BusinessCibler et positionnerCréer

Ces start-up qui rebondissent sur le Tour de France pour faire du business

La Grande Boucle vient à peine de commencer que déjà les enjeux économiques
se font ressentir puisque plusieurs entreprises ont profité de l’événement
international pour promouvoir leur produit. Quelles sont ces start-up qui
profitent du Tour de France pour se faire connaître ? 

Dimension Data et
l’analyse du big data sur le Tour

Le partenariat a tout juste été signé avant que le départ de ce Tour de
France 2015 soit donné, mais déjà les perspectives s’avèrent très intéressantes
pour les coureurs comme pour les téléspectateurs. Ce même partenariat entre la
start-up américaine Dimension Data et ASO (Amaury Sport Organisation)
organisateur du Tour de France, porte plus précisément sur le big data de la
compétition sportive. Ce qui est entendu par big data ? L’ensemble des données
relatives à chaque coureur, à chaque équipe présente sur le Tour. Des données
qui sont ensuite communiquées à tous les médias, les analystes, les
téléspectateurs. C’est sur une véritable mine d’or que vient de s’asseoir la
start-up américaine. À savoir également que le contrat signé se poursuit sur
les 5 prochaines années.

Alltricks.com,
partenaire du Tour de France

Pas de meilleur relais de croissance qu’une publicité sur le Tour de
France pour un spécialiste du matériel de vélo en ligne, C’est ce dont va
désormais profiter l’entreprise Alltricks, fondée par un ancien champion de
VTT, Gary Anssens. Sur un marché estimé à plus de 1.3 milliard d’euros, le
marché du cyclisme est en plein essor. Et c’est sur cette vague qu’entend
surfer Alltricks grâce à son site de vente en ligne, fort de plus de 20
millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013. Alors pour accroître sa
réputation, l’entreprise a pris la décision de devenir un partenaire de
l’événement sportif. Nous aurons donc la chance de voir le logo du site internet
lors de la diffusion en direct des étapes du Tour.

Les
caméras GoPro sur la Grande Boucle

Ces petites caméras, qui ont fait le tour du monde
et sont aujourd’hui connues de (presque) tous, viennent tout droit des USA.
Cette start-up à l’origine des caméras GoPro, s’est offert un nouveau relais de
croissance en nouant un partenariat avec le Tour de France. Désormais, certains
coureurs choisis au hasard sont équipés d’une caméra, et ce, avant le départ de
chaque étape. Une visibilité forte pour les petites caméras dédiées aux sports
extrêmes sur un événement retransmis dans plus d’une centaine de pays
différents.

Les
pédales connectées Connected Cycle

Autre start-up innovante, mais française cette fois
: les pédales connectées de Connected Cycle. Cette petite start-up amène une
idée simple mais très intéressante : rendre accessible à tous les pratiquants
de la Petite Reine tout un ensemble de données relatives à la puissance émise
sur le vélo, la vitesse, le rythme des pédales, etc. Après avoir noué un
partenariat avec d’autres épreuves sportives, la start-up entend se faire
connaître davantage sur les routes du Tour. Affaire à suivre …

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page