GérerPersonnelSanté et bien-être

Se sevrer à l’aide de la vape

Écraser sa dernière cigarette ? Pour tous les fumeurs, ce geste décidé implique un véritable parcours du combattant. Le sevrage tabagique nécessite une bonne dose de volonté et s’accompagne de symptômes inconfortables tels que des maux de tête, des sautes d’humeur, l’insomnie, la faim… La cigarette électronique constitue une alternative de plus en plus populaire aux substituts nicotiniques pour arrêter de fumer. En effet, elle permet de faire une transition douce jusqu’à l’arrêt définitif du tabac.

La vapoteuse : l’outil de sevrage plébiscité par les Français

Vous affichez un objectif clair : atteindre 0 mg de nicotine. Il est probable que vous ayez déjà essayé plusieurs solutions pour vous libérer de votre dépendance au tabac : hypnose, pastilles, gommes à mâcher, patchs… Dans tous les cas, il est toujours recommandé de consulter un tabacologue pour obtenir un traitement et un suivi adaptés à votre dépendance.

En France, la cigarette électronique remporte tous les suffrages comme méthode anti-tabac. Un rapport de Santé Publique France a établi que près de 700 000 Français avaient dit adieu à la cigarette classique grâce au vapotage. Et pour cause ! Au lieu d’une privation trop brutale qui est souvent synonyme de reprise, ce dispositif aide à diminuer progressivement la consommation de nicotine.

Une désaccoutumance sans effet de manque

Petit rappel : fumer consiste à inhaler et à expirer de la fumée provenant de la combustion du tabac. Lorsqu’il est brûlé, celui-ci libère des sous-produits toxiques – pour ne citer que le goudron, le plomb, le cyanure d’hydrogène et le monoxyde de carbone. La nicotine n’est en soi pas nocive… sauf qu’une fois dans l’organisme, elle agit sur le cerveau et favorise la dépendance.

Par contre, vapoter désigne l’action d’aspirer un aérosol créé à partir d’un e-liquide (ou e-juice) chauffé dans un petit réservoir à cet effet. L’e-liquide contient généralement du propylène glycol (PG), de la glycérine végétale (VG), de la nicotine et des arômes (fruités, cocktails, menthe, bonbon, chocolat, classic…)

Une réduction au compte-goutte du taux de nicotine

Existe-t-il des e-cigs sans nicotine ? Oui. Mieux, il vous est possible de gérer et de baisser petit à petit votre taux de nicotine afin d’augmenter vos chances d’abstinence totale. De ce fait, cela induit à ne pas passer instantanément à 0 mg/ml. À l’instar d’un « hit » trop intense, un sous-dosage attise la sensation de manque et risque de vous faire « craquer ».

Assurez-vous de réduire le dosage de nicotine de votre e-clope chaque mois. Disons que vous aviez l’habitude de fumer plus de 25 cigarettes par jour. Vous pouvez commencer à vaper 18 mg/ml de nicotine. Le mois suivant, optez pour un ratio de 16 mg/ml, puis descendez au fur et à mesure à 12mg/ml, à 6 mg/ml et à 3mg/ml. Fiez-vous à votre ressenti afin de trouver un juste équilibre. 

Il est possible de fabriquer votre propre e-liquide DIY afin de faire correspondre le taux de nicotine à vos besoins. Une autre technique, obtenez un taux de nicotine intermédiaire en mélangeant les moitiés de deux e-juices – comme par exemple 12 mg/ml et 6 mg/ml qui apporteront 9 mg/ml.

Attention, ce processus peut prendre du temps. Pas de panique ! L’important est que vous puissiez aborder un sevrage plus serein et sans effets secondaires.

Le meilleur type de vape pour réussir son sevrage 

Outre un dosage raisonnable de nicotine, le choix de l’e-cigarette est primordial pour atteindre votre objectif de sevrage. Que diriez-vous de commencer l’aventure avec une e-cigarette à inhalation indirecte (ou MTL) ? La vape MTL se démarque par un tirage serré : la vapeur et ses arômes s’installent dans la bouche avant de se diriger vers les poumons. Comme le hit, la gestuelle ou encore les sensations sont similaires à ceux d’une cigarette conventionnelle, vous ne vous sentirez pas dépaysé d’emblée.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page