Développement personnelEntrepreneurLes qualités de l'entrepreneur

Comment augmenter votre charisme ?

Quand on est dirigeant avoir du charisme représente un atout non négligeable et parfois nécessaire, ne serait-ce que pour emmener ses équipes vers le succès. Que l’on parle de conférence, de rendez-vous commerciaux ou tout simplement du rapport avec vos collaborateurs, le charisme joue un rôle essentiel et il est possible de le développer, contrairement aux idées reçues. Il ne sert pas qu’à trouver l’âme sœur. 

1/ Prenez soin de vous 

Le charisme n’est pas une histoire de beauté, loin de là, mais l’entretenir permet de développer généralement la confiance en soi. Être impeccable, bien entretenu et bien habillé contribue fortement à développer celle-ci et à se sentir bien, comme le dirait l’expression, dans ses baskets. Pour commencer, le premier réflexe reste donc de prendre soin de votre corps (coupe de cheveux, barbe, rasage, soin corporels, odeurs, parfums…). Bref tout qui a trait à votre apparence et qui peut engendrer votre bien-être. De beaux habits qui vous vont bien et parfaitement adaptés à votre look peuvent vous valoir par exemple des compliments qui renforceront la confiance en vous. Si l’apparence est loin de tout faire, elle peut en tous cas vous conduire à vous sentir mieux ce qui développera votre charisme par voie de conséquence.

2/ Travaillez votre langage corporel

La plupart de ce que nous exprimons ne passe pas par des mots mais bien par notre langage non verbal. Il reste souvent considéré que nos mots ne représentent que 7% de ce que nous exprimons. Il suffit d’ailleurs de prendre la même phrase mais exprimée avec des tons différents pour comprendre que le message ne sera pas le même. Vous pouvez donc commencer par travailler votre ton de voix. Ensuite et surtout, vous devez travailler votre gestuelle afin de dégager de l’énergie sans pour autant devenir une pile électrique. Il s’agit d’inspirer confiance par votre attitude ainsi que vous position corporelle. Vous tenir droit, par exemple et avoir une attitude d’ouverture avec un visage souriant contribue à renforcer votre charisme. Regarder les gens dans les yeux est également un signe de confiance (même s’il ne faut pas non plus les fixer). Cela vous permet de créer une relation plus forte avec votre interlocuteur.

Si vous doutez que le charisme joue un rôle très important prenez deux personnes dont la beauté est incontestable, l’une molle et l’autre pleine d’énergie. Vous verrez bien que l’une vous attire beaucoup plus que l’autre et que même une personne belle mais sans énergie peut vous sembler fade. 

3/ Cherchez une passion et avoir des objectifs

Les personnes charismatiques sont souvent des personnes animées par une passion. Comme le veut l’expression « être passionné c’est devenir passionnant. ». D’autre part, avoir une passion occupe votre emploi du temps et vous devenez parallèlement plus occupé et donc moins disponible. Vous agissez et vous n’êtes pas à l’affût du moindre contact pour obtenir la reconnaissance. Le charisme passe par la transmission de cette passion qui se verra dans votre regard et attirera les autres. 

Autre manière d’avancer et de vous développer : celui de vous fixer des objectifs qui vous forcent à aller de l’avant et à vous améliorer de jour en jour. Plus vous avancerez, plus vous surmonterez d’obstacles et plus votre aura sera grande. N’oubliez pas que chaque fois que toutes les grandes constructions ne sont que des assemblages de plus petits ensembles. 

4/ Prenez des risques

Si vous ne devez pas manquer de sagesse dans la direction de votre entreprise, prendre des risques c’est avant tout sortir de votre zone de confort et oser réaliser des choses que vous ne feriez pas en tant normal. Cela peut passer par des actes simples comme celui d’aller parler à un inconnu par exemple. Plus vous sortirez de cette zone, plus vous prendrez l’habitude d’être à l’aise en tout situation. Vous pouvez par exemple si vous n’êtes pas à l’aise avec la négociation, vous lancez le défi de négocier le prix d’un article ou d’une commande. 

5/ Développer une attitude positive

Entendre quelqu’un tout le temps se plaindre fait fuir alors autant développer une attitude positive et pleine d’énergie. Décidez d’être le soleil qui va illuminer la vie des gens et adoptez la positive attitude. Evitez d’entrer dans la critique et cherchez toujours le bon côté des choses. Votre positivité doit attirer les personnes et elles doivent se dire qu’avec vous on passe toujours un moment agréable. 

6/ Assumez ! 

Il faut arrêter de vous dédouaner des erreurs que vous commettez. N’oubliez pas que tout part de vous et que vous avez toujours une part de responsabilité dans ce qui vous arrive. Arrêtez donc de toujours vouloir remettre la faute sur les autres et cherchez ce que vous auriez pu mettre en place qui aurait évité qu’une situation ne se produise. Ceci est d’autant plus vrai si vous avez tort. Ne cherchez alors pas à masquer la vérité et assumer vos torts. Plus vous les admettrez rapidement et plus la situation devrait rapidement se décanter. Vous n’êtes pas parfait et votre interlocuteur non plus donc autant assumer vos erreurs et aller de l’avant. La capacité à les admettre engendre souvent du respect et vous rend d’ailleurs plus sympathique. 

7/ Apprenez à être dans l’écoute

Il s’agit d’une chose difficile mais comme le veut l’expression, nous avons deux oreilles pour une bouche et donc il faut savoir écouter deux fois plus qu’on ne parle. Lorsqu’on vous parle, apprenez à consacrer toute votre attention à votre interlocuteur et à lui poser des questions. Chaque personne a quelque chose à vous apprendre car vous n’êtes pas omniscient et vous ne connaissez pas tout. Ecoutez les autres permet d’apprendre davantage que de parler. N’hésitez pas à développer une écoute active qui vous donne l’opportunité de mieux comprendre chacun et aussi entendre les reproches ou les critiques pour en faire des sources de progression. Dans le même ordre, cherchez toujours à développer votre empathie et à apprécier ce que l’on vous dit en vous transposant à la place de la personne. Ce n’est pas parce que vous n’auriez pas agi comme elle, que vous ne pouvez pas accepter les raisons qui l’ont poussé à agir de la sorte.  

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer