Start-Up

PME mon amour ! Interview Claire Vinchon

Claire Vinchon a créé l’entreprise small iz beautiful par passion pour les PME. Une passion qu’elle a su si bien transmettre à ses salariés que l’un d’entre eux vient même de s’associer au capital pour porter également le projet.

Elle n’est pas de celles ou ceux qui rêvent depuis la plus tendre enfance d’être patron. Si Claire Vinchon a créé son entreprise, c’est avant tout pour aller au bout de son envie de soutenir les PME dans leur développement. Passion et engagement sont les maîtres-mots de son parcours entrepreneurial et sûrement le secret de la réussite de sa jeune entreprise. Retour sur le parcours sans fausse note de celle qui orchestre avec brio la start-up small iz beautiful.

Un marché à évangéliser

Tout juste sortie de l’école de commerce, Claire Vinchon opte pour la voie du salariat et se lance dans une carrière toute tracée de commerciale. « Grâce à la crise », selon ses termes, elle est licenciée. C’est le déclic : au lieu de chercher un travail, elle va plutôt chercher une idée de business. La tête pleine d’idées, elle griffonne une feuille entière de concept d’entreprises. C’est finalement sa première inspiration, celle qui lui tient vraiment à cœur, qu’elle retiendra. Elle décide de créer une entreprise permettant de rapprocher les candidats et les PME de croissance sur le marché du travail. Si l’entrepreneure choisit de se lancer sur ce concept, c’est avant tout parce qu’elle ressent le besoin de créer une entreprise transmettant des valeurs plus profondes que la simple valeur monétaire. Pendant un an, son principal défi est alors d’évangéliser un marché encore très hermétique aux avantages de l’embauche dans les PME.

Vers un développement international

Quatre ans après s’être lancée dans l’aventure small iz beautiful, Claire Vinchon travaille avec une équipe de 3 salariés et gère une croissance de 50 % chaque année. Le développement incessant de son entreprise, elle le doit à l’accompagnement qu’elle reçoit depuis trois ans de l’incubateur Paris Pionnières… mais aussi à l’engagement de ses salariés à qui elle a su transmettre sa passion. Entré en stage au lancement de l’entreprise, Alexandre Grard a hérité de cet engagement et est aujourd’hui devenu associé de l’entreprise. L’objectif des deux entrepreneurs ? Accélérer la croissance de la start-up sur la France entière puis, rapidement, au-delà des frontières. L’entreprise small iz beautiful pourrait bien finir par ne plus être si « small » que ça !

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page