Travail en solo : comment se fixer des contraintes de travail ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    13/05/17    2
travail solo comment fixer contraintes travail

Que vous travailliez en solo depuis votre domicile ou dans un bureau, il est indispensable de se fixer des contraintes de travail afin de rester productif et par conséquent efficace. Travailler seul implique une certaine liberté, mais il ne faut pas pour autant négliger les tâches qui vous incombent. Comment se fixer des contraintes de travail afin d'être efficace tout en travaillant en solitaire ?

Le goût de la liberté

Que l'on soit travailleur indépendant ou chef d’entreprise qui œuvre à distance, travailler seul peut être bénéfique puisqu'on ne subit aucune pression, ni aucune distraction contrairement au travail en équipe. En travaillant seul, l'on s'épargne les problèmes de mésentente professionnelle, mais à l'inverse, il n'y aura personne pour vous motiver et vous soutenir dans votre travail. Cette liberté peut être très productive à condition de rester concentré sur les objectifs à atteindre et sur le travail que les clients, prestataires et autres collaborateurs à distance attendent de votre part. Afin de travailler dans les meilleures conditions, il demeure essentiel de savoir ce que l'on attend de vous professionnellement parlant, et de vous organiser afin de répondre à ces attentes. Pour chaque tâche confiée, vous pouvez par exemple dresser une liste des outils qui vous seront indispensables et des actions à réaliser comme contacter un fournisseur, honorer un RDV ou encore rédiger un rapport. Cette liste sera votre axe de travail et vous permettra de ne rien oublier. Une bonne organisation permettra un gain de temps non négligeable, ainsi qu’un moyen d'économiser de l'énergie.

Une motivation à toute épreuve

Si travailler en solo peut sembler avantageux, il faut savoir que cela a quelques inconvénients. Si vous traversez un moment de doute, ou que vous ne parvenez pas à réaliser une tâche, vous n'aurez pas d'équipier pour vous aider et vous soutenir dans votre travail. Vous serez seul responsable du travail accompli et des résultats obtenus. En cas de réussite, vous serez amplement félicité, mais en cas d'échec, vous devrez en assumer seul les conséquences. Il est préférable, quand on travaille seul, de posséder une certaine assurance et de savoir se remettre en question. Dans le cas contraire, il peut être utile d'avoir un collègue de travail vers qui se tourner en cas de besoin.

Rester concentré

Quel que soit le milieu professionnel dans lequel vous évoluez, il est essentiel de vous souvenir que vous êtres sur votre lieu de travail, et ce peu importe l'environnement dans lequel vous vous trouvez. Vous devez donc rester concentré et éviter les distractions qui sont peut-être plus fortes si vous travaillez en solo. Rester de bonne humeur et détendu permet d'être plus efficace dans son travail, mais il n'est pas question de confondre liberté et oisiveté ! Certains préfèrent travailler en équipe tandis que d'autres apprécient le travail en solo. Quel que soit votre cas, en tant qu’entrepreneur, il est indispensable de mettre en place une bonne organisation afin d’optimiser votre emploi du temps et d'obtenir des résultats à la hauteur de vos attentes et de celles de vos clients. Motivation, concentration et investissement sont la clé de la réussite du travail en solo !

Donnez une note à cet article
d Vidéo
8 juin 2015 6
À propos de l'auteur
Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires
2 commentaire(s)
Bertrand JUBAULT

Bonsoir.
Cet article est très intéressant car, ayant été indépendant juridique seul plusieurs années, sans associé, ni collaborateur ni personnel, je peux en confirmer les termes.
Travailler seul est une liberté. Seulement, la contre-partie se paie très cher.
En effet, outre les énormes tâches administratives à assumer et, dans les délais, il faut prendre les décisions professionnelles seul, sans concertation, en vue de satisfaire sa clientèle, ses besoins et ses objectifs. On est seul responsable. Pas de partage à ce niveau également.
Par conséquent, la pression est là, omniprésente et terriblement pesante.
Il n'est pas suffisant d'avoir la motivation. Il est nécessaire d'avoir un caractère bien "trempé", fort, comptable et responsable tout en gardant ses connaissances à jour et le sens du relationnel tous les jours, pour gérer sa clientèle et le maintien (et) ou le développement simultané de son entreprise,
Autres conditions sine qua non du TNS seul : l'auto-critique régulière et le sens de l'organisation qui, à mon avis, est le plus difficile à appliquer ...tous les jours..
Bon WE.


Samuel@motivation-au-travail.com

L'article est très vrai et le commentaire précédent également.
Travailler seul, être son propre patron peut sembler très tentant et je me suis d'ailleurs laissé tenter. J'avais sous-estimé ce que certains appellent la solitude de l'entrepreneur...
Il m'a fallu du temps (2 ans) et de la méthode pour trouver une organisation qui me permette de fonctionner efficacement.
Je ne pensais pas que la pause café avec mes collègues me manquerait autant !
Samuel Moreaux

Laisser un commentaire
Votre e-mail ne sera pas publié