Comment récupérer après une soirée trop arrosée ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     03/10/18    
recuperer soiree arrosee

Vous avez décidé de motiver vos équipes en les invitants à un afterwork, vous allez participer à une soirée un peu trop arrosée avec un très bon client ou vous vous êtes tout simplement décidé à vous détendre. Malheureusement pour vous vous avez placé un rendez-vous ou une réunion capitale à laquelle vous ne pouvez pas vous défiler le lendemain. Quelques secrets pour éviter les lendemains difficiles.

Une évidence : ne pas prendre le volant.

Cela peut paraître évident mais si vous voulez pouvoir assurer votre réunion de demain, mieux vaut que vous ne soyez pas parti dans le fossé et que vous fassiez une visite en garde à vue, à l’hôpital ou pire encore. Si vous avez décidé de boire, prenez vos dispositions pour ne pas avoir à conduire : se faire héberger, utiliser le covoiturage, prendre un taxi ou un vtc, voire utiliser les transports en commun, … vous avez l’embarras du choix pour éviter le pire.

Un conseil de base mais toujours utile : buvez de l'eau en grande quantité !

L’alcool et l’hydratation ne font pas bon ménage. Ce premier entraine rapidement une déshydratation rapide. Pour éliminer l’alcool vos reins sont mis à rude épreuve et ont besoin d’eau pour faire leur travail pour éliminer les produits toxiques. Tous les 4 verres, vous perdez l’équivalent d’un litre d’eau, autant dire que vous vous déshydrater à allure grand V. Pour vous éviter la gueule de bois du siècle et notamment l’une de ses conséquences, les maux de tête, il est conseillé de boire de l’eau tout au long de la soirée. Si vous ne le désirez pas, n’oubliez pas de disposer une bouteille d’eau à proximité de votre lit pour en consommer avant de dormir et à votre réveil. Attention contrairement à ce que l’on  pense, le café et le thé ne sont pas à conseillés si vous subissez encore les effets de l’alcool car ils empêchent l’élimination et au lieu d’éliminer l’alcool, il le stocke.

L’autre conseil de base : mangez avant et pendant !

Lorsque votre estomac est plein, l’alcool se mélange avec la nourriture, ce qui a pour effet de ralentir son passage dans le sang. Alors qu’il faut environ 1H pour que l’alcool atteigne son paroxysme si vous avez mangé, il faut moins de 30 minutes pour être dans le même temps avec l’estomac vide. Il est conseillé de manger avant la consommation d’alcool des aliments riches en glucides comme les produits laitiers et les aliments riches en graisse car ils tapissent l’intérieur de l’estomac. Pâtes, hamburger, pizza, … Bref tout ce qui est fait pour mincir !

Si vous n’y avez pas pensé la veille avant ou lors de votre petite beuverie, n’oubliez pas de manger le matin même si cela peut se révéler une tâche difficile. Faites-le de manière légère afin de ne pas trop solliciter votre estomac. Comme le dit la publicité : évitez les aliments trop acides, gras et trop salés. Si vous ne savez pas quoi faire, préparez des œufs brouillés.

Bougez votre corps.

Il est sûr que ceci sera difficile le soir même, voire pas recommandable dans certains cas. Pour récupérer rien de mieux que de faire un peu d’exercice même si la fatigue occasionnée par l’alcool vous donne une très forte envie de dormir. N’hésitez pas à sortir votre vélo si votre taux d’alcoolémie le permet ou mieux à vous rendre à pied sur votre lieu de travail. Descendez quelques arrêts de bus avant, prenez le courage de faire une station à pied, … Si vous pouvez faire de l’exercice n’hésitez pas en pensant bien entendu à bien vous hydrater. N’oubliez pas que le temps reste votre meilleur allié et que même si vous ne faites pas de sport, un peu de marche à pied sera salutaire.

Attention alcool et médicaments font mauvais ménages.

Quasiment tous les médicaments sont contre-indiqués en cas de prise d’alcool. L’un des premiers réflexes afin de soulager les maux de tête reste souvent de prendre de l’aspirine ou du paracétamol. Or, ils vont passer également par le foie tout comme l’alcool ce qui peut engendrer des effets secondaires comme des brûlures d'estomac ou des reflux acides.

Évitez ce qui ne marche pas

Vous faire vomir ne sert à rien si vous ne le faites pas immédiatement après avoir ingurgité l’alcool. Il est déjà dans votre sang et vous risquez juste de vous déshydrater un peu plus. La fameuse douche froide est également à proscrire car même si elle vous réveille, elle peut mettre votre corps en état de choc.

Donnez une note à cet article

Nos vidéos

À propos de l'auteur

Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale

Dynamique Entrepreneuriale