BusinessInnovationL'idée innovante

La maison connectée, un marché en devenir

Les objets connectés ont envahi notre quotidien sans faire de bruit et en s’imposant comme une évidence les uns après les autres. Ils modifient notre vie privée comme notre vie professionnelle. Chaque salon de Consumer Electronic Show de Las Vegas sert de scène aux objets connectés les plus innovants et s’ils nous paraissent farfelus et devoir s’implanter dans un devenir lointain, force est de constater que le lointain se situe déjà au présent.

Selon l’enquête du groupe britannique, OnePoll pour la célèbre entreprise allemande de commerce électronique Reichelt Elektronik, sur la maison connectée des Français, un millier de consommateurs français ont été interrogés sur l’Internet des Objets (OiT) et la réalité est que 63 % de nos concitoyens ont déclaré posséder au moins un appareil connecté à leur domicile et donc que la maison connectée s’impose comme un nouveau mode de vie. Certaines caractéristiques de la maison connectée remportent davantage l’adhésion que d’autres car elles répondent aux besoins et aux attentes immédiates des Français.

Infographie: La maison connectée, un marché d'avenir | Statista

L’éclairage, la sécurité, le ménage, le podium

Le contrôle de l’éclairage à distance est le plus plébiscité avec 65% des propriétaires d’objets connectés qui en détiennent. La sécurité suit (caméra, détecteur de fumée, etc.) avec 48%, et le ménage (robot aspirateur, etc.) avec 43%.

Les appareils connectés de ces trois catégories sont adaptés aux attentes tant économiques que liés au confort et à une nouvelle manière de vivre. Ils sont d’ailleurs prêts à adopter au fur et à mesure des objets plus performants. A contrario dans les produits liés à la qualité de l’air ne rencontrent pas le même engouement. (46%). Il se pourrait qu’avec les mesures prises pour l’environnement, ils occupent une place plus importante.

L’économie et la sécurité le binôme gagnant 

L’économie de ressources est le critère le plus cité dans les intentions d’achats pour plus de la moitié des Français (54%). Elle est le reflet des charges que font peser le énergies sur le budget des Français. Parmi les autres avantages suivent le contrôle à distance (45%), la notification en cas de problème (34%), la maintenance prédictive (31%), et le contrôle vocal (29%).

Les prix de la maison connectée demeurent un obstacle. là où le bât blesse reste que le prix des objets connectés est loin d’être bon marché. Et donc le prix se révèle être un véritable obstacle même si 60% des sondés sont prêts à débourser la somme de 500 euros pour s’équiper. Plus de la moitié des consommateurs interrogés souhaiteraient des produits à la portée de leur budget.

Le jardin connecté, un marché qui a le vent en poupe

Le jardin connecté n’est plus un domaine réservé aux nantis mais devient un besoin tant pour ce premier que le balcon. Si une grande majorité (76%) n’utilise pas encore de produit pour leur jardin ou leur balcon connecté, 55% des Français prévoient d’en faire l’acquisition d’ici 1 an et même 34% pourraient envisager de s’en équiper cet été.  Mais pourquoi faire ? L’irrigation (57%), l’éclairage (43%) ou la tonte de la pelouse retiennent leur attention car cela signifie la fin des tâches indésirables pour 41% d’entre eux et l’entretien automatique du jardin en leur absence (à 35%) qui ne leur demanderait plus de solliciter une aide extérieure et coûteuse.

Infographie: La domotique va transformer la maison des Français | Statista

La protection des données, la peur récurrente

La protection des données personnelles des utilisateurs joue un rôle majeur dans le processus d’achat. En effet, la question de la protection de leurs données personnelles est également un élément à prendre en compte avant d’acheter un objet connecté (24%).

Pour ce marché en devenir, les opportunités de nouveaux produits sont nombreuses puisque 29% des Français ne voient pas encore de plus-value ni d’intérêt pour ce type de produits. Mais avec une communication approprié, ils pourraient avoir envie de les posséder.  Ainsi 46% des Français souhaiteraient l’apparition de réglages automatisés des appareils via des capteurs (par exemple, la machine à laver ou le fer à repasser réglerait automatiquement la température idéale) et 44% voudraient bien s’équiper des marmites, fours ou micro-ondes de cuisson intelligents qui signaleraient par exemple quand les aliments sont prêts ou chauffés. Bref, une simplification de la vie.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page