ActualitéAméliorez vos outils de baseManagement

Le pacte du confinement et du télétravail

Le télétravail tant plébiscité pendant les grèves a trouvé son allié avec le confinement. La pandémie a été le déclencheur de la mise en place du télétravail dans les entreprises françaises, avec plus de 5 millions de télétravailleurs et a transformé leur manière de travailler, d’échanger avec les managers et dirigeants parfois dans des conditions familiales difficiles.

L’étude réalisée (1) par OpinionWay pour Jouve en partenariat avec Maddyness souligne que le confinement en France a été bien vécu aussi bien sur le plan professionnel que personnel. Il faut dire qu’il venait après une période de grèves où les collaborateurs avaient dû se déplacer dans des conditions difficiles leur imposant trains annulés et wagons bondés.

Télétravail mais pas pour tout le monde 

Si le télétravail à temps plein n’est pas envisageable pour la très grande majorité des salariés, 93% des personnes qui en ont été les bénéficiaires souhaiteraient le pérenniser ne serait-ce qu’occasionnellement, et 51% pour un ou plusieurs jours par semaine.

Oui télétravail mais avec une préparation rigoureuse

Le sondage souligne que 60% des personnes interrogées considèrent que l’épidémie a permis l’accélération de la mise en place des outils digitaux au sein de leur entreprise mais que celui-ci ne peut pas s’improviser faute de compliquer la transmission des informations et de créer des maalntendus.

Mais attention aux écueils !

Cette collaboration digitale n’est à poursuivre que si l’accompagnement technique est suffisant afin que le travail à distance se déroule dans des conditions optimales. A terme, une organisation peu rigoureuse entraînera des problèmes de communication qui engendreront des problèmes dans la réalisation des tâches.

L’utilisation des outils collaboratifs, une nouvelle manière de travailler

Le confinement aura montré le côté irréversible de la transformation numérique et cela quel que soit le secteur d’activité de leur entreprise, afin de gagner en efficacité et en productivité.

La nouvelle donne pour se rencontrer

Cette transformation passe bien sûr par des méthodes de travail qui ont considérablement évolué : 64% des personnes interrogées ont utilisé des outils collaboratifs au moins une fois par semaine pour communiquer avec leur manager, leurs collègues ou avec des clients pendant la période de confinement. 


Selon Thibault Lanxade, PDG du groupe Jouve « L’accélération de la digitalisation légitime la vision que nous portons chez Jouve d’un univers digital où l’utilisateur est toujours au centre de la réflexion : la banque, l’assurance, la mutuelle et la santé. L’étude menée confirme que c’est cet utilisateur qui doit guider la construction des solutions numériques pour faciliter son télétravail, ses démarches au quotidien dans sa vie professionnelle et personnelle, ses parcours digitaux, tout en garantissant une sécurité maximale de ses données, chez lui et en entreprise ».

La cybersécurité au cœur du télétravail

L’étude OpinionWay pour Jouve sur le télétravail nous donne des éléments essentiels sur la perception de la cybersécurité et de la protection des données dans les entreprises françaises. Aux yeux des salariés interrogés, cette période de télétravail n’aura pas entraîné de problèmes de sécurité, 88% estiment que les données de leur entreprise et de leurs clients sont protégées dans le cadre du travail à distance. 81% des sondés pensent que les échanges avec d’autres collaborateurs ou avec des clients en télétravail sont aussi sécurisés que lorsque l’on travaille au bureau.


Et pourtant la cybercriminalité est loin d’avoir abattu ses dernières cartes. Il a été mis en place pour contrer les dangers des protocoles dédiés au sein de chaque entreprise.

* eSondage réalisé sur un échantillon de 1008 salariés du secteur privé, ayant télétravaillé pendant la période de confinement extraits d’un échantillon de 1954 salariés du secteur privé, représentatif de la population en termes de sexe, âge, région, catégorie socioprofessionnelle et secteur d’activité. Enquête réalisée entre le 29 mai et le 15 juin 2020 sous la norme ISO 20252.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer