BusinessGérerRecherche et sélection

Pourquoi opter pour le speed-networking ?

Aujourd’hui les moyens classiques pour recruter sont chronophages et lorsque le besoin de l’entreprise en raison de sa croissance nécessite de recruter de nombreux candidats le speed-networking s’avère judicieux. Il permet de rencontrer dans un espace de temps réduit nombre de candidats dans une atmosphère conviviale et pour les candidats de rentrer dans une compétition qui leur donne envie d’être embauchés.

Le speed-networking est une sorte de speed-dating professionnel. En 2010,
1000 personnes ont été recrutées par la SNCF grâce à ce système. Le réseau
Oudinot, organisateur de speed-networking, déclare que 23 % des candidats
trouvent un emploi dans les six mois suivants la rencontre.   Le Speed Networking est un entretien professionnel qui permet de présenter son parcours et ses compétences en quelques minutes. Il va au-delà des méthodes de recrutement traditionnel :

12 recruteurs et 12 candidats sont rassemblés dans un même lieu pour échanger en un temps limité.

Mais de quoi s’agit-il exactement et en quoi ce processus est-il un avantage pour les recruteurs ?

Qu’est-ce que le speed-networking ?

Le speed-networking est une pratique innovante en matière de recrutement qui s’apparente grandement au principe du speed-dating. Dans un même lieu, recruteurs et candidats se retrouvent face à face pour un entretien rapide qui excède rarement les sept minutes. Pendant ces rencontres, le candidat se présente ainsi que son parcours et ses projets, puis il échange avec le recruteur.

Quels avantages pour le candidat ?

Comme sa traduction littérale l’indique, le speed-networking est en réalité une « mise en réseau rapide », c’est-à-dire que le but est d’abord de faire des rencontres et d’élargir son cercle de connaissances professionnelles, à la fois pour le recruteur et le demandeur d’emploi.

Concernant le candidat, cette méthode est très avantageuse puisque ce dernier peut se mettre en avant, montrer sa personnalité, la manière dont il se différencie des autres candidats, parler de ses projets… Autant de choses qui n’apparaissent pas sur un CV ! Grâce à ces mini-entretiens, il se fait
connaître par de nombreux recruteurs d’une bien meilleure manière que s’il avait envoyé un simple CV accompagné d’une lettre de motivation ressemblant à beaucoup d’autres.

Quels avantages pour le recruteur ?

Du côté des recruteurs, au-delà même de la recherche d’un profil dans le cadre d’une embauche, ce processus peut être l’occasion de valoriser sa marque-employeur et de travailler le discours de présentation de sa boîte vis-à-vis de l’extérieur. Le réseau de contacts que l’on se crée grâce à ce speed-dating professionnel peut servir, par la suite, à trouver des collaborateurs ou des partenaires intéressants.

En effet, plutôt que de lire rapidement des CV, le recruteur rencontre des personnes en chair et en os. Un employé n’est ainsi pas résumé à une feuille de papier avec des diplômes. Sa personnalité et ses projets sont primordiaux et ces courtes discussions permettent au recruteur d’en apprendre beaucoup plus que ce que l’on apprend en lisant une simple lettre de motivation.

Le côté humain est un aspect de plus en plus important dans le management moderne. C’est la raison pour laquelle le speed-networking demeure un excellent moyen pour rencontrer de potentiels futurs employés. Après ce speed-networking, l’employeur peut, s’il veut prolonger la discussion avec un candidat, lui proposer un rendez-vous classique plus approfondi.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page