BusinessCréerLes aides et subventions

Pensez aux concours et subventions !

Candidater à un concours ou bénéficier d’une subvention vous donne la possibilité d’obtenir une aide financière. Dans le cas des concours, vous pouvez même en profiter pour gagner plus qu’un simple prix.

Les concours à la création d’entreprise

Plus qu’une dotation financière, ils vous apportent de la crédibilité vis-à-vis de vos partenaires, vos clients et votre banque. De nombreuses associations, entreprises, fondations ou réseaux d’accompagnement organisent des concours dont le but est de récompenser les meilleurs projets de création d’entreprise. Il en existe plus d’une centaine en France et chacun vise des publics différents : les jeunes, les femmes, les chercheurs, les artisans… La plupart du temps, ces concours donnent lieu à une aide financière (de 1 000 à 40 000 € voire plus). Ils servent également à tester la présentation de votre projet/entreprise, ce qui pourra s’avérer d’une grande aide lors d’une levée de fonds par exemple. Autre avantage : ils vous apportent une exposition médiatique qui vous permettra peut-être de vous faire connaître de vos futurs investisseurs.

Les subventions

Publiques ou privées, les subventions représentent un excellent moyen pour les porteurs de projet de trouver de l’argent. Les subventions sont des aides financières accordées à un entrepreneur, par l’état, une collectivité locale ou une fondation d’entreprise. Une fois versée, la subvention est pleinement acquise par le créateur et, à la différence d’une avance remboursable ou d’un prêt, elle n’est pas à rendre. Elles sont en général octroyées en fonction de votre lieu d’implantation, votre caractère innovant, votre degré de maturité, votre handicap si vous en avez un et votre sexe. Seule grande difficulté : leur nombre. Il existe plusieurs milliers de subventions et trouver l’aide qui vous correspond représente parfois un véritable défi.

Quelques exemples 

  • Les allocations chômage (ARE et ARCE)

Si vous êtes demandeur d’emploi indemnisé, lors de la création de votre entreprise, vous pourrez continuer à bénéficier de vos allocations chômage, sous la forme de versements mensuels ou d’un versement en capital.

  • Le RSA (prime d’activité)

Si vous percevez le RSA, vous pourrez le maintenir lors de la création de votre entreprise. Cette subvention pour la création d’entreprise est proposée aux créateurs d’entreprise qui perçoivent des revenus inférieurs à un certain montant.

  • Le dispositif NACRE

Le dispositif NACRE est  un accompagnement à la création d’entreprise, accordé aux entrepreneurs qui montent leur activité. Il permet entre autres d’obtenir un prêt à taux zéro. Pour bénéficier de cette subvention à la création d’entreprise, vous devez remplir tout de même certaines conditions.

  • Les aides pour les femmes créatrices. Vous pouvez notamment bénéficier de prêts à taux préférentiel et obtenir des garanties pour vos emprunts via des agences soutenues par le Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes.
  • Le crédit d’impôt recherche

Si votre entreprise mène un projet innovant et qu’elle réalise des dépenses pour la recherche et développement, vous pourrez bénéficier du CIR, c’est-à-dire du Crédit d’Impôt Recherche. Cette subvention indirecte permet d’avoir à payer moins d’impôts : le crédit d’impôt est déduit du résultat imposable de votre entreprise.

…. La liste est loin d’être exhaustive !!!

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer