Start-Up

MG Mobile met le doigt dans le mille, Mickaël Haddad et Guillaume Dupuis

Ces dix dernières années, le marché du mobile a connu un essor fulgurant, ce qui n’a pas échappé à Mickaël Haddad et Guillaume Dupuis qui, en 2013, fondent l’agence de marketing mobile : MG Mobile.

De l’ingénierie au marketing

Tous deux n’en sont pas à leur début dans le milieu du mobile. Suite à un passage dans plusieurs start-up et agences de marketing mobile notamment rachetées par de grands groupes comme Microsoft ou Hi-media, ces deux chefs d’entreprise ont évolué avec la tendance du mobile et en ont appris tous les rouages. C’est alors qu’ils travaillaient encore dans la même entreprise, que les deux hommes ont commencé à échanger sur leurs intérêts communs et leur volonté d’entreprendre. Une association des plus logiques puisque chacun se complète : Mickaël Haddad, ingénieur en informatique, présente un profil technique, tandis que Guillaume Dupuis a la fibre marketing. Au fil de leurs expériences, les deux hommes voient dans le secteur du marketing mobile un potentiel suffisamment important, pour qu’ils décident de voler de leurs propres ailes.

Un large éventail d’offres

Crée en mai 2013, l’offre de services de MG Mobile consiste à développer, promotionner, fidéliser et mesurer l’audience digitale de leurs clients. Dans un premier temps, ils répondent à tout type de mission de développement axé vers le mobile : création de site internet en responsive design, création de site mobile dédié et développement d’applications mobile iphone et Android. L’entreprise va plus loin encore et met en place des solutions de marketing mobile. Mickaël Haddad et Guillaume Dupuis accompagnent les marques en organisant des opérations de marketing de promotion par SMS et par QR code. Forts de leur expertise, les deux entrepreneurs voient grand. Dans la continuité de leur stratégie commerciale, ils se positionnent aussi sur les réseaux sociaux, qui constituent aujourd’hui une part importante du marketing mobile et de la promotion de produits.

Un pari risqué, mais encadré

Au delà d’être une entreprise, MG Mobile c’est aussi le projet de deux anciens salariés qui ont pris le parti de s’auto-financer et de s’engager dans cette aventure avec précaution. Soucieux du moindre détail, les deux hommes n’hésitent pas à s’entourer et à s’armer de bons conseils pour faire leurs débuts. Bien qu’ils n’aient pas connu de difficultés particulières pour s’établir, il n’en reste pas moins que le premier frein de l’entrepreneuriat est d’acquérir une légitimité sur le marché que l’on convoite. Présents sur des réseaux comme Linkedin, Twitter ou même Viadeo, les deux hommes mettent leurs connaissances en la matière afin de s’imposer sur le marché du mobile. Pour la stratégie commerciale, ils mettent à profit leur réseau professionnel qu’ils ont su se constituer au fil de leurs précédentes expériences : « Il ne faut pas rester dans son bureau, le plus important est d’aller à la rencontre des gens et de connaître leurs besoins. » Leur activité engage peut-être des données virtuelles, mais le caractère humain de leur initiative n’en reste pas moins réel.

3 questions à Mickaël Haddad et Guillaume Dupuis :

Vous évoluez actuellement dans des espaces de co-working. Est-ce que, en tant que jeunes entrepreneurs, cet environnement a influencé votre fonctionnement ?

Lorsque l’on entreprend il est évident qu’il est nécessaire d’avoir de bons locaux. Le co-working est intéressant dans la mesure où nous côtoyons d’autres entrepreneurs avec lesquels nous pouvons échanger sur les bonnes pratiques, ce qui ne peut être que bénéfique pour notre business. C’est intéressant et c’est une très bonne expérience. Au stade où nous en sommes dans notre entreprise, le co-working est parfait, parce que nous ne voulons pas être isoler. Avant d’être chez Dojocrea nous étions centrés sur nous-mêmes et nous interagissions moins avec les autres. Le coworking nous a mené à rencontrer et élargir notre cercle de connaissances grâce aux soirées networking, chose que nous ne faisions pas. Nous avons discuté avec d’autres entrepreneurs et c’est vraiment intéressant de voir comment ils réagissent face à notre discours. Le co-working nous a permis d’affiner notre discours sans pour autant changer notre ligne directrice.

Avez-vous un entrepreneur modèle ?

Nous nous inspirons de notre passif en tant que salariés pour manager et évoluer, mais nous n’avons pas d’entrepreneur à succès que nous pourrions spécifiquement qualifier de « modèle ». Nous utilisons ce que nous avons appris et vu de nos précédentes expériences pour nous renouveler aujourd’hui et pour créer une expérience professionnelle et entrepreneuriale propres à notre projet.

Quelle est votre définition de l’entrepreneuriat ?

L’entrepreneuriat rime avec indépendance et responsabilité, nous prenons nos propres choix stratégiques. C’est aussi commencer de zéro et construire des services qui apportent de la valeur ajoutée au marché. Toutefois, il faut savoir prendre de la hauteur sur notre travail et s’interroger sur ses choix afin de ne pas dériver des perspectives initialement prévues pour son projet.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page