FinancementGérerGestionLe B.A. BA de la gestionLe B.A. BA du financement

Comment pallier une baisse de revenus ?

Depuis l’épidémie de COVID-19 qui a touché la plupart des foyers et des entreprises, les revenus des salariés et des indépendants ont fortement baissé et il n’est pas rare que le budget des ménages Français se soit dégradé. Si certaines activités ont repris à la normale, force est de constater que nous sommes de nouveau en confinement pour une durée indéterminée ou en activité partielle pour préserver la santé de toutes et tous.

Il apparaît de façon évidente que, contrairement à ce que tout le monde souhaitait, ce nouveau confinement va engendrer le retour du chômage partiel même si pour d’autres secteurs comme l’éducation ou le BTP le travail en présentiel est maintenu. Cependant, celui-ci maintenu avec des mesures préfectorales qui limitent la circulation et qui par voie de conséquence entraîne une réduction de l’activité pour un bon nombre de secteurs professionnels tels que les secteurs des activités culturelles et sportives. Alors comment faire maintenant pour surmonter les difficultés financières ?

La réaction à la première vague

Au plus fort de la crise, 8,8 millions de salariés se sont retrouvés au chômage partiel et des secteurs comme l’hôtellerie-restauration ont subi cette situation. Afin de pallier la perte de revenus, ils ont cherché de nouveaux moyens comme la livraison pour les restaurants et donc la vente à emporter qui leur a permis de faire front et, par exemple, pour certains agriculteurs de vendre leurs produits avec des paniers de légumes livrés à domicile. La conséquence est sans appel, nombre de salariés se sont ainsi retrouvés et vont se retrouver encore avec une perte de salaire qu’il leur a fallu compenser parfois en réalisant des économies ou en faisant appel à l’épargne. De nouvelles stratégies ont été recherchées et mises en place par la plupart des entreprises.

Lancer une aile qui se réalise à distance

Si ce n’est pas possible dans tous les domaines, vous pouvez songer à faire varier votre activité pour permettre à vos salariés de pouvoir effectuer diverses tâches à distance car votre activité principale n’est plus possible. Pour cela, il s’agit souvent de penser aux métiers connexes que votre entreprise peut réaliser et qui sont liés notamment à votre savoir-faire. Rien ne vous empêche également de demander à vos salariés les compétences qu’ils n’utilisent pas pour trouver une voie de développement qui sort du cadre de votre activité habituelle ou leur demander leurs suggestions car tout le monde le sait, il y a plus d’idées dans dix têtes que dans une. Vous pouvez également bien observer ce que fait la concurrence pour se sortir de ce mauvais pas et y trouver d’autres idées judicieuses. Vous pouvez également faire en sorte de regarder comment les tâches pourraient être majoritairement faites à distance même si cela n’est pas toujours possible et les optimiser.

Le rachat de crédit

En tant que particulier si vous êtes en chômage partiel, une solution simple et basique pour augmenter ses crédits consistent à regrouper vos crédits puisqu’il est possible de rassembler ses prêts à la consommation. Ce regroupement allègera vos charges mensuelles pendant cette période délicate. De multiples banques proposent ainsi de regrouper vos crédits ce qui vous permet parfois de bénéficier d’intérêts avantageux mais également de mensualités moins fortes. Celui-ci fusionne vos crédits en cours, ce qui vous en facilite la gestion car vous n’avez qu’une seule mensualité et qu’ils se finissent désormais dans le même délai. Il s’agit parfois de rallonger la durée pour bénéficier de la mensualité qui vous permettra de palier votre perte de revenu ou celle de vos de salariés et ainsi de redonner l’oxygène nécessaire.

Bien gérer le budget familial

Les chiffres ont été significatifs dans les différents sondages, les Français confinés ont changé leur manière de consommer et ils ont délaissé de multiples produits pour en privilégier d’autres plus adaptés à la situation mais ils ont aussi éliminé divers achats pour bien gérer leur budget. De plus, certains produits n’étant plus nécessaires comme l’habillement, qui est souvent lorsqu’on a salarié une nécessité ou que l’on ne rencontre plus de nombreuses personnes lors des diverses fêtes s’est trouvé limité à la stricte nécessité. Mais il existe des postes incompressibles et il est donc impossible d’en faire l’impasse. Pendant la première période de confinement, les Français se sont plongés dans internet pour pouvoir consommer avec sagesse et ont comparé les prix des produits mais aussi les prix de livraison. Attentifs aux détails ils ont pu réaliser des économies substantielles.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page