BusinessCréerTrouver votre idée

Ces profils qui manquent en France

Le Baromètre Pipler, Yatedo, « Les profils pénuriques en France » paru en mai 2019 met en exergue les profils qui se font désirer en entreprise en France. Zoom sur ces profils rares et difficiles à recruter en France. 

Les 5 profils les plus rares seraient le data analyst,
l’ingénieur Cyber-sécurité, le développeur web, l’ingénieur commercial et
l’administrateur système. Ces résultats obtenus en Mai 2019 par l’IA, Pipler,
qui a analysé les données publiques d’un milliard de profils publics.  Ce sont donc les compétences IT qui sont les
plus demandés aujourd’hui. Une analyse somme toute qui apparaît comme logique
aux regards des évolutions technologiques en cours et de la transformation
numérique et organisationnelle des entreprises. 

Le nombre de profils
de chaque candidat

Les 1800 datas analysts, les 4100 ingénieurs Cyber-sécurité,
les18 200 développeurs web, les 93 000 ingénieurs commerciaux et les 9300
administrateurs systèmes seraient en majorité franciliens pour pour les data
analysts 63% alors que les administrateurs systèmes seraient plus
particulièrement provinciaux 38% d’entre eux.

Le résumé des profils

Si les datas analysts seraient « plébiscités, parisiens
et infidèles », ils apparaîtraient que les ingénieurs Cyber-sécurité
soient « fidèles mais prêts à bouger » alors que les développeurs web
seraient « très représentés, provinciaux et prêts à changer de
poste ». Quant aux ingénieurs commerciaux, ils seraient « fidèles
mais à l’écoute du marché » alors que les administrateurs systèmes
seraient surtout « Provinciaux, avec un faible turnover mais à
l’écoute »

Zoom sur la fidélité
au poste

Le data analyst resterait en moyenne en poste 19 mois en Ile
de France contre 22 mois en province alors que ingénieurs Cyber-sécurité, 28 et
29 mois en province. Les développeurs web seraient fidèles 23 mois en Ile de France
contre 24 mois en province. Les ingénieurs commerciaux 35 mois en Ile de France
contre 37 mois en province. Enfin les administrateurs le seraient en moyenne 35
mois

Dans le même ordre, leur aptitude « à changer de poste »
seraient de 72%, 64%, 76%, 64% en Ile de France contre 61% en province et 65%
sont “Prêt à bouger” en Ile de France contre 50% en province.

 Les caractéristiques de chaque profil

Le data analyst :
il s’agit d’un des profils d’avenir issu du numérique. Il consiste à gérer des
bases de données et il est présent dans de nombreux secteurs comme la finance, la banque, la médecine ou encore le
marketing. Il a pour but d’anticiper les futurs comportements des clients à
l’aide des données. Il se sert de la data pour prédire l’avenir et peut servir
également à mieux satisfaire le client en transmettant seulement l’information
utile à chaque personne.

L’ingénieur
Cyber-sécurité
 : depuis l’apparition du numérique, il sécurise les systèmes d’information et les
données sensibles. Il anticipe les manières de s’introduire dans les systèmes
et définit les règles de sécurité.  

Le développeur web :
il est connu de tous et est devenu le profil que tout le monde s’arrache dans
les start-ups. Il réalise l’ensemble de la conception d’un site internet ainsi
que son architecture. Selon une étude récente, il augmenterait vos chances de
lever des fonds. A partir du cahier des charges, il construit le site internet
et peut le faire évoluer.

L’ingénieur commercial : s’il peut sembler un profil
commun, il est rare car il allie à la fois la connaissance technique et des
capacités commerciales. Il connaît comment se réalise une prestation et doit
pouvoir évaluer sa mise en œuvre. Ils sont difficiles à identifier car la
terminologie change suivant les entreprises.

L’administrateur système : ils sont très demandés depuis
l’ère du numérique afin de gérer des bases de données toujours grandissantes.
Comme le profil précédent, son nom change suivant les entreprises et il reste
difficile de les trouver.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer