Comment couler son entreprise en 5 étapes ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    31/07/16    7
Comment couler son entreprise en 5 etapes ?

Messieurs les chefs d’entreprise, vous voilà blasés par la réussite ? Vous voudriez savoir ce que l’échec procure comme sensations (et fortes si possible !) ? Chers dirigeants de start-up, de TPE ou de PME, vous voulez planter votre entreprise ? Pour vous aider à vous noyer au lieu de seulement boire la tasse, nous vous offrons les clés de la faillite. Voici 5 étapes grâce auxquelles vous deviendrez maître dans le domaine du suicide entrepreneurial.

L’échec du business plan

Le business plan est un document sans aucune valeur. À la rigueur, il peut servir à convaincre des investisseurs potentiels… Mais pourquoi investir si vous souhaitez en finir ? Peut-être voulez-vous faire le rand saut en vous endettant au maximum. Le business plan s'impose comme une phase 100 % stratégique, raison pour laquelle vous devez absolument ne pas en tenir compte. Si vous établissez un bon business plan, vous risquez de savoir où se dirige votre entreprise et d’avoir une vision à long terme. Pour être certain de rater votre business plan, n’y intégrez surtout pas les éléments de votre stratégie comme les plans commerciaux, marketing, industriels, la gestion de vos équipes, l’analyse financière, etc.

L’indistinction concurrentielle

Contentez vous d'observer ce qui fonctionne et tentez d’améliorer le concept. Allez jusqu’au bout de vos erreurs en vous persuadant que vous orienter sur un créneau porteur conduit toujours à la réussite. Évitez de vous attarder sur la concurrence… Pourquoi chercher à vous différencier ? Si vous avez des similitudes dans vos produits, inutile de modifier quoi que ce soi, vous pourriez en vendre davantage et augmenter votre chiffre d’affaires. Pourquoi chercher à vous imposer sur le marché ? Vous qui voulez couler votre boite, mettez toues les chances de votre côté en augmentant le prix de vos produits sans raison, en allongeant les délais de livraisons, en vous implantant dans une zone géographique où la concurrence est grande et les clients bien rares. Si vous avez un peu de temps, faites donc la promotion…de vos concurrents !

Ne gaspillez pas d’argent dans la communication

Outre une stratégie industrielle et commerciale inefficace, une gestion financière et des RH inappropriées, considérez la communication comme n’ayant que peu ou pas d’importance. Vous voulez couler votre boite et vous feriez de la communication pour mieux vendre ?!! Pour être sûr de la baisse de votre CA, prenez soin de négliger le rôle du marketing. Attention, dans le cas où vous disposeriez d’un avantage concurrentiel, n’informez en aucun cas vos clients et prospects ! C’est pourquoi il est totalement inutile de gaspiller de l’argent dans la réalisation d’une plaquette commerciale attractive, de communiqués de presse, d’un site web d'information, etc. Moins de communication vous effectuerez, plus vous mettez les chances de votre côté pour inonder vos bases de données et noyer vos clients. Vous allez couler, vous tenez le bon bout

Ne vous embarrassez pas de connaissances en gestion

Vous pensez pouvoir piloter votre activité sans comprendre un minimum les indications de votre expert-comptable ? Bien sûr que non, voyons ! Pour quoi faire ?!! Voilà le pire des scénarios à éviter : faut-il vraiment croire que seuls les dirigeants experts de la gestion financière peuvent mener leur entreprise vers des activités garantissant la rentabilité ? Inutile de connaître par exemple la notion de seuil de rentabilité puisque vous ne l’atteindrez jamais ! Vous n’oseriez tout de même pas couvrir vos frais fixes e vous en tirer sa ns une dette ?!! Auriez-vous perdu la tête ? Pour un peu, on pourrait croire que vous voulez accéder au succès !

Pensez la restructuration au dernier moment

Ne soyez pas si pressé ! Attendez les coups durs pour restructurer votre entreprise ! Au lieu d’étudier régulièrement les moyens pour optimiser le fonctionnement de votre organisation, faites l'autruche ! En anticipant une restructuration, vous risquez d’améliorer votre rentabilité. Restez tranquille et attendez patiemment l'apparition des premiers signes de difficulté.

Donnez une note à cet article
d Vidéo
8 juin 2015 6
À propos de l'auteur
L equipe Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires
7 commentaire(s)
pardon eric

faire surtout un règlement intérieur entre associés pour éviter les interactions et les discours discordant dans la stratégie et sa communication. C'est encore plus draconien qu'un mariage car il n'y a pas de composante affective.

Le Clézio

autre bon moyen de se rater.

Faire signer le client à tous prix, quitte à faire d'importantes remises. Et bien sur, pas la peine de connaître sa rentabilité pour fixer un prix.

Et surtout vendre, vendre et encore vendre sans s'occuper du paiement effectif par les clients.

Laura Fort

J'ai un scoop pour vous : il y a des femmes chef d'entreprise. Sisi je vous jure, ça vient de sortir.

Margot

Pourquoi "Messieurs les chefs d'Entreprise" ?

Audrey LEJEUNE

C'est drôle, j'allais dire exactement la même chose! Mais si l'article s'adresse aux hommes, cela veut dire que les femmes n'ont pas le droit à l’échec ;-

Sarah

"Messieurs les chefs d'entreprise" ?
Et après ça offre des abonnements à Paris Pionnières pour se donner bonne conscience...

Sommes-nous en 2016 chez vous ????

Sarah

"Messieurs les chefs d’entreprise"???

En quelle année allez-vous vous rendre compte que des femmes entreprennent, ça y est?
Dynamique Mag, pas si dynamique que ça...

Sarah
Entrepreneuse since 2011

Laisser un commentaire
Votre e-mail ne sera pas publié