DévelopperDigitalLes moyens web

L’open Data : les start-up surfent sur la vague !

L’apparition de l’open data, les données numériques accessibles à tous, a révolutionné la transparence et le partage des connaissances grâce à son système de licence ouverte. Depuis son existence, de plus en plus de jeunes entreprises technologiques et juridiques les utilisent pour collecter des données.

L’open data : qu’est-ce que c’est ?

Ces données dites ouvertes sont à la libre disposition des usagers, qu’ils soient des particuliers, des entreprises ou bien des administrations gouvernementales. Libres de droit, elles peuvent être exploitées de façon illimitée. L’open data répond à 3 critères : l’accessibilité, l’utilisation sans restriction et la participation universelle. L’enjeu reste l’interopérabilité car sans elle, les données ne peuvent pas être associées les unes aux autres. Or, c’est tout l’intérêt de leur utilisation. Grâce à cela, de nombreux nouveaux projets, services et produits peuvent être imaginés. Des sites comme data.gouv.fr laissent ainsi accès librement aux données publiques françaises, tout comme Légifrance, qui est le site internet officiel du gouvernement permettant de s’informer sur les textes législatifs, les jurisprudences et les décisions de justice rendues. 

L’essor des Legatech 

Les Legatech sont des start-up spécialisées dans le domaine juridique. De l’anglais legal technologie, les legaltechs réforment les anciennes pratiques des professionnels du droit en offrant la possibilité de dématérialiser les documents juridiques et d’automatiser de façon efficace les process et les services de l’entreprise. 

 Si cela peut sembler naturel, cela n’a pas toujours été le cas. À l’époque, les données juridiques telles que les informations légales n’étaient pas en libre accès et souvent payantes. Avant 2020, les informations concernant le Registre National du Commerce et des Sociétés étaient certes accessibles, mais à condition d’en payer le prix. Inutile de préciser que cela pouvait représenter un obstacle non négligeable pour les petites et moyennes entreprises qui n’avaient pas forcément les moyens d’engager un tel coût.  Fort heureusement, ce monopole a pris fin et nous pouvons aujourd’hui tout consulter les données à notre guise sans nous ruiner. Et c’est sans compter sur l’ambition de certaines entreprises que des start-up comme Docubiz.fr ont créé un véritable business dans ce domaine plus que porteur. 

Docubiz.fr : des datas à l’infini

Docubiz.fr est le premier portail français en ligne mettant à disposition les fameuses datas de façon non limitée. Quotidiennement mis à jour, ce sont les données de plus 10 millions d’entreprises et de dirigeants qui sont en libre accès. Le site propose un système de recherche précis permettant d’afficher gratuitement près de 80 millions de documents. Dans cette immense base de données, il est également possible de consulter les données de l’Insee, l’Inpi et le Bodacc. Docubiz met un point d’honneur à la rapidité des recherches dans sa banque d’informations, et en quelques secondes, c’est plus de 10 millions de données qu’il est possible de consulter et de télécharger à sa guise, comme un extrait kbis d’une entreprise

La legaltech n’en est qu’à son début, dans un monde de plus en plus dématérialisé, elle a tout l’avenir devant elle. Particuliers, entreprises ou institutions gouvernementales, tout le monde utilise et consulte les données. 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page