CréerDéveloppement personnelPersonnel

Test Canicule : Quel type de recruteur êtes-vous ?

Ça y est, vous y êtes ! Votre entreprise s’est
beaucoup développée et vous vous apprêtez à recruter votre premier salarié. Pour fêter cela, Dynamique-mag vous propose 4
questions qui vous permettront de définir quel type de recruteur
vous êtes. 
Et surtout de vous aider à vous améliorer avant le grand saut !

COCHEZ LES CASES

1 – Le candidat arrive dans votre bureau, que faites-vous ?

 ✹ Vous
commencez par lui parler de la recette de la vraie tarte aux pommes.

 ◆ Vous
commencez par lui faire un compliment sur son pardessus.

 ➤ Vous
commencez par lui dire qu’il est en retard.

 ●Vous commencez par lui raconter votre vie.

2 – Vous consultez son CV, vos réactions ?

 ● « Oh, un CV en couleur ! Je ne vous ai pas raconté
? Michel, mon beau-frère… »

 ➤ « Ah, un CV en couleur ? Une astuce pour faire oublier
votre manque de formation ? »

 ◆ « Waouh, un CV en couleur ? vous êtes
créatif, ce sera parfait pour le poste ! »

 ✹ « Un CV en couleur ? En passant, qu’évoque
pour vous le thème de la couleur dans l’œuvre
néo cubiste ? »

3 – Vous évoquez les prétentions du candidat en termes de salaire
:

 ◆ Le
candidat a eu le temps de proposer son prix et de le justifier. Vous ne dites
rien, mis à part qu’il pourrait avoir
plus s’il rentrait en négociation.

 ✹ Le
candidat a eu le temps de proposer son prix. Vous ne répondez
rien, jusqu’à
ce qu’il craque au bout de 10min. C’est
votre fameuse technique de négociation.

 ➤ à peine le candidat a-t-il eu le temps de parler que
vous êtes déjà
en train de lui expliquer qu’il pourrait bien essayer,
qu’il n’y aurait pas de négociations.

 ● Le candidat n’a pas eu le
temps de parler que vous êtes déjà
en train de lui exposer la grille de salaire et les plafonds maximum de négociation.

4 – Pour vous, la question type lors de l’entretien avec un
candidat ?

 ➤ « Parlez-moi de votre formation. Tiens, d’ailleurs à ce propos je connais le
directeur de l’école
dont vous dites être diplômé.
Je pourrai facilement savoir si vous me mentez. »

 ● « Parlez-moi de votre formation. Je vois que vous avez
fait la même école que Gisèle,
ma femme. Tiens, d’ailleurs à
ce propos, lors de mes dernières vacances en Bretagne… »

 ✹  «
Parlez-moi de votre formation. Ah, non, finalement parlez-moi plutôt
de vos dernières vacances en Bretagne. »

 ◆  «
Parlez-moi de votre formation. Ah, non, finalement, ça
ira, je vois que vous êtes tout à fait qualifié
pour votre futur poste ! »

Résultats du test

Majorité de , vous êtes trop bavard ! Avec vous le candidat
n’a pas le temps d’en placer une. Un conseil : apprenez parfois à débrancher
l’option parole et tout ira pour le mieux.

Majorité de , vous êtes trop agressif ! Les candidats repartent terrorisés
d’un entretien avec vous. Un conseil : le candidat au poste ne cherche pas forcément
à vous escroquer. Assouplissez-vous, vous y gagnerez beaucoup.

Majorité de , vous êtes trop gentil ! Vous voudriez embaucher tous les
candidats que vous rencontrez. Mais ça ne fonctionne pas comme cela. Un conseil
: prenez un deuxième avis avant de vous prononcer sur un candidat.

Majorité de , vous êtes trop déroutant ! Vos questions paraissent étranges,
vos réflexions inattendues ? Normal, vous tentez de déstabiliser le candidat
pour mieux l’analyser. Un conseil : soyez simple et faites confiance à votre
intuition.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer