DigitalGérerLe B.A. BA de la gestion

Quels types de sauvegarde pour protéger vos données

Très simple à effectuer mais cependant beaucoup négligé, le service de sauvegarde permet d’avoir des traces datées des données. Il permet de se prémunir contre toute modification ou suppression accidentelle de celle-ci. Elle doit être programmée et effectuée de manière périodique. Dans l’idéal faites-la sur un site distant afin de prévenir une catastrophe naturelle ou un vol.

La sauvegarde copie

Tout est sauvegardé sans distinction et le bit d’archivage n’est pas remis à zéro ce qui veut dire que les fichiers ne sont pas déclarés comme sauvegardés pour le système.

La sauvegarde complète

Dans ce cas, tous les fichiers sont sauvegardés sans distinction et le bit d’archivage est remis à zéro.

La sauvegarde incrémentale

Toutes les données modifiées et ajoutées depuis la dernière sauvegarde (complète ou incrémentale) sont prises en compte. Ainsi, dans le cas d’une planification hebdomadaire débutant le lundi par une sauvegarde complète, la bande du mercredi sauvegardera les fichiers modifiés depuis le mardi. La restauration nécessitera potentiellement plusieurs bandes si les données ont été modifiées à des jours différents.

La sauvegarde différentielle

Toutes les données modifiées et ajoutées depuis la dernière sauvegarde complète sont prises en compte. Dans le cas d’une planification hebdomadaire débutant le lundi par une sauvegarde complète, la bande du mercredi sauvegardera les fichiers modifiés depuis la complète du lundi sans tenir compte de celle du mardi. La restauration nécessitera au plus la dernière bande et la complète.

La sauvegarde de recyclage

Les bandes sont effacées et réutilisées. Il va falloir avoir plusieurs jeux de sauvegarde recyclés à des moments différents pour s’assurer que tout n’est pas effacé en même temps et garantir un historique constant.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page