152466

GérerInnovationL'idée innovanteLe B.A. BA de l'idéeLes difficultésManagementTrouver votre idée

Zoom sur la méthode SCAMPER  

La méthode Scamper a été développée par Alex Osborn, le pionnier du brainstorming, et popularisée par Bob Eberle. Elle offre une structure pratique pour explorer de nouvelles idées en revisitant et en réimaginant les éléments existants. L’acronyme SCAMPER représente différentes actions à entreprendre : 

  • S – substituer : que se passerait-il si vous remplacez un élément par un autre ? 
  • C – combinez : comment pouvez-vous combiner différentes idées ou éléments pour créer quelque chose de nouveau ? 
  • A – ajuster : peut-on modifier une partie de l’idée pour améliorer son efficacité ou sa pertinence ? 
  • M – modifier : en quoi pouvez-vous changer l’apparence, la forme ou la nature de l’idée ? 
  • P – prélever : qu’est-ce qui peut être extrait ou simplifié tout en maintenant l’intégrité de l’idée ? 
  • E – éliminer : y a-t-il quelque chose que vous pouvez enlever pour simplifier l’idée ? 
  • R – réorganiser : comment pouvez-vous réorganiser ou restructurer l’idée pour obtenir de nouveaux résultats ? 

Application dans l’entrepreneuriat 

Les entrepreneurs sont constamment confrontés à des défis qui exigent des solutions innovantes. La méthode SCAMPER offre un cadre pratique pour explorer ces solutions de manière systématique. 

1/ Stimuler la créativité 

La méthode SCAMPER joue un rôle dans la stimulation de la créativité des entrepreneurs. En encourageant la pensée latérale, elle ouvre des voies nouvelles et stimulantes pour aborder les problèmes. En substituant, combinant, ajustant, modifiant, prélevant, éliminant et réorganisant, les entrepreneurs peuvent découvrir des perspectives uniques qui pourraient échapper à une approche plus traditionnelle. 

2/ Résoudre des problèmes complexes 

Dans le contexte entrepreneurial, les obstacles complexes sont monnaie courante. La méthode SCAMPER offre aux entrepreneurs un outil structuré pour aborder ces problèmes. En suivant cette approche, ils peuvent systématiquement identifier des solutions novatrices. Vous transformez ainsi les défis en opportunités de croissance. 

3/ Favoriser l’innovation continue 

L’innovation n’est pas simplement un événement ponctuel, mais plutôt un processus continu. En intégrant la méthode SCAMPER dans leur processus de réflexion, les entrepreneurs peuvent maintenir un flux constant d’idées innovantes. Cela leur permet de rester constamment à l’avant-garde de leur industrie en anticipant les tendances émergentes et en ajustant leur approche en conséquence. 

Exemple pratique : SCAMPER dans l’industrie technologique 

Prenons l’exemple d’une entreprise technologique cherchant à améliorer son produit phare, un smartphone. 

  • Substituer : remplacer le matériau de la coque par un polymère plus léger. 
  • Combinez : intégrer une technologie de réalité augmentée avec la caméra existante. 
  • Ajuster : modifier l’ergonomie du téléphone pour une meilleure prise en main. 
  • Modifier : redessiner l’interface utilisateur pour une expérience plus intuitive. 
  • Prélever : supprimer les fonctionnalités moins utilisées pour simplifier le produit. 
  • Éliminer : éliminer les boutons physiques au profit de commandes tactiles. 
  • Réorganiser : revoir la disposition des composants internes pour plus d’efficacité. 

Quelques astuces et outils pratiques  

1/ Brainstorming collaboratif  

Encouragez la participation de différentes personnes lors des séances de brainstorming. Plusieurs perspectives peuvent enrichir le processus et générer des idées plus variées. Utilisez des outils de brainstorming en ligne pour favoriser la collaboration, tels que Miro, Trello, ou des fonctionnalités de brainstorming intégrées dans des plates-formes de gestion de projet. 

2/ Cartes heuristiques (Mind Mapping) 

Utilisez des cartes heuristiques pour organiser visuellement les idées générées. Des outils tels que MindMeister ou XMind peuvent vous aider à créer des cartes heuristiques interactives qui illustrent les liens entre les différentes idées. 

3/ Analyse SWOT  

Complétez la méthode SCAMPER par une analyse SWOT (forces, faiblesses, opportunités, menaces). Cela peut vous aider à évaluer la faisabilité et la pertinence des idées générées. Identifiez les forces à renforcer, les faiblesses à résoudre, les opportunités à exploiter, et les menaces à anticiper. 

4/ Tests et prototypage rapide 

N’hésitez pas à concrétiser rapidement certaines idées sous forme de prototypes simples. Les tests rapides vous permettront d’évaluer la viabilité des concepts et d’ajuster rapidement vos approches. 

5/ Recherche d’inspiration externe 

Explorez des industries différentes, des marchés étrangers, ou des domaines complètement hors de votre secteur d’activité pour trouver des sources d’inspiration. Les idées innovantes peuvent souvent être adaptées et appliquées avec succès dans des contextes différents. 

6/ Rotation des rôles  

Si vous travaillez en équipe, faites tourner les rôles de facilitateur pendant les sessions de brainstorming. Cela permet à chaque membre de l’équipe de contribuer activement et d’apporter des perspectives variées. 

7/ Utilisation de contraintes  

Introduisez des contraintes artificielles pour stimuler la créativité. Par exemple, limitez le temps alloué à chaque étape de la méthode SCAMPER ou demandez aux participants de générer des idées en se basant sur des contraintes spécifiques. 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page