un formulaire sur le site, les clients trouvent
des évènements proches de chez eux et choisissent des artistes parmi un large
panel de filtres comme « genre musical » ou « tarifs ». Ce
système est proposé dans plusieurs villes de France comme Paris, Lille, Caen ou
Lyon. Aujourd’hui, le site recense plus de 400 musiciens.

Proposer aux membres de
l’entreprise d’animer la fête

Dirigeants, associés et salariés
peuvent s’unir pour offrir à tous, un bon moment musical. Des chorales
d’entreprise se multiplient en France depuis plusieurs années : on en
compte aujourd’hui 218 sur le territoire. Elles permettent de rassembler tous
les membres d’une société, de détendre les relations et de rompre le
cloisonnement ainsi que la solitude. Ces individus ressentiraient une sensation
de bien-être favorable à la concentration dans leur travail. Débutants ou
expérimentés, les collègues voient leurs relations modifiées et leurs liens
fortifiés. L’entraide se crée et favorise le développement de l’entreprise. Le
choix d’un thème insolite renforce également la cohésion d’un groupe et permet
de passer un moment agréable propice aux plaisanteries, dans une ambiance
détendue. Une soirée sur les années folles, période du jazz et du swing ou sur
les années 60-70, ère du twist et du rock’n roll peut plaire au plus grand
nombre.

L’anniversaire d’un collègue, le
départ à la retraite d’un dirigeant, le succès d’un projet ou les fêtes de Noël
constituent autant d’occasions pour préparer un événement d’entreprise. Mais la
tradition est en train de se perdre. En 2015, 65 % des sociétés ont organisé
une fête de fin d’année dans leurs locaux contre 83 % en 1998, d’après une
enquête de la SHRM (Society for Human Resource Management, une association
américaine de professionnels de la gestion des ressources humaines, ndlr). Et
si on inversait la tendance ?

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page