DévelopperDigitalLe site internet

Monétiser son blog ou site web

Les conseils d’Aurélien Amacker, créateur du blog Read me I’m famous. Ce jeune entrepreneur vit de son blog et a réalisé en octobre 2011 le plus gros lancement orchestré sur blog de toute l’histoire du web francophone avec 500 000 euros de ventes en deux semaines.

Google Adsense : pas le plus rentable

Les pubs Google Adsense sont le premier type de publicités auxquelles on pense pour rentabiliser son blog. Malheureusement c’est la solution la moins rémunératrice ! Vous n’êtes rémunérés que lorsque l’internaute clique sur une de ces pubs.
Admettons que le montant par clic d’une pub Google Adsense sur votre blog soit de 10 centimes. Admettons également que votre blog réalise 30 000 pages vues par mois et que vous placez une publicité sur chacune de vos pages. Si 3 % de vos visiteurs par page cliquent sur une de vos publicités, cela vous rapporte donc en un mois 90 euros de publicité, soit 3 euros pour 1 000 pages vues. Maintenant, au lieu de mettre une publicité par page vous pouvez en mettre deux. Votre deuxième publicité est un peu moins bien placée (certains endroits rapportent plus que d’autres sur votre blog) et seulement 2 % des visiteurs cliquent dessus. Ces pubs vous rapportent 60 euros, toujours pour 30 000 visites, ce qui vous fait 150 euros. Vous gagnez maintenant 5 euros pour 1 000 pages vues. C’est en moyenne ce que gagne un blogueur lambda qui ne connaît que les techniques de base pour gagner de l’argent avec un blog. Avouez que ce n’est pas avec cela que vous pourrez faire fortune ! 

Alors, comment faire ?

Il existe une autre technique pour se faire bien plus d’argent grâce à la pub sur son site. Il suffit de publier un article sponsorisé sur votre blog pour faire la promotion d’un produit ou d’un service. Vous pouvez être rémunéré facilement 100 euros pour la publication d’un article sponsorisé. En comptant 150 euros de pubs, votre blog vous rapporte déjà 250 euros en un mois, soit plus de 8 euros pour 1 000 pages vues. C’est déjà mieux. Mais vous voudriez gagner tout de même un peu plus ? Vous pouvez publier un second article sponsorisé, sans toutefois abuser de la technique car vous risquez de lasser vos lecteurs.

Vous pouvez compléter vos revenus grâce à une technique de monétisation totalement inconnue du grand public : les liens sponsorisés. De quoi s’agit-il ? Une société vous paye pour placer un lien dans un article de votre blog ou sur votre page d’accueil. Un seul de ces liens peut vous rapporter une dizaine d’euros par mois. Vous pouvez en placer en moyenne une quinzaine. En tout, vous en êtes déjà à 400 euros par mois grâce à votre blog, soit plus de 13 euros pour 1 000 pages vues.

Créez un fichier de visiteurs

Mettez en place une liste diffusion permettant aux gens de s’inscrire en laissant leur adresse email sur votre blog. Tous les jours, des visiteurs vont s’abonner (2 % en moyenne), ce qui, sur un total de 10 000 visites fait donc 200 nouveaux abonnés par mois.

Même si votre trafic n’augmente pas, tous les mois votre liste d’abonnés va grossir. Avec votre liste de diffusion, vous allez pouvoir recontacter vos abonnés : c’est cela qui va vous permettre de gagner beaucoup plus avec votre blog.

Recherchez les programmes d’affiliation

Admettons que vous connaissiez un autre blogueur qui vient de publier un livre électronique au prix de 27 euros ayant mis en place un programme d’affiliation. à chaque fois que vous lui envoyez l’un de vos visiteurs qui finit par acheter son livre, le blogueur vous verse 50 % du prix de son ouvrage. Vous réalisez une chronique de ce livre sur votre blog et envoyez ensuite un email à vos abonnés pour leur parler de cet ouvrage. Vous avez alors 1 000 abonnés à votre liste de diffusion, dont 300 qui vont ouvrir l’email et cliquer sur le lien qui mène à la page de vente. Sur cette page 3 % des visiteurs achètent le produit (c’est ce qu’on appelle le taux de conversion), ce qui fait donc 9 ventes à 13,5 euros de commissions, soit 121,5 euros.

Vous pouvez réaliser une autre opération de ce type dans le mois, ce qui vous fait 121,5 x 2 = 243 euros avec l’affiliation. Avec la publicité, les articles sponsorisés, la vente de liens sponsorisés et l’affiliation vous vous faites maintenant 643 euros par mois soit 21,43 euros pour 1 000 pages vues. 

Proposez le bon produit

Il va falloir passer maintenant à la vitesse supérieure ! Vous décidez de lancer votre propre produit. Pour trouver le produit qui se vendra à coup sûr vous faites un sondage auprès de vos abonnés en leur demandant quelle est la plus grosse difficulté qu’ils rencontrent au quotidien (en rapport avec la thématique de votre blog bien sur). Vous pouvez ensuite créer un produit d’information comme un livre électronique ou une formation en vidéo. Vous décidez de partir sur un livre électronique. Contrairement à la plupart des blogueurs, vous ne gardez pas votre projet secret mais au contraire, vous annoncez haut et fort que vous êtes en train de réfléchir à comment aider vos lecteurs à résoudre le problème qu’ils vous ont indiqué dans le sondage. Ceci vous permet de tester l’intérêt de votre audience pour votre projet, de l’impliquer, mais aussi d’affiner le contenu de votre livre en fonction de leurs retours.

Au bout de quelques mois votre chef d’œuvre est prêt ! Vous avez maintenant 3 000 abonnés à votre liste de diffusion hautement intéressés par le sujet que vous développez. Au final environ 10 % de vos abonnés achèteront votre livre, ce qui fait donc 8 100 euros.

Créez un tunnel de ventes

Beaucoup de blogueurs arrêtent après leur premier produit. Mais il ne faut surtout pas s’arrêter là, car il est beaucoup plus facile de vendre à quelqu’un qui vous a déjà acheté quelque chose. Vous programmez donc des emails pour que les nouveaux inscrits à votre newsletter reçoivent les emails de promotion de votre livre, ce qui vous permet de faire régulièrement des ventes en automatique.

Mais surtout, vous vous attaquez à la création et le lancement de votre deuxième produit. Vous programmez ensuite des emails pour en faire la promotion automatiquement, et ainsi petit à petit vous construisez tout une gamme de produits que vous allez vendre de manière automatique, c’est ce que les américains appellent « le tunnel de vente ».

Le lancement orchestré

Vous pouvez aller plus loin en réalisant un lancement orchestré à l’aide de partenaires qui vont relayer votre campagne en échange de commissions d’affiliation. Ce type d’opération permet de créer le « buzz » sur Internet et de réaliser très vite un gros chiffre d’affaires.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page