Comment se reprendre en main ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     23/05/19    
reprendre main

Vous êtes au bout du rouleau et les ennuis s’accumulent. Vous commencez à voir pointer à l’horizon le méchant burn-out d’abord parce que vous avez de plus en plus de mal à vous mettre au travail. Votre tendance à la procrastination augmente et votre énergie diminue ? Quelques étapes pour vous reprendre en main.

Les symptômes que vous devez détecter

Les signes avant-coureurs d’un burn-out sont nombreux parmi lesquels : une fatigue excessive, la  procrastination  qui  s’implante, la tendance à fuir ce que vous devez faire et qui est impératif, votre productivité qui diminue fortement, le laisser-aller physique, des difficultés à vous concentrer et une tendance à vous disperser à la moindre occasion, des horaires en chute libre, le moral au plus bas, l’absence de solutions qui apparaissent, le besoin urgent et pressant de vacances, l’envie de tout lâcher… Les symptômes dépendent bien sûr de votre tendance de vie mais ils sont symptomatiques d’une fatigue excessive pouvant conduire à un burn-out. Avant de vous écrouler, voici quelques conseils pour vous reprendre en main.

1/ Contactez un coach de vie ou un psychologue

Si vos symptômes sont déjà trop forts ou vos objectifs très élevés, il n’y a aucune honte à faire appel un psychologue/psychiatre. Le métier de dirigeant est un des plus stressants au monde et si cela fait longtemps que vous tirez sur la corde, vous ne serez pas le premier dirigeant à avoir besoin d’aide ou d’un petit coup de pouce pour repartir.  

Vous pouvez également tout simplement souhaiter vous reprendre en main et vouloir « une meilleure  version de vous-même ». Dans ce cas, vous pouvez faire appel à un coach de vie, par exemple. Ils pourront vous aider à prendre du recul, à définir des objectifs réalisables et à déterminer les points essentiels sur lesquels travailler, voire identifier des points de blocages auxquels vous n’avez pas pensé.

2/ Commencez par vous et votre environnement

Si votre image de vous-même s’est dégradée, pour vous reprendre en main et ne pas vous laisser doucement emmener vers le fond, vous pouvez commencer par vous constituer une liste de ce que vous aimeriez devenir. La fatigue excessive due au stress provoqué par plusieurs éléments qui peuvent être autant votre entourage personnel que professionnel commence souvent par se négliger soi-même ainsi que son environnement. Autrement dit, vous ne vous soignez plus et votre lieu de vie devient de plus en plus négligé également.

Commencez par réaliser une liste de ce que vous aimeriez faire en divisant chaque tâche par une plus petite. Par exemple, si on parle de l’entretien de votre appartement, il peut s’agir de passer l’aspirateur, faire la poussière d’un élément ou d’un autre, passer la serpillière sur le sol… Il ne s’agit pas de tout faire en une seule fois (même si vous le pouvez) ! Diviser dans votre planning sur la semaine un ensemble de petites tâches vous permettra au bout d’une semaine d’en ressentir grandement les effets également.

De la même manière faite une liste pour vous si vous avez commencé à vous laisser-aller. Elle devrait vous permettre de vous mettre le pied à l’étrier et d’obtenir de petites satisfactions à chaque réalisation.

3/ Devenez adepte de la pensée positive et du sport

Pour démarrer chaque journée, vous pouvez commencer par vous dire quelque chose de positif en vous levant. Commencez par vous dire que la journée va être superbe, qu’il fait beau ou félicitez-vous d’une réalisation si infime soit-elle ! Si vous avez effectué une mini-tâche la veille, vous pouvez par exemple vous dire que vous commencez à avancer. Vous êtes sur la bonne voie puisque vous faites une chose que vous ne faisiez pas hier !

Pensez ensuite à reprendre le sport si vous avez arrêté. Lorsque vous en faites, vous libérez une hormone, l’endorphine, qui permet en général de diminuer votre stress. Au fur et à mesure que vous progressez, vous ressentez aussi de la satisfaction et de la fierté qui peuvent vous conduire à reprendre du poil de la bête.

4/ Attaquez-vous ensuite aux obligations professionnelles

Une fois que vous vous êtes occupé de vous (cela ne fait pas de mal de s’occuper un peu de soi), vous pouvez rajouter dans votre liste des éléments de travail par exemple. Vous avez surement déjà votre to-do list  donc vous pouvez écrire des éléments très simples comme le fait de faire :

  • une chose que vous n’aimez pas,
  • une tâche qui ne vous enjoue guère mais journalière
  • une tâche qui contribue à votre avancée dans le futur.

Commencez en général votre journée par la tâche qui ne vous plait pas car vous serez satisfait dès le matin de cette première réalisation. Vous aurez le sentiment du devoir accompli et les tâches suivantes vous paraîtront plus aisées. Petit-à-petit votre productivité devrait redevenir à la normale.

5/ Mettez-vous des challenges

Une fois la machine redémarrée, vous pouvez décider chaque jour de vous mettre des challenges plus élevés. Commencez par atteindre celui que vous étiez avant votre phase de passage à vide. Ne vous inquiétez pas, c’était bien vous donc vous deviez y arriver ! Ensuite, fixez-vous chaque jour de devenir un peu plus la personne que vous souhaiteriez être. Il s’agit alors de monter progressivement afin de ne pas tout lâcher en vous demandant trop d’efforts. Vous pourrez constater au bout de quelques semaines les progrès accomplis en listant tout ce qui a changé et qui s’est amélioré dans votre quotidien.

Et comme nous vous l’avons conseillé au début de cet article des professionnels existent !

Donnez une note à cet article