Auto-entrepreneurCréationL'entreprise individuelleLe B.A BA du statut juridiqueStatut du porteur de projet

Quel statut choisir si vous décidez d’entreprendre seul ?

Cela fait des années que cette idée vous taraude l’esprit… Déjà tout-petit, quand la maîtresse vous demandait quel métier vous souhaitiez exercer plus tard, vous répondiez « patron ». Plus tard, votre pensée s’est affinée tout en préservant votre soif d’indépendance…

Se mettre à son compte est un rêve pour beaucoup de personnes… Un Français sur trois désire ardemment voler de ses propres ailes. Pour y arriver, impossible de faire l’impasse sur la jurisprudence…

À un moment donné, vous allez devoir choisir une forme juridique adaptée à votre profil. Entre la flexibilité du statut d’auto-entrepreneur et la liberté d’une SASU ou d’un EURL, votre cœur balance… Avant d’arrêter votre décision finale, autant savoir quels sont les avantages et les inconvénients propres à chaque statut.

Devenir auto-entrepreneur

C’est le statut préféré des travailleurs indépendants. En même temps, au vu de ses nombreux avantages, il est facile de comprendre son immense popularité…

Les démarches administratives sont d’une simplicité enfantine et ne risquent pas de vous mettre sur la paille. Dans ce site, vous trouverez toutes les informations nécessaires pour ouvrir votre propre auto-entreprise. Saviez-vous que ce statut vous permet de ne payer les  cotisations sociales qu’au moment où vous commencez à générer des revenus ? L’auto-entreprise a beaucoup à offrir… Foncez sur ce site pour en savoir plus.

Néanmoins, être auto-entrepreneur n’est pas exempt d’inconvénients. Comme vos biens personnels et votre activité professionnelle ne sont pas dissociés, les premiers sont susceptibles d’être saisis en cas de soucis financiers.

C’est pourquoi il est recommandé d’adopter le statut d’auto-entrepreneur pour tester la viabilité de son projet ou avoir un revenu complémentaire. Si votre business croît ou que vous décidez de vous y consacrer à plein temps, il deviendra alors préférable de passer en SASU ou EURL.

Créer une société unipersonnelle

Il fut une époque au cours de laquelle il fallait obligatoirement être deux pour créer une société… Les plus anciens s’en souviennent encore avec un pincement au cœur… Nombre d’entrepreneurs n’ont jamais pu pleinement déployer leurs ailes à cause de cette limitation…

Heureusement, les choses ont bien changé… Désormais, même seul, vous pouvez créer une personne morale dont vous aurez l’entière responsabilité. Vous avez le choix entre la SASU, société par actions simplifiées unipersonnelle, et l’EURL, entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée.

Pourquoi créer une SASU ou une EURL en lieu et place d’une auto-entreprise ? Simplement parce qu’elles vous permettent de mettre votre patrimoine à l’abri des créanciers. De même, si vous désirez lever des fonds, cette forme est la plus crédible aux yeux des investisseurs.

Attention cependant car les coûts liés à leur ouverture et à leur maintenance sont élevés… Pour beaucoup, cela implique d’engager un comptable professionnel ou de faire appel aux services d’un cabinet de comptabilité-fiscalité.

C’est pourquoi la SASU et l’EURL sont recommandées pour les entrepreneurs chevronnés, rompus à la gestion de compagnies et à toute la paperasserie administrative qui va avec. Si tel n’est pas votre cas, débutez avec une auto-entreprise quitte à muter en SASU ou EURL par la suite.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer