Start-Up

Mon échec ? Mon meilleur atout ! Interview Pascale Joly

« Je vous préviens, j’ai fait deux dépôts de bilans. » C’est ainsi que Pascale Joly parle à ses prospects et comble son agenda de rendez-vous clients ! Son échec entrepreneurial représente aujourd’hui sa plus grande force et la clé de son succès.
Une entreprise « florissante »
Pascale Joly a démarré un peu par hasard dans le domaine de la fleur. Elle y a gravi les échelons, jusqu’à créer sa propre entreprise de gros en fleurs et plantes. Cette autodidacte, qui n’avait alors aucune compétence en direction ou management d’entreprise, n’avait d’ailleurs pas réalisé d’études de marché et s’en remettait à sa connaissance du secteur pour se lancer.

Malgré cela, l’énergie et la volonté de Pascale ont réussi à mener l’entreprise vers le succès. L’entreprise a rapidement grossi jusqu’à atteindre les 25 collaborateurs dans un bâtiment de 2000 m². à cette période l’entreprise se développait de manière croissante et atteignait les 3 millions de CA.
Les raisons d’un échec
En janvier 2007, elle dépose le bilan des deux structures qu’elle avait créées. Pascale se retrouve alors obligée d’hypothéquer sa maison mais elle se sent enfin libérée de cette charge dans laquelle elle s’épuisait !

Ces dépôts de bilans, Pascale les attribue d’abord au fait de n’avoir pas réussi à gérer le succès de l’entreprise. Cette femme de terrain, alors plus tournée vers l’opérationnel que vers l’aspect stratégique, n’avait pas su prendre le recul nécessaire pour assurer le développement de son entreprise.
Départ pour une deuxième vie…
Pascale choisit alors de se tourner vers une nouvelle création dans le cadre d’une franchise. à la tête de sa société, elle avait souffert de la solitude du chef d’entreprise. Elle découvre alors Action Coach, une entreprise internationale qui souhaitait ouvrir des franchises en France.

Les recruteurs sont directs avec Pascale : « grâce à cette expérience de dépôts de bilans, vous avez le profil parfait pour réussir en tant que coach ». Et ils n’avaient pas tort…

Après avoir effectué une formation spécialisée, Pascale est devenue leur meilleure représentante en France et elle culmine parmi les 50 premiers du réseau au niveau mondial ! Ses clients choisissent d’ailleurs de travailler avec elle en raison de son expérience.

Cette nouvelle création ne s’est pas faite sans difficultés. Il a fallu dépasser les barrières que lui imposaient les banques pour ouvrir un compte et ne pas écouter les moqueries. Mais son caractère positif et combatif lui a donné la force de rebondir.

Elle s’épanouit totalement dans cette nouvelle entreprise dont elle aborde la gestion d’une manière plus sereine. Elle le dit : cet échec lui aura offert la meilleure des formations possible en management d’entreprise. Grâce à cela, elle a appris à relativiser davantage et à prendre le recul nécessaire. Aujourd’hui Pascale est heureuse et fière de son parcours !

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page